Vranken-Pommery Monopole a tiré son épingle du jeu en 2008, le titre progresse

 |   |  236  mots
Le résultat opérationnel courant du groupe champenois s'établit à 51,9 millions d'euros en 2008 (+ 3 % sur celui de 2007) et représente 18,2% des ventes contre 17,6% en 2007.

Le résultat opérationnel courant de Vranken-Pommery Monopole s'établit à 51,9 millions d'euros en 2008, contre 50,4 millions en 2007, soit une hausse de 3 % sur la période. Il représente à ce niveau 18,2 % du chiffre d'affaires 2008 contre 17,6 % en 2007. La progression du résultat opérationnel courant résulte des effets conjugués de l'amélioration du mix-prix et de la maîtrise des charges.

Les charges financières nettes de l'exercice 2008 s'élèvent à 26,3 millions, contre 22,4 millions d'euros en 2007, représentant respectivement 9,2 % et 7,8 % du chiffre d'affaires. Cette progression s'explique par les effets conjugués de la hausse des taux d'intérêt et de l'augmentation de l'endettement financier net entre les 2 exercices. Le résultat avant impôt ressort à 25,3 millions en 2008, en recul de 7,6 % sur un an.

Le résultat net part du Groupe atteint 16,9 millions pour 2008 contre 18,2 millions un an plus tôt, soit une baisse de 7,2% sur la période.

Paul-François Vranken, Président Directeur Général déclare : "Nonobstant le contexte difficile de la fin d'année 2008, notre Groupe a su faire croître son activité Champagne et gagner des parts de marché. Cette progression s'est traduite par une amélioration de notre rentabilité opérationnelle. Nous sommes convaincus de la capacité de Vranken-Pommery Monopole à bâtir les exercices 2009 et 2010 sur les fortes positions acquises en 2008 auprès de ses clients et partenaires."

En Bourse le titre est bien orienté. Il a gagné 1,51% à 18,78 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :