Et si Ariane 5 hissait le record de lancements réussis d'affilée à plus de 100 vols ?

 |   |  432  mots
Arianespace prévoit d'ores et déjà six lancements par an en moyenne entre 2017 et 2020 (soit 24 lancements au minimum)
Arianespace prévoit d'ores et déjà six lancements par an en moyenne entre 2017 et 2020 (soit 24 lancements au minimum) (Crédits : Arianespace)
Le lanceur lourd européen pourrait atteindre plus de 100 lancements réussis d'affilée, voire autour de 110, si évidemment tout se passe bien.

Jusqu'où peut aller Ariane 5 dont la fin d'exploitation est prévue en 2023 ? A priori, le lanceur européen pourrait atteindre plus de 100 lancements réussis d'affilée, voire autour de 110 si évidemment tout se passe bien. Arianespace prévoit d'ores et déjà six lancements par an en moyenne entre 2017 et 2020 (soit 24 lancements au minimum). En respectant ce tableau de marche, Ariane 5, qui a déjà 75 vols réussis consécutifs à son actif et à qui il reste encore une mission en décembre, atteindrait 100 lancements consécutifs l'année où Ariane 6 prendrait son envol. Arianespace envisagerait également quelques vols du lanceur après 2020 en parallèle à ceux d'Ariane 6, soit une petite dizaine de tirs supplémentaires environ, qui restent à confirmer.

Pour autant, la concurrence risque d'aller en s'accentuant pour un lanceur mis en service en 1996 (échec). Si Arianespace peut toujours compter sur la fiabilité d'Ariane 5, son PDG Stéphane Israël regrette que ce paramètre ne pèse plus aussi fort sur les prix que lorsque la situation des opérateurs était plus florissante. Car, estime-t-il, les clients ne sont plus prêts comme ils l'étaient il y a encore deux, trois ans, à signer à des prix nettement plus élevés pour des lancements plus sûrs. Une telle situation pourrait ainsi générer une fin d'exploitation d'Ariane 5 sous tension sur le plan économique.

Record pour Ariane 5

Depuis 2003, Ariane 5 a réussi 75 vols consécutifs. Le lanceur lourd de l'Europe a donc battu le vieux record d'Ariane 4 en lançant pour la première fois et "sans anicroche" les satellites Galileo, selon le PDG d'Arianespace Stéphane Israel. Début octobre, le lanceur lourd avait déjà égalé le record d'Ariane 4. Plus de vingt ans après son premier vol malheureux (4 juin 1996) et après l'échec catastrophique du 11 décembre 2002 (premier vol de la version ECA), qui a failli condamner la filière spatiale européenne, Ariane 5 a démontré une fois de plus la fiabilité et la disponibilité du lanceur d'Arianespace.

A travers ses 75 lancements réussis, Ariane 5 a lancé 149 charges utiles, pour une masse dépassant 625 tonnes, incluant 137 charges utiles principales pour une masse de 621 tonnes et 12 charges utiles secondaires pour une masse de 5 tonnes. Au total, Ariane 5 a réussi 89 lancements, dont 58 grâce au lanceur Ariane 5 ECA. A l'issue du succès du 74e vol, Arianespace avait indiqué que tout au long de ces 74 tirs sans échec, Ariane 5 a mis sur orbite 24 satellites de plus qu'Ariane 4 pour un même nombre de tirs réussis d'affilée, avec un accroissement de masse totale de 348 tonnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/11/2016 à 13:04 :
Ariane 5 aura bien du mal à faire mieux que la fusée Delta 2. Ce lanceur particulièrement fiable avec 131 lancements réussis sur 133 pour la série 7000 et 148 sur 150 en incluant la série 6000 (chiffres septembre 2009). De mémoire il doit rester un tir en 2017. Je ne suis pas sûr que ces statistiques prennent en compte les quelques tirs après 2009. A suivre.

Croissons les doigts pour le prochain vol VA 234 d'Ariane 5 en décembre, pareil pour le vol VV 08 de VEGA.
a écrit le 28/11/2016 à 11:49 :
Une record qui ne devrait être battu que dans très longtemps, bravo à Ariane en tout cas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :