En 2020, Ariane 5 réussit son premier lancement

 |   |  315  mots
Arianespace prévoit jusqu'à cinq lancements d'Ariane 5 en 2020
Arianespace prévoit jusqu'à cinq lancements d'Ariane 5 en 2020 (Crédits : Arianespace)
Le lanceur lourd de l'Europe a placé dans la nuit de jeudi à vendredi avec succès deux satellites de télécoms en orbite de transfert géostationnaire : Eutelsat Konnect pour le compte d'Eutelsat et GSAT-30 pour l'Agence Spatiale Indienne, l'ISRO

Pour sa première mission de l'année et son 107e vol depuis Kourou, Ariane 5 a placé avec succès deux satellites de télécoms en orbite de transfert géostationnaire : Eutelsat Konnect pour le compte d'Eutelsat et GSAT-30 pour l'Agence Spatiale Indienne, l'ISRO. La performance totale demandée au lanceur était de 7.888 kg, dont 6.976 kg pour les deux charges utile. "Cette année s'ouvre avec un premier succès d'Ariane 5, au service de deux clients et partenaires de longue date, l'opérateur français Eutelsat et l'agence spatiale indienne l'ISRO", a fait observer le PDG d'Arianespace Stéphane Israël. C'est effectivement le 34e satellite d'Eutelsat à être lancé par Arianespace depuis sa première mission en 1983 et le 24e satellite de télécoms indien,depuis 1981.

"Ce premier lancement réussi ouvre une année particulière pour la filière Ariane. En effet, 2020 est l'année du vol inaugural d'Ariane 6, qui prendra peu à peu la relève d'Ariane 5 d'ici à 2023. Ariane 5 va donc continuer à démontrer son incroyable fiabilité pendant encore 10 autres vols, tandis que la fabrication de série des premières Ariane 6 est en cours sur les sites industriels d'ArianeGroup et de ses partenaire en Europe", a assuré le président exécutif d'ArianeGroup, André-Hubert Roussel.

L'année de ses 40 ans, Arianespace vise une cadence record en 2020. Outre les vols inauguraux d'Ariane 6 et Vega C, la société de services de lancement espère réaliser jusqu'à 12 lancements depuis la Guyane : jusqu'à cinq Ariane 5, quatre Soyuz et trois Vega. En outre, des missions supplémentaires s'ajoutent depuis les cosmodromes russes de Baïkonour et Vostochny. Arianespace a notamment prévu une cible de huit lancements pour OneWeb, "sachant que s'il y a davantage de satellites prêts, nous sommes prêts à davantage de lancements", a souligné Stéphane Israël. Chaque Soyuz peut emporter jusqu'à 34 satellites de la constellation OneWeb.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/01/2020 à 11:19 :
Formidable reussite pour Ariane 5 qui sera remplacée par Ariane 6 en juillet 2020. J'ai connu le début d'Ariane 5 avec son premier vol d'essai en juin 1996, il y a 24 ans j'avais 21 ans et je tiens à dire que cette journée là je ne l'ai jamais oublier dans ma mémoire. Tout partait pour être une journée formidable pour le spatial français pour le spatial européen et malhereusement cette journée du 4 juin 1996 fut un echec avec l'explosion de la fusée Ariane 5 à 36 secondes de vol. Que c'etait-il onc passé ? Une large enquête a été mené par les experts confirmés et un rapport du CEA à été envoyé. On ne pouvait pas , decidément pas resté sur un échec humiliiant non c'était inconcevable il fallait trouver la cause de l'echec de ce vol d'essais et dire pourquoi le programme Ariane 5 devait repartir de l'avant. Tout le vol a été totalement analysé et la cause de l'explosion trouvé ( problème de position du gyroscope droit).. oui cette journée du 4 juin 1996 devait s'annoncé radieuse pour tous et pour Arianespace pour le spatial français depuis 25 ans le programme Ariane 5 a été une vraie reussite une reussite totale pour la France. Vive Ariane 5 et vive Ariane 6 qui va lui succéder en juillet 2020 !
a écrit le 19/01/2020 à 9:49 :
Bien , un lanceur lourds , bon soyons honnête 7000 kg s'est correçte .
Mais se n'est pas un lanceur réutilisable ... Donc nous devons nous orienter dans la conception d'une navette spaciale , afin de diminuer le prix du kg dàns l'espace .
Maintenant que nous avons le lanceur lourds , îls nous faut relancer le projet de petite navette " Hernes " , comme çela nous pourrons acquerir l'expérience des module de rentré dans l'atmosphère terrestre ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :