Le gouvernement polonais a mis au ban Airbus Helicopters de la Pologne

 |   |  471  mots
(Crédits : Airbus Helicopters)
La police polonaise souhaite acheter deux Black Hawk à Sikorsky sans passer par un appel d'offres. En outre, un autre appel d'offres sur lequel Airbus Helicopters était seul en lice, a été annulé par Varsovie.

Décidément les relations restent extrêmement conflictuelles entre Varsovie et Airbus Helicopters. Il faut dire que la Pologne a vraiment le chic pour agacer, irriter, contrarier voire faire exploser le constructeur d'hélicoptères européen. Après la très mauvaise foi de Varsovie pendant les négociations sur le Caracal, les Polonais sont à nouveau en train de jouer avec les nerfs du constructeur de Marignane avec une procédure de gré à gré avec Sikorsky. D'autant que Varsovie a récemment encore annulé un appel d'offres sur lequel Airbus Helicopters était le seul en lice pour la fourniture de trois appareils mono-turbines (Ecureuil) à la police polonaise.

Selon un courrier d'Airbus Helicopters adressé le 12 avril au ministre de l'Intérieur Joachim Brudzinski et dont La Tribune a pris connaissance, Airbus Helicopters soupçonnait alors la Pologne de vouloir acquérir dans le cadre d'une procédure tenue secrète des Black Hawk (S70i) de Sikorsky (Lockheed Martin) pour ses unités de la police anti-terroriste sans passer par un appel d'offres. Ce qui est beaucoup plus facile pour Sikorsky, qui dispose d'une usine à Mielec, basée dans un fief du parti au pouvoir (PiS). Puis, la police polonaise a confirmé cette procédure dont sont exclus Airbus Helicopters et le constructeur italien Leonardo. Selon la presse polonaise, le ministre de l'Intérieur pourrait fournir des explications dès cette semaine (9 mai).

Airbus saisit la Commission européenne

Dans le courrier du 12 avril, Airbus Helicopters se proposait de présenter sa gamme d'hélicoptères et se tenait à la disposition du ministère pour en discuter. Un courrier qui est resté lettre morte. Dans un second courrier adressé le 20 avril cette fois-ci au patron de la police, Jaroslaw Szymczyk, Airbus Helicopters précisait qu'il était en mesure de lui livrer d'ici à la fin de l'année deux H225 dans le cadre du renouvellement des vieux MI-8 russes utilisés par les unités anti-terroristes. Le constructeur attend toujours une réponse...

En conséquence, Airbus Helicopters, qui a déjà saisi la justice polonaise, a également informé la commission européenne de cette procédure de gré à gré entre la Pologne et Sikorsky jugée inéquitable. Pour sa défense, la Pologne met en avant l'article 67.1 du code des marchés publics selon lequel le donneur d'ordre peut se passer d'un appel d'offres dans le cas où l'achat de services ou de matériels ne peut être fourni que par une seule entreprise pour des raisons notamment techniques. Le constructeur de Marignane estime que si cette procédure est validée, Varsovie en profite pour acheter aux forces armées de nouveaux hélicoptères via l'article 67.1. Une chose est sûre, Airbus Helicopters est bel et bien mis au ban de la Pologne par le gouvernement polonais.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/05/2018 à 15:12 :
Pathétique gouvernement polonais, assoiffé de reconnaissance et affublé d'un énorme complexe d'infériorité, d'un grand besoin d'exister. Il faudra leur expliquer que si ça fonctionne à peu près là-bas malgré une conscience collective hypocrite et dangereuse, c'est pour une raison éphémère de coût. Bientôt les bulgares et les roumains déverseront leur véhémence sur eux, leur disant qu'ils n'ont pas à donner de leçons parce que tout fout le camp en Pologne. Chacun son tour! La Pologne et les polonais n'importent pas, pas davantage que la France et les français, peut-être même moins. Les polonais viendront sous peu crier à l'injustice mais ce sera trop tard, une fois de plus. C'est dommage, on voulait bien les aimer les polonais mais non, ce n'est définitivement pas possible. Après, la France pourra toujours vivre du tourisme et les gens sont souriants, ce n'est peut-être pas le cas de tout le monde...
a écrit le 10/05/2018 à 9:13 :
Cette nouvelle affaire Pologne démontre que l'Europe de Bruxelles est très néfaste pour la France,

faut boucler Bruxelles inutile

et demander aux polonais de gagner leur pain chez eux, il convient de ne plus passer de commandes privées et publiques aux entreprises qui embauchent des polonais
a écrit le 09/05/2018 à 20:19 :
C'est un polonais qui a fondé turboméca : Józef Szydłowski
Ils vous ont montré comment fallait faire, après vous avez copié, fait pareil jusqu'a un gap techno, vous avez pas trouvé et vous avez acheté la license à roll royce...
Mais c'est pas entièrement de votre faute, c'est systèmique, c'est la chute de l'empire franc devant l'empire judéo anglo americain.
a écrit le 09/05/2018 à 18:15 :
Les USA n'ont même pas besoin des sanctions contre l'Iran pour éliminer leurs concurrents européens. Forcément, c'est comme les occupations d'universités en France par des minorités agissantes : on laisse tellement faire...
a écrit le 09/05/2018 à 15:31 :
Encore une preuve que l'UE est un échec flagrant.
a écrit le 09/05/2018 à 13:45 :
@Marcel
Si vous n aimez pas les Français et la France vous pouvez en partir. FRANCE qui soit dit en passant, a sorti ce pays de son sous developpement grace a l argent europeen. Finalement, on devrait laisser ce pays se debrouiller avec la Russie. Elle a toujours su bien faire avec!
Réponse de le 09/05/2018 à 15:16 :
La question n'est pas la, .... juste un peu moins d`ignorance dont on est celebre, un plus de realisme et des bonnes manieres
a écrit le 09/05/2018 à 11:24 :
Il est certain que la Pologne est entrée beaucoup trop tôt dans l'Union Européenne. Penser que passer directement de la contrainte soviétique à l'acceptation de règles communes à l'Union allait de soi n'était pas raisonnable. C'est triste et dommage, mais c'est ainsi.
Réponse de le 09/05/2018 à 15:34 :
Faillite de l'UE. On y parle dans les 10 langues différentes, sans parler des dialectes. Quel est le point commun entre un Polonais et un Grec ? Aucun.
a écrit le 09/05/2018 à 10:36 :
rien qu'à entendre le ton de cette article qui temoigne que les dirigent d`AH sont des goujat sans aucune connaissance du pays, une partie des commenatires qui resemble au propos de notre ``jeune brillant étudiant``, amour de professeur qui se permet de propos rustre sur le gouvernement polonais democratiqement choisi ..... , et après cela on s`etonnet qu`ils vont nous mettre dehors dans les autres domaines aussi, bravo les francais, vive les colonies, .... des méntalités colonialles
a écrit le 09/05/2018 à 9:59 :
Tout ce que je peut dire ,moi vivant ici a Varsovie c'est que le gouvernement actuel vie son seul et unique mandat ,aux prochaines élections ils seront dehors ,
Réponse de le 09/05/2018 à 14:37 :
encore un français bien instruit qui ne sait ni lire ni écrire en polonais, si vous etiez au moisn capable de lire les journaux ou regarder la tele en polonais vous savier que vous racontez les reves des anciens communiste polonais qui n`ont pas plus de 10% des intentions de vote, la majorite actuele se porte bien, gere tres bien le pays et au prochains election aura une majorite constitutionnelle, ... petit conseil , ne raconez pas vos opinions aux autres car vous risquez une grande rigolade et une silance tres parlante ....
Réponse de le 09/05/2018 à 18:22 :
@pascal :c'est en effet le gouvernement actuel PiS qui doit être mis en cause. L'opposition ne se limite pas du tout aux anciens communistes qui certes montent dans les sondages de même que les libéraux à la suite de différents scandales dont les primes et systèmes de double- paye pour les hommes du pouvoir, révélés par la libérale PO ( le député Brejza ) et le PSL( parti paysan) . Tout cela se trouve abondamment commenté dans la presse qui est plurielle et qu'il s'agit de bien lire . Les prochaines législatives ( 2019) en paraissent d'autant plus incertaines , surtout pour obtenir une majorité constitutionnelle . Le problème est de savoir si les élections seront totalement libres , en particulier les municipales de 2018 .
a écrit le 09/05/2018 à 9:15 :
Ben ces pays de l'est ne se sentent bien que dans une dictature et ses combines mafieuses.
Que font t'ils en Europe !mysktère ?
a écrit le 08/05/2018 à 20:57 :
ca à l'air de rien et en un sens c'est con je sais mais avoir toujours le même design visuel extérieur c'est pas vendeur, on a l'impression d'acheter un appareil des 60's modernisé, ça commence à faire loin les sixties.
L'industrie automobile le sait bien qui change que l’extérieur... en plastique car il s'agit de la plastique de l'auto.
a écrit le 08/05/2018 à 18:46 :
notre zorro s'il la fermait un peu la Pologne pourrait se tourner vers la France mais l'autre rambo et ses petits muscles fait toujours tout capoter, voici http://www.europe1.fr/politique/macron-tire-a-boulets-rouges-sur-le-gouvernement-polonais-3418826
Réponse de le 08/05/2018 à 20:22 :
Heureusement qu'il y a encore en Europe des voix qui s'élèvent pour défendre nos valeurs démocratiques, et pour rappeler que les bénéfices de cette Union implique aussi des devoirs. Vous proposez d'encourager les dérives totalitaires en encourageant leurs auteurs à aller encore plus loin ? Et puis, si ce pays nous fait un bras d'honneur en jetant un contrat aux orties, on le remercie avec le sourire. C'est certain que l'on va nous respecter ainsi...
a écrit le 08/05/2018 à 18:32 :
Si ça peut permettre de cacher le fait que france et allemagne achetent des hercules à lockheed martin après avoir developpé à coup de milliard l'A400M en tapant sur la Pologne... c'est de bonne guerre... électronique... du brouillage...

Quand l'europe de la defonce avance Hercules !
a écrit le 08/05/2018 à 17:36 :
Faut demander son avis à polony, elle a un avis sur tout, c'est son métier, bar pmu sophistiqué (cache misère la sophistication souvent) polonium !
En l'occurence elle doit avoir des souvenirs concernant la pologne ?
a écrit le 08/05/2018 à 16:09 :
Encore un article qui crache sur la Pologne, décidément cela devient une spécialité sur ce site internet.

Pourquoi la Pologne irait-elle acheter des hélicoptères chez un fournisseur qui la poursuit en justice dans le cadre de la vente des H225?

Soyons sérieux minutes. Airbus H. s'est lui-même sorti de Pologne. A menacer le gouvernement polonais, à se comporter de manière hautaine et méprisante! voilà ce qu'il en coûte.
Réponse de le 08/05/2018 à 18:47 :
mais c'est une évidence macron se la joue superman alors...http://www.europe1.fr/politique/macron-tire-a-boulets-rouges-sur-le-gouvernement-polonais-3418826
Réponse de le 09/05/2018 à 19:20 :
Ce n'est pas Airbus qui est lui-même sorti de Pologne : l'accord passé avec le gouvernement libéral précédent a été torpillé par l'ancien ministre de la défense du PiS , Macierewicz : celui-ci n' a rien acheté à personne pendant deux ans , n'a pas rééquipé l'armée polonaise et l'a décapitée d'une partie de ses officiers pro-Otan . Macierewicz a finalement a été démis , semble-t-il sous la pression des Américains . Macierewicz a été accusé d'avoir des liens avec la mafia russe et le pouvoir poutinien . Depuis son éviction ses services ont été totalement purgés des éléments douteux pro-poutiniens . Il semble bien que l'achat de deux ( deux) hélicos Black Hawk correspond à une promesse faite aux ouvriers de Mielec qui font pression . Pour la suite il semble que le gouvernement actuel envisage des appels d'offre plus conséquents . La situation politique parait donc évoluer depuis l'éviction de ministres crypto-poutiniens : cela montre que tout est plus compliqué au plan politique qu'il n'y parait . On verra si la suite confirme ces hypothèses .
a écrit le 08/05/2018 à 16:02 :
Le minimum que la Pologne puisse faire c'est soit faire n appel d'offre, soit quitter l'UE. Les polonais sont bons pour recevoir des subventions de l'Europe, mais surtout pas pour remplir ses devoirs vis à vis de l'Europe. Sauf erreur de ma part, la Pologne est le pays qui reçoit le plus de subventions de tous les pays de l'UE. Que ce pays veuille remercier les états unis, je le conçois, mais pourquoi doit-on accepter qu'elle le fasse avec l'argent des européens. Les F16, et les missiles anti-missiles ont été payés par l'Europe. Les avions de lignes de la la LOT sont de chez Boeing,. L'ancien appel d'offre pour 50 hélicoptères gagné par Airbus a été annulé par ce gouvernement. Jusqu'à quand va t-on accepter cette anomalie ?
a écrit le 08/05/2018 à 12:14 :
Sikorsky fait travailler et vivre les polonais alors ils est normal qu ils achètent américain et puis c est quoi cette mentalité de l europe donne des aides alors il faut que les polonais obéissent au doigt et a l oeil .À bas la dictature des grandes puissances européenne !
Réponse de le 08/05/2018 à 12:24 :
Sikorsky société américaine, donne donc du travail aux polonais dans l'Europe fondée grâce aux américains, défendue par l'Otan américaine, que l'on ne remerciera jamais assez pour son exceptionnalisme ....
Réponse de le 08/05/2018 à 12:35 :
Airbus a ouvert une usine en Pologne mais pas dans le camp des membres du gouvernement. Si vous pensez que les aides ne sont pas une obligation d'acheter un produit européen de bonne qualité ce qui est le cas des hélicoptères alors continuez à payer des impôts si vous en payez pour donner aux polonais et autres la possibilité d'appauvri industriellement l'UE. Si l'Europe des grandes dictatures, mot que vous écrivez sans en connaître le sens, ne vous convient pas alors quittez l'Europe.
Réponse de le 08/05/2018 à 18:15 :
non seulement ils vivent avec l'argent de l’Europe mais ils viennent prendre le travail des français
mais ce n'est pas un problème apparemment pour vous
a écrit le 08/05/2018 à 11:41 :
Avec des partenaires comme la Pologne pas besoin d'adversaire !
a écrit le 08/05/2018 à 9:30 :
La Pologne a des usines de Sikorsky en Pologne qui emploi des miliers des personnes. Ils n`ont pas besoin des caracales ou d`air bus helicopter .... tout simplement
Réponse de le 08/05/2018 à 16:04 :
Airbus a deux usines en Pologne, pour les hélicoptères et pour les sous ensembles d'avions. Il semble évident qu'il faut fermer ces usines.
a écrit le 08/05/2018 à 9:16 :
Partout en Pologne, on peut voir sur les infrastructures caserne ,école, ponts hôpitaux tracteurs et j en passe, une pancarte rappelant le financement européen.
les polaks se servent....
a écrit le 08/05/2018 à 8:12 :
La Pologne contribue déjà ,elle est envahie par les marques Française ( carrefour,Auchan,Leroy Merlin,Leclerc,Castorama,brico dépôt intermarché, norauto,feuvert etc.....) et si ils achètent Americain c'est qu'ils achètent a ceux qui seront capable de les défendre éventuellement contre la Russie ,et surtout pas l'Europe avec son laxisme
Réponse de le 08/05/2018 à 9:45 :
Remarquable délire de géo-politique de comptoir en fin d'après-midi !
Réponse de le 08/05/2018 à 10:58 :
Alors qu'ils rendent les subventions européennes !!!
Réponse de le 08/05/2018 à 12:40 :
Vous rêvez défendre l'Europe voir ce que les US ont fait pour la Crimée. Les US de 40 ne sont pas celles du XXI siècle. Envahie pa les marques françaises tout comme nos routes envahies par les routiers de l'est plus particulièrement la Pologne.
a écrit le 08/05/2018 à 7:48 :
Qu'elle est belle et qu'elle fonctionne bien, cette union européenne. On se sent bien partis pour que les rêves des fonctionnaires européens d'union bancaire, d'armée européenne et toutes autres lubies se réalisent.
Décidément, une mascarade faite contre et au détriment des peuples européens
Réponse de le 08/05/2018 à 8:25 :
Ah la belle Europe franco-allemande, il ne faut pas s'étonner si l'UE, telle qu'elle a été dictée aux autres pays par l'axe franco-allemand, ne plaise pas à tous les pays. Si vous n’êtes pas né de hier vous vous souvenez de l'époque quand la France et l'Allemagne décidaient en duo des traités et les présentaient aux autres pays tout finis pour signature.
La poule franco-allemande a pondu un traité qui permet à ces deux pays d'exploiter les autres pays européens, notamment l'Italie qui a été le dindon de la farce, et je ne parle pas de la Grèce qui a voulu jouer dans la cour des grands.
a écrit le 08/05/2018 à 7:44 :
défendre Airbus Helicopters face à ses concurrents non européens car il est européen

ou défendre la souveraineté d’une nation, qu’elle soit européenne ou pas ?
a écrit le 08/05/2018 à 1:15 :
Le gouvernement actuel polonais fait çà à tout le monde ! Un groupe américain d'énergie renouvelable, Invenergy, a annoncé mardi avoir entamé un arbitrage international contre la Pologne, affirmant qu'il perdrait des centaines de millions de dollars après que le pays de l'UE eut renié ses engagements de construire des parcs éoliens.

Entre 2005 et 2015, Invenergy a construit 11 parcs éoliens en Pologne, investissant «des centaines de millions de dollars de capitaux propres pour développer et construire les projets».

Dans le cadre de la stratégie, ils ont été convenus de retirer lentement à la Pologne sa forte dépendance au charbon et d'augmenter la part des énergies renouvelables dans son bouquet énergétique.

Mais le nouveau gouvernement actuel du parti droit et justice (PiS) est plus favorable à l'industrie charbonnière et a freiné la dynamique des énergies renouvelables.

L'année dernière, il a fait passer une législation limitant les subventions existantes pour les parcs éoliens et imposant des restrictions strictes sur la construction de nouveaux.

Les critiques, y compris Invenergy, affirment que de telles mesures font qu'il est pratiquement impossible pour les parcs éoliens de réaliser des profits ou d'en construire de nouveaux.

Invenergy a accusé Varsovie d'avoir initié «une série d'actions coordonnées destinées à mettre fin ou à éviter les obligations découlant des contrats Invenergy et à déstabiliser l'environnement plus large des énergies renouvelables pour les investisseurs».

Il a déclaré que ses onze parcs éoliens restaient opérationnels mais n'étaient pas rentables. Et il mettait en attente d'autres projets de parcs éoliens en Pologne.

https://phys.org/news/2018-04-renewables-firm-poland-court-u-turn.html
Réponse de le 08/05/2018 à 7:27 :
Merci pour le contre-feu, signé A. Sikorsky
Réponse de le 08/05/2018 à 8:11 :
Tiens donc ,les investissements écologiques ne sont rentables que si ils reçoivent des subventions publiques c'est à dire nos impots ....
Réponse de le 08/05/2018 à 15:05 :
@ Sez : le charbon est bien plus subventionné que les renouvelables qui font l'objet d'appels d'offres d'où le problème qui se pose à certains opérateurs qui ont conclu des marchés qui sont ensuite modifiés. Cà ne remet pas en cause le bien fondé des renouvelables bien moins polluante que le charbon. Les polonais font partie des pays qui bloquent le prix du CO2 et subventionnent leur charbon. Donc votre remarques n'est pas fondée si vous analysez le contexte polonais.
a écrit le 07/05/2018 à 23:03 :
Sikorsky est bien une entreprise polonaise comme son nom l'indique et possède une usine Mielec en Pologne.. Notre armée de l'air commande à Dassault bien français comme son nom l'indique.
Réponse de le 08/05/2018 à 6:50 :
Sikorsky est un russe. Qui a réalisé ses études d'ingénieur à Paris. Débuté sa carrière en Russie. Puis exilé et créé son entreprise d'hélicoptères aux US.
Il n'y a pas grand chose de polonais là-dedans.

Concernant Airbus pour le projet Caracal, ils s'étaient également engagé à produire sur place mais associé à un constructeur local situé dans une région non proche du PIS.
Réponse de le 08/05/2018 à 8:18 :
Sikorsky est une entreprise américaine créée en 1929 fondée en 1923 à Long Island par Igor Sikorsky qui était d'origine...Russe, son siège social actuel est situé a Stratford (USA) et l'entreprise est une filiale de Lockheed Martin qui est la première entreprise américaine de défense et de sécurité. Il faut moins de 2 minutes pour savoir ça même si on ne connait rien a l'aéronautique ! Donc les polonais n’achètent pas Polonais mais en plus ils n’achètent même pas Européen et, accessoirement, l'entreprise PZL Mielec appartient a Sikorsky donc les bénéfices de tous ça a votre avis...ils vont où ?
a écrit le 07/05/2018 à 22:50 :
La pb des français, ce qu'ils ne voient pas plus haut que leurs Q. Déjà les belges, italiens , holondais, danois, finlandais et encore d'autres n'achète pas français ou "européens " mais US. Les prix des avions ou hélicoptères sont bon pour vos dirigeants du PSG notamment les coucous des années 80 les fammeuse rafales. Je rappelle pour ceux qui se faisaient envoyés en Pologne ds les années 90 par leurs magnifiques magasins de mauvaise bouffe Auchan, Carrefour, Leclerc etc. Pour implantation massive et destruction de la concurrence local et d'instorer les REGLES de libre échange, magnifique l'idée de UE de rentrer un jour ds UE , la Pologne et 9 autres petits pays de l'Europe en 2005 rentrent ds UE alors que pdt 15ans vos gros patrons de CAC40 n'ont jamais partagés avec vous le butin , pire il délocalise depuis Holonde. En Pologne réussissent ceux qui produisent et nous vendent les produits dont la Pologne ne possède pas comme les outils agricoles tracteurs et autres produits de la vie moderne avec VOS dotatations de UE les polonais prennent les crédits et l'Allemagne, Hollonde ou les Italiens leurs présentent lors des salons, mais les gros ne partagent jamais avec vous ou moi. Je fini avec affaire Airbus, la faute est au gouvernement polonais d'avant qui a passés des accords frauduleux avec Airbus que j'ai pas envie de parlé car l'affaire est en justice est des gens comme Causac ou d'autres ne manque pas en Pologne également...
Réponse de le 07/05/2018 à 23:36 :
L'isolastisme avérée des polaks est fidèle de leur mentalité . Ne pense qu'à leur gueule et font la prostituée auprès des yankees qui ne servent d'eux que comme mur contre les russes! La pologne n'a rien à faire dans l'union, qu'il en sorte et se démerde en retombant dans le tiers monde. Bon débarras et qu'ils arrêtent de profiter de l'argent des européens!
a écrit le 07/05/2018 à 22:32 :
La Pologne n'a rien à faire de l'Europe, ni de la France d'ailleurs.
Elle n'a peur que de la Russie qui pourrait avoir des vues sur cet ancien pays frère.
Elle se jette en permanence dans les bras des Etats Unis et se sert de l'Europe.
Des mesures de rétorsions économiques devraient être prises, ce pays ne joue pas le respect des règles communes économiques, notamment lors d'une première consultation pour des hélicoptères Airbus
a écrit le 07/05/2018 à 22:16 :
La Pologne est le pions avancer de la politique expension des USA sur notre continent... Donc rien de bien surprenant qu'ils s'équipe chez l'oncle Sam...
Mais bon cela m'importe peux sauf que beaucoups d'argents publique dàns se pays sont des aides dè notre union... Nous ne pouvons continuer à subventionner un pays qui ne respeçte pas les critères d'adhésion et qui se moque de notre union....
Ensuites dàns quelque temps lorsque les relations serons détestable avec la Russie , nous rappellerons à çe pays sa politique de soumission au USA....
a écrit le 07/05/2018 à 22:14 :
on ne sait rien pour juger.
Facilement, Eurocop corrompait le gouvernement précédent, d'où des vengeances.
A ce niveau de business, nos principes de citoyens n'ont plus lieu.
a écrit le 07/05/2018 à 21:42 :
La question que je me pose: notre Président toujours prompt à défendre l'Europe est bien silencieux dans la mascarade polonaise. L'UE devrait inviter !!les polonais à mieux s'intégrer à l'Union sinon en 2019 pour ce qui concerne la France nombreux politiques nous rappellerons le jeu dangereux des polonais. Je suis de plus en plus convaincu qu'il faut mettre fin à cette Europe et revenir sur les fondateurs élargi au Portugal et Espagne. Le parlement a voté pour une nouvelle ouverture aux Balkans avec en plus le début de l'ouverture pour le pire des pays l'Albanie. M. Macron comme les autres leaders y compris le FN et les Insoumis n'ont pas "pipé" sur ce vote.
a écrit le 07/05/2018 à 20:21 :
Une honte pour l'UE, les polonais qui sont les plus gros receveurs de l'UE par rapport à ce qu'ils cotisent se permette d'acheter systématiquement du matériel américain avec les milliards de subvention que nous leur offrons. Cette UE est une ruine et le anglais ont bien fait d'en sortir. Tous les pays qui reçoivent plus qu'ils ne versent devraient avoir l'obligation d'investir dans les entreprises de l'UE.
Réponse de le 07/05/2018 à 20:57 :
Vous avez raison
Polonais assistés par nos impôts choisissent des armes US
Honteux
Hors d’europe!
a écrit le 07/05/2018 à 20:03 :
A quand le Polexit?
a écrit le 07/05/2018 à 19:28 :
Mais qui utilise le Caracal ?
En Europe il n'y a que la France.
Dans le monde, le Mexique, le Brésil, Singapour, la Tunisie, le Koweït, l'Arabie Saoudite, la Thaïlande; l'Indonésie, le Kazakhstan et s'ajoutera peut être l'Inde. Et pour les avions de combat on retrouve à peux près ces types de pays. Donc avant de critiquer on devrait se poser les bonnes questions.
Réponse de le 07/05/2018 à 19:59 :
Vous pensez vraiment que la France et Singapour, le Brésil et le Mexique achèteraient du Caracal si cet hélicoptère était nul. Je ne crois pas. Je vous rappelle que cet appareil est acheté par de nombreux opérateurs civils également. Avant de raconter n'importe quoi, vous devriez vous abstenir. A mois que vous travaillez pour Sikorsky ou votiez pour le PiS.
a écrit le 07/05/2018 à 18:50 :
La Pologne achète des matériels qui sont produits sur son territoire un point c'est tout.
Si Airbus n'est pas content, qu'ils expliquent pourquoi les armées européennes sont obligées d'acheter des Airbus A400 qui coûtent une fortune, ne respectent pas le cahier des charges initial et qui ont la fâcheuse tendance à se crasher...
Pour 2 fois moins cher, nous aurions pu acheter des Antonov A70, ce qui aurait permis de se rapprocher l'Ukraine de l'Europe et Airbus aurait pu se focaliser sur ce qu'ils savent faire cad des avions civils.
Il est temps qu'on arrête de reprocher aux autres ce que l'on fait dans ce pays depuis 50 ans.
Réponse de le 07/05/2018 à 19:49 :
@Lorenzo je sais tout.
Airbus Helico avait prévu de fabriquer en Pologne (il avait remporté l'appel d'offre initial), mais le gouvernement actuel préfère le fournisseur américain qui fabrique dans une zone géographique de la Pologne qui vote pour le gouvernement actuel.
Mais bon vous allez bien trouver d'autres arguments tout aussi de mauvaise foi.
Réponse de le 07/05/2018 à 19:56 :
Beaucoup de mauvaise foi dans votre commentaire. Il faut rappeler que le PiS a cassé deux appels d'offre où AH était soit en négociations exclusives, soit seul à avoir déposé une offre. Que la Pologne souhaite acheter via une procédure de gré à gré, soit, mais il faut qu'elle se justifie. Et puis, la France achète français, pas américain (à l'exception de matériels comme les drones). Ce qui n'est pas le cas de la Pologne qui achète exclusivement US ou presque. Est-ce que la Pologne est en Europe ? oui ou non ?
Réponse de le 07/05/2018 à 20:50 :
"qui ont la fâcheuse tendance à se crasher.." vraiment? Vous en connaissez combien qui ont fini au tapis?
On pourrait aussi compter les sikos qui ont fait des trous dans le gazon....
a écrit le 07/05/2018 à 17:10 :
ou est le problème?

le gouvernement a bien commandé 100 rames de TGV à alstom (maintenant Siemens ah ah) sans appel d´offres.

puis il y a 2 ans des centaines d´hélicoptères `a airbus helicopteres

tout cela sans faire d´appel d´offre....

les francais pensent qu´ ils peuvent etre les seuls à ne pas respecter les règles.

mais quand ce sont les autres pays, là , ils se plaignent et crient au loup....
Réponse de le 07/05/2018 à 17:23 :
La Pologne achète du matériel US...Avec des aides européennes.
Claquons la porte de cette Europe

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :