Frégates FDI : la France touchée, coulée en Grèce ?

La Grèce ne souhaite plus en l'état signer ni l'accord intergouvernemental, ni plus tard le contrat portant sur la vente de deux frégates de défense et d'intervention (FDI) armées de missiles de croisière Scalp naval pour 2,5 milliards d'euros.
Michel Cabirol

3 mn

La France, isolée en Europe, a apporté un vrai soutien à la Grèce face à la Turquie. Ce qui interroge fortement.
La France, isolée en Europe, a apporté un vrai soutien à la Grèce face à la Turquie. Ce qui interroge fortement. (Crédits : Naval Group)

Ce serait une énorme claque pour la France. La Grèce ne souhaite plus en l'état signer ni l'accord intergouvernemental (AIG), ni plus tard le contrat portant sur la vente de deux frégates de défense et d'intervention (FDI) armées de missiles de croisière Scalp naval pour 2,5 milliards d'euros, selon nos informations. Le montant du contrat comprend les frais de développement des FDI et du Scalp Naval sur les FDI ainsi que les frais d'intégration de certains équipements étrangers. Les ministres des Armées et des Affaires étrangères, Florence Parly et Jean-Yves Le Drian, se démènent pour faire revenir les Grecs à la table de négociations. Les Grecs trouvent le prix des deux FDI trop cher, les conditions et les clauses de financement beaucoup trop insuffisantes et dures.

Des coups de téléphone de la part des deux ministres, y compris ce jeudi, ont été passés pour renouer les fils et tenter de comprendre ce qui se passait à Athènes, où seul deux fonctionnaires du Trésor et de la Direction générale de l'armement (DGA) négociaient jusqu'alors avec le ministre des Finances grec, Chrístos Staïkoúras. Cela rappelle une affaire perdue au Maroc (Rafale). Matignon ne souhaite pas s'occuper de ce dossier tandis que l'Élysée n'est pas encore saisi officiellement par Naval Group et le missilier MBDA, qui n'ont plus d'agents locaux en Grèce pour savoir ce qui se passe exactement - ils paient aux prix fort le zèle de leur politique française de compliance. Pourtant le temps presse... L'Élysée doit rapidement riposter.

Un dossier hautement stratégique pour la France

Alors que tout se passait bien ces derniers mois (y compris pendant le confinement) entre la France et la Grèce sur le calendrier de signature de l'AIG (juillet) et du contrat (avant la fin de l'été), un changement de ton de la part d'Athènes, et en particulier du ministre des Finances grec, serait intervenu il y a trois semaines environ. Chrístos Staïkoúras aurait multiplié des demandes techniques aux deux fonctionnaires pour finalement expliquer qu'il lui fallait le temps de la réflexion avant de signer un accord de défense et l'AIG, et, donc, plus tard le contrat. Des clauses techniques auraient été relevées par les Grecs.

Ce dossier est triplement stratégique pour la France : géopolitique en Mer Méditerranée, industriel (Naval Group, Thales et MBDA, notamment) et enfin capacitaire (Scalp Naval à bord des FDI. "Le perdre dans cette actualité serait une véritable défaite", estime un observateur. D'autant que la France, isolée en Europe, a apporté un vrai soutien à la Grèce face à la Turquie. Ce qui interroge très, très fortement dans ce dossier.

La main invisible des Américains ?

Dans cette décision, certains y voient en coulisse la pression des Etats-Unis, qui souhaitent fournir aux Grecs du matériel peu chers avec les Israéliens, des corvettes SA'AR 72 armées par du matériel américain. Ce qui plairait d'ailleurs beaucoup aux Turcs qui ne veulent absolument pas de Scalp naval en mer Méditerranée, notamment aux mains de Grecs. Les Etats-Unis souhaitent réarmer depuis plusieurs mois la Grèce face au appétits chinois et face à la Russie, au profit des industriels américains.

Dans ce dossier, l'ambassadeur américain Geoffrey Ross Pyatt est d'ailleurs très actif. Il cordonne la CIA, le DoE (Energie), le DoS (relations internationales) et le DFC (initiative financière du trésor américain). En outre, le groupe américano-russe ONEX, a repris le site de Syros en 2019, et surtout début juillet, le chantier naval grec Elefsis, qui a été le partenaire de Naval Group dans les années 2000. Enfin, il y a eu accord (MoU) entre  Israel Shipyards et ONEX pour construire chez Elefsis une série de 6 SA'AR 72. Pour le moment, il n'y a ni budget, ni commande de la marine.

Michel Cabirol

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 29
à écrit le 03/09/2020 à 19:09
Signaler
Je m’étonne de ne voir nulle part dans les médias français les déboires de l’armée française dans la Méditerranée orientale et particulièrement l’échec cuisant de la mission de la frégate Lafayette revenant du port de Beyrouth qui s’aventura le same...

le 26/10/2021 à 8:39
Signaler
votre commentaire pro-erdogan ne nous interesse pas...et soyez cohérent rentrez chez vous...on n ' a pas besoin d ue 5eme colonne turque en France...

à écrit le 18/07/2020 à 13:15
Signaler
OK, donc concrètement le fait que Micron hausse le ton face au sultan fascisant cachait surtout un marché lucratif potentiel avec la marine Grecque...c'est une plaisanterie j'espère ? Sous couvert d'assistance, la France va dire "on veut bien recadre...

le 19/07/2020 à 15:38
Signaler
"comme avec les sous marins allemands type 214 avant crise)" Il faut noter que ces sous marins présentaient de sérieux problèmes de navigabilité qui les rendaient non opérationnels. Pourtant, pendant la crise, l'Allemagne tout-puissante a exiger de r...

le 27/07/2020 à 12:13
Signaler
Les FDI sont bien moins cher que les FREMM par exemple. L'achat des 2 hypothétiques Frégates de Défense et d'Intervention par la Grèce aurait financé l'adaptation de Sylver 70 pour le MdCN en lieu et place des Sylver 50 (Aster 15 et 30)...Du coup les...

à écrit le 18/07/2020 à 0:47
Signaler
Cela est de bonne guerre avec un pays qui a de gros soucis budgétaires et le Gvt Grec à demandé de très grosses ristournes plus la crémière avec des transferts technologiques très importants... Les Italiens, pourtant nos "associés" dans le naval sont...

à écrit le 17/07/2020 à 17:48
Signaler
On peut aussi se demander si la "fuite du Courbet" face à la frégate Turque n'a pas également contribué à "refroidir" la Grèce quant au soutien que celle-ci peut espérer de la France...

à écrit le 17/07/2020 à 16:43
Signaler
Bon , ils faut bien comprendre que se pays est en grande difficulté financière... Ensuite la Grece est soutenue financièrement par l'union européenne, mais ils sont soumis au lobbyste et àu pression Américaines. Et pour avoir la protection de l'oncle...

le 19/07/2020 à 15:11
Signaler
Et en cas d'urgence, unanimité des 27, " çà marche "

à écrit le 17/07/2020 à 11:08
Signaler
Titre accrocheur mais enfin qui peut croire qu'un pays au bord de la banqueroute peut se payer des bateaux au top de la technologie. Une EUROPE intégrée oui , la malheureuse Grèce non.

à écrit le 16/07/2020 à 18:29
Signaler
Le constat est simple : Macron joue avec le feu (Erdogan) pour plaire à la Grèce et à l'Égypte (qui mène une politique anti Turc) dans le but de vendre des armes (Rafales, Fremm...). Sauf que, Les Grecs et les Egyptiens sont en crise financière (pi...

le 17/07/2020 à 4:08
Signaler
Il n'y a presque personne sur le site des pyramides a part des chameaux. Ca flippe. Bcp de petits boulots locaux ont disparu. La crise est violente et ici pas d'allocation, demerde toi. Allah y pourvoie.

le 17/07/2020 à 10:51
Signaler
... le tout payer en raisins secs ? lol

à écrit le 16/07/2020 à 18:05
Signaler
On comprend mieux pourquoi la France se démène pour faire monter la tension entre la Turquie et la Grece

le 16/07/2020 à 18:23
Signaler
+100

le 16/07/2020 à 18:46
Signaler
Il ne faut pas confondre la Libye avec la Grèce. La France n'a rien à voir dans ce conflit.

le 17/07/2020 à 19:45
Signaler
@ Hakc ; Ce n' est pas Macron qui cherche du gaz à Chypre et veut s accaparer le gaz Libyen , sans oublier les territoires au Nord de la Syrie et de l' Irak . Enfin naval group n' attend pas après la vente de ces deux frégates ....

le 17/07/2020 à 20:57
Signaler
Pourtant les Grecs voient pas les choses comme ça, Certain éditorialiste Accusé clairement les marchand d Arme de faire monter la tension pour fourguer des armes des 2 côté w

le 18/07/2020 à 13:19
Signaler
Non effendi, pas besoin de moi-je 1er (Macron) pour escalader la tension. Les Turcs qui rêvent de récupérer leur empire Ottoman y arrivent très bien tout seuls. Macron est un opportuniste cynique de bas-étage, rien de plus. Quand au reste de l'UE ell...

le 18/07/2020 à 22:33
Signaler
Roro Biensur que si, Macron veut s accaparér le gaz libyen, Biensur que siTotal est Aux bord de Chypre, Par ailleurs Chypre Sud n'est pas reconnu par la Turquie Il est donc normal que la Turquie s'octroie les zones Maritimes, De plus selon ...

à écrit le 16/07/2020 à 17:20
Signaler
La Grèce va tourner le dos a la France et a l'Europe et acheter du matériel de moins bonne qualité mais made in USa. D'ailleurs l'Allemagne fait de mème en achetant des avions de combats made in USa. Et ceci sans parler des pays de l'est qui ne voit ...

le 20/07/2020 à 9:21
Signaler
Ah bon?!Et pk pas les avions américans sont bcp plus meilleurs que des avions européens par exemple le Rafale et l'Eurofighter on a acheté F-16 Viper Rafale est bcp plus chére pour rien de plus.L'Eurofighter est le meme et la soutenance encore plus c...

le 20/07/2020 à 16:22
Signaler
@Réponse de Le Bulgare. Les expert savent très bien que le matériel made in USa est de moins bonne facture que le matériel Français ou Européen. La différence c'est que les USa arrive a contraindre certains pays a acheter leur matériel. Le F35 est l'...

le 20/07/2020 à 18:04
Signaler
F-35 est un avion multirole de 5éme géneration Rafale est de 4éme géneration est trés chére.Eurofighter n'a pas un radar avec anténne éléctronique en 2020 aussi 4éme generation.Le fait est que vous pouvez rien vendre parce que en Europe vous n'avez p...

à écrit le 16/07/2020 à 15:24
Signaler
MACRON rentre a la maison ----

à écrit le 16/07/2020 à 13:39
Signaler
Ce n'était pas la peine que Mr Macron critique la Turquie de façon unilatérale pour plaire aux grecs. Nos alliés plus pragmatiques ne font pas des commentaires à tout va sur les bons et las mauvais. Si nous voulons garder notre rang de troisième expo...

le 16/07/2020 à 18:24
Signaler
Bravo +100

à écrit le 16/07/2020 à 13:32
Signaler
haha bon, la france qui avait fait un montage financier via des banques qui pretaient a la grece ( mais certainement avec le cautionnement in fine de l'etat francais derriere, vu que personne ne veut preter a la grece) commence aussi a avoir des sou...

le 16/07/2020 à 18:37
Signaler
Oui mais les ricains Ils aiment bien faire des coups de douz en matière d armement, Ils aiment pas ce qui leur font de l ombre

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.