Exportations d'armements : l'année fabuleuse de la France en 2021

La France a exporté pour environ 28 milliards d'euros en 2021. Un montant jamais atteint par les industriels de l'armement français. Un succès acquis grâce aux quatre contrats Rafale (Grèce, Égypte, Croatie et Émirats Arabes Unis).
Michel Cabirol

3 mn

2020, l'année du Rafale à l'exportation
2020, l'année du Rafale à l'exportation (Crédits : Dassault Aviation)

Inédit, incroyable, inouï... Les exportations d'armes françaises en 2021 vont pulvériser le record de 2015 (16,9 milliards d'euros), en atteignant un sommet himalayen d'environ 28 milliards d'euros en 2021, selon nos informations, grâce notamment aux quatre contrats Rafale obtenus l'an dernier en Grèce (2,5 milliards pour 18 appareils, dont 6 neufs), en Égypte (près de 4 milliards pour 30 appareils), en Croatie (1 milliard pour 12 appareils d'occasion), et, enfin, le contrat du siècle aux Émirats Arabes Unis (16 milliards, dont 2 milliards pour l'armement, pour 80 appareils). Du jamais vu pour la France ! Des contrats, qui vont bénéficier aux grands groupes de l'aéronautique militaire (Dassault Aviation, MBDA, Thales, Safran) ainsi qu'aux 400 ETI/PME de l'industrie de défense, qui sont à bord du Rafale.

Airbus Helicopters, MBDA et Nexter...

Airbus Helicopters a pour sa part obtenu un important contrat aux Émirats Arabes Unis, évalué entre 750 et 800 millions d'euros. Le constructeur de Marignane a vendu à l'armée émirienne 12 hélicoptères de transport Caracal. En Égypte, la Marine a notifié à MBDA un contrat portant sur l'acquisition du système de défense antiaérienne VL Mica NG (Nouvelle Génération) pour équiper ses futures frégates MEKO, de fabrication allemande (ThyssenKrupp Marine Systems). Un contrat estimé à environ 300 millions d'euros. L'Égypte devient le premier client à l'export pour le système de défense antiaérienne VL Mica NG. Le Caire a également acheté quatre GM400, les redoutables radars 3D de défense aérienne à longue portée développés et conçus par Thales, selon nos informations.

Pour sa part, Nexter a réussi à vendre à la République tchèque son best-seller à l'export le Caesar déjà achetés à 273 exemplaires dans six pays (Arabie Saoudite, Danemark, Indonésie, Maroc, République tchèque, Thaïlande). Le spécialiste de l'armement terrestre a signé un contrat portant sur la vente de 52 camions équipés d'un système d'artillerie pour un montant de 257 millions d'euros. Enfin, le montant des exportations françaises repose également sur un socle de contrats inférieurs à 200 millions d'euros, qui constitue traditionnellement la partie stable du marché. Soit autour de 3 à 4 milliards d'euros par an.

2022, une nouvelle année prometteuse

2022 devrait être une année prometteuse sans pour autant atteindre les niveaux inédits de 2021. Cette année, Dassault Aviation devrait obtenir de nouveaux contrats Rafale. Notamment en Grèce (6 appareils), voire en Indonésie ou en Inde où pour l'heure une commande est espérée en 2023. L'avionneur participe à deux appels d'offres, l'un pour l'armée de l'air pour 114 appareils, l'autre pour la Marine (entre 26 et 57 appareils). En Suisse, on reparlera également avions de combat. Le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) compte récolter les 100.000 signatures nécessaires pour la tenue d'une votation sur l'acquisition de l'avion de Lockheed Martin. Près de 70.000 Suisses ont déjà fait part de leur volonté de participer à cette opération. En outre, deux avions ravitailleurs MRTT pourraient atterrir en Égypte.

Naval Group, qui a fait choux blanc à l'export en 2020, devrait signer un contrat ferme avec la Grèce pour la vente de trois frégates FDI construites en France, sur le site de Lorient, pour un montant de 3 milliards d'euros environ. Le Maroc pourrait pour sa part commander deux patrouilleurs océaniques (Offshore Patrol Vessel) de 90 mètres que se disputent entre autres CMN et Kership. Par ailleurs, Airbus Space pourrait enfin finaliser plusieurs propects très solides de satellites espions (Qatar, Vietnam et Égypte). Airbus Helicopters va signer le contrat portant sur le modernisation du Tigre (Tigre Mark 3) en Espagne (1,2 milliard d'euros) et pourrait remporter un appel d'offres en Grande-Bretagne d'une quarantaine de H175M. Enfin, la Belgique pourrait de son côté finaliser une nouvelle commande à Nexter dans le cadre d'un accord de gouvernement à gouvernement, de neuf Caesar.

Michel Cabirol

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 05/01/2022 à 19:48
Signaler
On nous abreuve de commémorations ,on biberonne au devoir de mémoire , on baigne dans l'angélisme édulcorée quand on parle de l'immigration ,aimez vous les uns et autres mais dans la réalité ,on nous prépare surtout à la guerre ,jamais la vente d'ar...

à écrit le 05/01/2022 à 9:57
Signaler
Cette industrie est un leurre, l'effet d'éviction sur d'autres secteurs économiques bien plus rémunérateurs est délétère... Quand on constate les profits réalisés par google, microsoft, facebook ou nvidia, le CA de l'industrie de l'attaque francaise...

le 05/01/2022 à 11:07
Signaler
"le CA de l'industrie de l'attaque francaise est ridicule à coté ! " Tu compares les stylos avec les ordinateurs c'est du grand n'importe quoi mais bon puisque tu y vas si on compare également avec BAYER MONSANTO et ses 35 milliards de dettes on est ...

le 05/01/2022 à 13:58
Signaler
Dans un monde parfait votre proposition serait idéale. Mais il faut se rendre à l'évidence, il y a un marché et je préfère qu'il permette à la France de rester à la 3ème place des exportateurs d'armement.

à écrit le 05/01/2022 à 9:51
Signaler
Cela n'a qu'une signification, c'est que les peuples ne se sentent pas en sécurité et se méfient de ses voisins!

le 06/01/2022 à 4:42
Signaler
En un mot comme en cent, vive l'europe.

à écrit le 05/01/2022 à 8:55
Signaler
Avec notre souveraineté inexistante gobée par l'UE, nos dirigeants politiques immatures, cela reste étonnant exposant que la France également aurait un "deep state" (je l'écris en anglais hein pour que ce soit plus discret ^^) ce que l'on peut imagin...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.