Les exportations de vins de Bourgogne ont diminué de 9%

 |   |  242  mots
Lors des sept premiers mois 2008, le volume de vente des vins de Bourgogne à l'export s'est contracté de 9% sur un an, ont déploré les professionnels du secteur. Selon leurs estimations, la chute pourrait même atteindre 10 à 20% d'ici la fin de l'année, notamment à cause de l'Amérique du Nord.

Selon le bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne, quelques 55 millions de bouteilles ont été vendues à l'étranger lors des sept premiers mois, soit une baisse de 9% par rapport à 2007. "Il existe une grande différence entre la Bourgogne euphorique et sûre d'elle-même de 2007, avec tous les voyants économiques au vert, et celle de 2008 où un vent mauvais souffle depuis l'été", a résumé Louis-Fabrice Latour, président de la Fédération des négociants éleveurs de Bourgogne (FNEB), lors d'une conférence de presse en marge de la célèbre vente des vins des Hospices de Beaune. "Depuis l'été 2008, a-t-il dit, il y a un décrochage à l'exportation (...) et beaucoup de négociants l'ont ressenti dès juin".

Les plus pessimistes tablent même sur 10 à 20% de baisse d'ici la fin de l'année, a jouté Louis-Fabrice Latour. Ce recul que les professionnels attribuent à la crise économique et financière mondiale, est particulièrement plus marquée "sur les marchés anglais (-7%) et nord américains (-20%), alors qu'elle n'est que de quelques pourcentages sur le marché domestique (France), qui représente tout de même 49% de la production" de Bourgogne, a-t-il poursuivi.

Heureusement, les "Bourgogne" affichent de fortes croissances de leurs ventes sur les marchés porteurs comme la Suède (+10%), le Brésil (+36%) et l'Australie (+45%).

Et quid de l'année prochaine? "L'année 2009 ne sera pas facile", prédit le président de la FNEB.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :