Lutte anti-sous-marine : Thales décroche un nouveau très important contrat aux Etats-Unis

Lockheed Martin et Thales ont finalisé leurs négociations pour fournir jusqu’à 55 sonars de lutte anti-sous-marine à l’US Navy et à d'autres marines étrangères (Inde, Grèce et Danemark). Le groupe français équipera les hélicoptères MH-60R de Sikorsky, filiale de Lockheed Martin.
Michel Cabirol

2 mn

La livraison des 42 premiers sonars trempés ALFS (Airborne Low Frequency Sonar) de Thales à bord des hélicoptères MH-60R interviendra dans les cinq prochaines années. Les 13 systèmes optionnels restants seront livrés au cours de la sixième année.
La livraison des 42 premiers sonars trempés ALFS (Airborne Low Frequency Sonar) de Thales à bord des hélicoptères MH-60R interviendra dans les cinq prochaines années. Les 13 systèmes optionnels restants seront livrés au cours de la sixième année. (Crédits : Reuters)

La belle histoire de Thales avec l'US Navy se poursuit de la plus belle des manières. Le groupe tricolore a signé un contrat avec Lockheed Martin pour fournir jusqu'à 55 sonars aéroportés de lutte anti-sous-marine à la marine américaine. Soit un contrat, qui s'élève à plus de 100 millions d'euros, selon nos informations. Les sonars trempés ALFS (Airborne Low Frequency Sonar) de Thales seront installés à bord des hélicoptères MH-60R de Sikorsky (groupe Lockheed Martin) destinés à l'US Navy et de trois autres marines étrangères (Inde, Grèce et Danemark), via le programme américain de ventes militaires à l'étranger FMS (Foreign Military Sales).

"Ce contrat renforce notre position de fournisseur stratégique auprès de Lockheed Martin, et conforte le leadership mondial du groupe dans les systèmes de lutte anti-sous-marine", a expliqué le vice-président des activités sous-marines de Thales, Alexis Morel.

300 sonars livrés à l'US Navy

Selon le communiqué de Thales, la livraison des 42 premiers systèmes interviendra dans les cinq prochaines années. Les 13 systèmes optionnels restants seront livrés au cours de la sixième année. Thales a déjà livré plus de 300 sonars ALFS à l'US Navy depuis le début des années 2000. Ce nouveau contrat avec Lockheed Martin permettra de soutenir la stratégie de préparation opérationnelle de la Marine américaine. Offrant "des capacités de protection sans équivalent pour les convois maritimes, le système de lutte anti-sous-marine ALFS est capable de détecter, classifier, harceler ou attaquer les sous-marins, faisant de Thales le fournisseur de référence des principales marines dans le monde", a précisé le groupe d'électronique.

Outre les Etats-Unis avec l'US Navy, l'Australie, le Royaume-Uni, la France, la Norvège, la Suède, les Émirats arabes unis, la Pologne, la Corée du Sud et les Philippines ont également choisi les sonars trempés de Thales pour leurs forces navales.

Michel Cabirol

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 27/04/2021 à 22:54
Signaler
Franchement bravo. Quand on voit nos alliances et du coup nos intérêts, la géopolitique française doit vraiment être du cas par cas (Egypte, Russie (entreprises, énergie), USA, Italie, Inde, Afrique, UK...). Nous avons la possibilité de reprendre not...

à écrit le 27/04/2021 à 21:41
Signaler
En 2011, les travaux étaient effectués à Neuilly sur Seine et Portsmouth, Rhode Island. Aujourd'hui, ils sont exécutés à Brest (59 pour cent); Portsmouth, Rhode Island (37 pour cent); et Johnstown, Pennsylvanie (4 pour cent).

à écrit le 27/04/2021 à 19:20
Signaler
Bravo

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.