Les 39 heures ne feront pas leur retour chez Smart France

La CFDT et la CGT, qui représentent 53% des salariés, n'ayant pas signé, "l'accord est réputé comme non écrit, et donc pas applicable".
Le pacte 2020 prévoit notamment un retour aux 39 heures, payées 37, et une diminution des jours de RTT pour les cadres, en échange d'un maintien de l'emploi jusqu'en 2020.
Le "pacte 2020" prévoit notamment un retour aux 39 heures, payées 37, et une diminution des jours de RTT pour les cadres, en échange d'un maintien de l'emploi jusqu'en 2020. (Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)

Le refus de la CGT et de la CFDT aura eu raison de l'accord sur le retour aux 39 heures chez Smart à Hambach. Deux syndicats sur quatre, la CFE-CGC et la CFTC, ont signé mercredi 28 octobre l'accord sur le retour aux 39 heures chez Smart à Hambach (Moselle), mettant ainsi un terme à la négociation, a indiqué la direction de l'usine automobile.

La direction s'est, dans un bref communiqué, "félicité" de ces signatures, sans autre commentaire.

Les deux autres syndicats de l'usine, la CFDT et la CGT, qui représentent 53% des salariés, n'ayant toutefois pas signé, "l'accord est réputé comme non écrit, et donc pas applicable", a déclaré à l'AFP Didier Getrey, de la CFDT. "C'est terminé, le bébé est mort-né", a-t-il ajouté, précisant que les deux syndicats, qui ont toujours manifesté leur opposition au projet, feraient valoir dès demain leur droit d'opposition.

Le "oui" des cadres, le "non" des ouvriers

Le "pacte 2020" prévoit notamment un retour aux 39 heures, payées 37, et une diminution des jours de RTT pour les cadres, en échange d'un maintien de l'emploi jusqu'en 2020.

Lors d'un référendum interne -purement consultatif- le 11 septembre, 56% des 800 salariés votants s'étaient prononcés pour le "Pacte 2020". Mais si les cadres, employés, techniciens et agents de maîtrise ont approuvé l'accord à 74%, il a été rejeté à 61% par les ouvriers.

(avec AFP)

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 29/10/2015 à 11:49
Signaler
39 heures pour les ouvriers mais avec une rémunération calculé sur ..37 heures ! Les cadres, eux, quelques jours de RTT supprimés.Je comprends mieux le vote des cadres à 74% qui sont d'ailleurs plus nombreux que les ouvriers dans la boite !! (385 c...

à écrit le 29/10/2015 à 9:32
Signaler
Ce ne sont pas les syndicats qui donnent du travail aux ouvriers... Ce sont ceux la qui vont le payer....

à écrit le 28/10/2015 à 20:27
Signaler
Si c'est comme l'usine Peugeot cyclo il y a quelques années , les ouvriers se sont sacrifier sur les primes + 39h / semaine (payer 35h) pour conserver leur emploi. Le résultat , 2ans plus tard l'usine ferme et les ouvriers qui ont perdu de l'argent ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.