Jusqu'à 35% d'augmentation pour les sodas en janvier

 |   |  413  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Les marques de distributeurs tireront les premières. Les grands fabricants internationaux en profiteront pour maintenir les écarts de prix.

Depuis quelques jours, les commerciaux de Coca- Cola, Orangina ou encore PepsiCo sont rivés à leurs calculettes. À la veille de l'ouverture des négociations annuelles avec la grande distribution, ils doivent déterminer la hausse des tarifs de leurs sodas. Et elle promet d'être soutenue. Comme prévu, l'Assemblée nationale a voté définitivement, ce mercredi, une hausse du droit d'accise à 7,7 euros par hectolitre sur les boissons sucrées mais aussi sur les « lights ».

Bilan : 280 millions d'euros de taxe supplémentaire pour la profession. Reste à savoir s'il faut passer tout ou partie de la douloureuse aux consommateurs. Pour les fabricants de marques de distributeurs, la réponse est toute trouvée : « Nous passerons l'intégralité des hausses dès le 1er janvier, soit 25 % pour les boissons plates aux fruits, et 35 % pour les sodas gazeux », déplore le PDG de Refresco, Vincent Delozière. « Nous n'avons pas le choix, le montant de la taxe est supérieur à la marge brute de l'entreprise », ajoute le président de Laiterie Saint-Denis- de-l'Hotel, Emmanuel Vasseneix.

Élasticité des prix

Les grandes marques sont plus circonspectes. Elles maugréent discrètement, encore tétanisées par le coup d'éclat de Coca-Cola en septembre, qui serait à l'origine du doublement de la taxe début octobre. « Nous regardons ce que vont faire les marques de distributeurs », dit l'un. « La vraie question de l'élasticité des prix et de l'impact sur les volumes n'apparaîtra que l'an prochain », souligne l'autre. Mais, vu l'enchérissement simultané du plastique, du sucre, des fruits, etc., tous passeront des hausses très significatives pour protéger leurs marges. Le 1,5 litre de Coca grimpera ainsi de 1,30 à 1,50 euro.

Le gouvernement, qui n'a pas manqué de souligner une « mesure de santé publique » lors des discussions, les encourage d'ailleurs à taxer le consommateur. « Pour la grande distribution, c'est une porte ouverte à l'inflation autorisée alors que les enseignes l'avaient plutôt contenue jusque-là », observe Emmanuel Vasseneix.

Le reste de l'agroalimentaire, biscuits, plats préparés et confiserie en tête, s'est réfugié derrière cette mesure ultra-ciblée sur les boissons. Mais elle attend son heure. « Nous ne nous sommes pas battus contre la seule taxe boisson, mais bien contre le principe d'une future taxe nutritionnelle étendue à d'autres produits », s'exclame Jean-René Buisson dans sa lettre de l'Association nationale des industries agroalimentaires. Déjà, le spectre d'une hausse de la TVA à 7 % (contre 5,5 % aujourd'hui) sur certains produits déclenche l'ire du président et promet de belles batailles pour 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/12/2011 à 19:26 :
pour limiter l'augmentation : baisser le taux de sucre dans les boissons...

et taxer aussi les additions de sirop de glucose-fructose et graisse de palme dans les produits
Réponse de le 27/12/2011 à 4:54 :
@mikka, taxer la charcuterie, alimentation très négative!
a écrit le 26/12/2011 à 17:29 :
7,7 EUROS de taxe par hectolitre si je compte bien cela fait 7,7 CT d'euro par litre
soit pour une canette de cola (33 CL) cela devrait se traduire par3 ct d'euro
Alors pourquoi des augmentation de 25 à 50 CT par litre. Mystère ou alors acheter des
actions de coca cola
a écrit le 26/12/2011 à 17:08 :
Impôts et taxes : le gros coup c'est pour après les élections .Peut être qu'alors on supprimera la taxe sur les sodas pour vous être agréable.
a écrit le 26/12/2011 à 14:41 :
y en a vraiment marre de tous ces prétendus experts en diététique et qui ne cessent chaque jour de nous mettre en garde contre tel et tel produit. Tout y passe, puis un autre jour un autre prétendu institut dément une précédente étude et puis quoi, si l?information est utile pourquoi imposer aux autres et interdire ? Les mêmes qui nous bassinent à longueur de temps avec leurs prétendues découvertes ont plein la bouche de démocratie et liberté, pour qui ??? Il en va des aliments, des produits chimiques, des effets de serre, des températures qui seront en hausse dans cent ans quand ni eux, ni nous ne seront là pour le vérifier. Sur le net, fourmillent les hoaxes à plaisir. Pas un médicament qui ne se vient suspecté et sur toutes ces peurs irrationnelles vient le gros malin de gouvernement pour nous taxer et nous retaxer avec la complicité d?un ou d?une député en charge d?allumer la mèche. Vraiment ras le bol.
Réponse de le 26/12/2011 à 14:58 :
1) Les impôts et taxes servent au bon fonctionnement de l'Etat. 2) Ces derniers (pour faire simple) sont reversés de façon directe (aides financières) ou indirectes (services administratifs gratuits ou quasi, routes etc)

Aucun pays n'est aussi social que la France. C'est le seul pays qui permet à un individu de vivre sans travailler. Le seul pays qui a une allocation chômage qui dure autant de temps, retraite la plus basse, 35h etc) Tout cela a forcément un coût. La France vivant depuis plusieurs siècles au dessus de ses moyens, il semble normal de devoir taxer si on veut continuer à jouir de ce système social...
Réponse de le 26/12/2011 à 16:01 :
et vous penser que la plaisanterie des taxes et impôts en tout genre peut durer pour justifier ce système ? vous faites partie de ceux qui paient ou de ceux qui profitent ?
Réponse de le 26/12/2011 à 18:12 :
Pour le moment on ne peut pas réellement dire, de ceux qui paient. Du moins pas directement. Je suis étudiant, mais issu d'une famille "trop riche" (mon père gagne 2200 en tant que fonctionnaire en fin de carrière) pour profiter d'une quelconque bourse. Donc ma famille paie pour les autres, moi pas encore (à part la TVA principalement)

Réponse de le 26/12/2011 à 18:12 :
Pour le moment on ne peut pas réellement dire, de ceux qui paient. Du moins pas directement. Je suis étudiant, mais issu d'une famille "trop riche" (mon père gagne 2200 en tant que fonctionnaire en fin de carrière) pour profiter d'une quelconque bourse. Donc ma famille paie pour les autres, moi pas encore (à part la TVA principalement)

Réponse de le 26/12/2011 à 18:43 :
c?est bien ce que je pensais et donc je maintiens mon point de vue , ras le bol de toutes ces taxes infligées et subites sous le moindre prétexte. Content que malgré les modestes émoluments de votre papa fonctionnaire, vous puissiez mener des études, c?est tout à votre honneur.
a écrit le 26/12/2011 à 14:27 :
Il est vrai que les boissons NON SUCREES font le lit de l'obésité, c'est bien connu ...
Mais pas de l'obésité du consommateur mais ... des actionnaires !!!
Vive l'eau ... vive l'eau ... mais je la soupçonne aussi d'être la cause d'obésité ... donc à taxer d'urgence.
Votre pouvoir d'achat va subir une "croissance négative", si chère à notre géniale ancienne ministre des finances, d'ampleur ... Merci qui ???????????????????
Réponse de le 26/12/2011 à 20:17 :
A UBU 53 - Taxes sur l'essence, taxes sur l'énergie, taxes sur les boissons : ce sont les meilleurs impôts : peu de frais de recouvrement, fraude fiscale très réduite. Vive la taxe sur l'eau!
a écrit le 26/12/2011 à 13:12 :
Ces mesures bien qu'elles me semblent dérisoires auront peut être le mérite de pousser les consommateurs vers des produits de substitution (jus de fruits sans sucre ajouté...) moins nocifs pour la santé.
Toutes ces industries du soda ne sont que des vitrines du mondialisme et de la régression sociale.
Effectivement ceux qui sont aux frontières paieront moins chère leurs sodas comme ils paient moins chère leurs cigarettes... > est ce une chance?


Réponse de le 26/12/2011 à 13:53 :
Pour les personnes qui ne sont pas riches comme vous, oui c'est une chance ...
Réponse de le 26/12/2011 à 14:00 :
quand on gagne 80% du SMIC on est riche?
a écrit le 26/12/2011 à 12:59 :
Considérez cela comme une bénédiction,

Le Coca devrait être réservé à l'unique usage pour soigner les maux de têtes (en enlevant les bulles, ca marche mieux que l'aspirine) et pour nettoyer sa salle de bain, ses toilettes, ou son moteur de voiture.

Le Coca est un poison autorisé qui fait énormément de dégâts sur le corps. (fonte des dents, destruction des organes, sucre à foison=diabète, caféine en grande quatité et j'en passe) et en plus on donne des sous à une multinationale qui nous vend du rêve à travers une banale poudre. (qui nous vend aussi de l'eau du robinet plus chere que de la Volvic)
Réponse de le 26/12/2011 à 13:15 :
Fonte des dents... ah ah ah.... qu'est ce qu'il faut pas lire comme conneries.
Réponse de le 26/12/2011 à 13:39 :
Démontre l'inverse hiningo si c'est une connerie!
Réponse de le 26/12/2011 à 14:46 :
Parlons PH (potentiel hydrogène mesurable sur une échelle de 1 à 14. Plus c'est petit, plus c'est acide. Plus c'est grand, plus c'est alcalin)

Le PH du Coca est de 2.5. plus bas que le vinaigre. Le seul aliment qui possède un PH plus bas que le Coca (entre 2 et 2.5) est le citron (qui fait aussi fondre les dents à son contact, reconnu aussi comme "blanchissant"). Cependant, le citron est également le seul acide que le corps arrive à rendre alcalin (pour des raisons encore inconnues)

Donc avant de me critiquer, je vous prie de bien vouloir vous instruire un peu. Cordialement.
Réponse de le 27/12/2011 à 12:43 :
Exact Tiesar.
Et pour hiningo : Faites donc l?expérience du morceau de viande dans du vrai coca. Vous verrez ce que cela peut faire à l?intérieur de votre organisme.
a écrit le 26/12/2011 à 12:54 :
Bravo !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! la dernière chose réservé au pauvre ( la mal bouffe) vous venez de l 'enlever !!!! meme ca c'est désormas hors de prix......
Réponse de le 26/12/2011 à 15:02 :
J'ai jamais trouvé la malbouffe moins chere que de la bouffe soigneusement sélectionnée et préparée par mes soins.
a écrit le 26/12/2011 à 12:13 :
Voilà encore des mesurettes qui vont remettre la France sur les rails.....chouetttttte! Il parait que le Brésil vient de souffler la 6e place à la GB, la France pointe en 5e mais plus pour longtemps....c'est quand qu'on change de gouvernement? en 2012??? Chouettttte! Nous avons hâte d'y être, cela va être la folie! Eva, François et françois, Nicolas, Dominique et marine....voilà le titre d'un film à succés. Je me demande vraiement si nos gouvernants ont un minimum d'amùour propre? Je ne pense pas car si ils en avait, ils démissionneraient! Bon réveillon et vivement en Avril 2012
a écrit le 26/12/2011 à 11:54 :
la bouteille de coca cola de 2 litres est à 1,29 euros en Espagne. le pack de 4 litres est à 5 euros. Bons achats aux frontaliers et pour les commerçants français envoyez vos bons voeux à Fillon et à Eva Joly.
Je signale qu?il est ultra facile de voir les prix dans les autres pays frontaliers par des achats on line et donc de comparer.
a écrit le 26/12/2011 à 11:36 :
De toute facon il y a trop de sucre dans tous ces produits. Pourquoi ne vendent ils pas des sirops sans rajouter ni sucre ni aspartame et le consommateur mettra la cuillere de sucre qu'il desire dedants.
Ce serait mieux pour les diabetiques et cela permettrai de passer a travers la taxe tout simplement au lieu d'en faire une affaire d'etat! Je met bien du sucre dans mon the ou mon cafe pourquoi pas dans mon sirop sans sucre !!!
a écrit le 26/12/2011 à 10:14 :
C'est ballot, mais avec un TVA comparable, le litre le Coca-Colas est à 0,62 cents en Allemagne.
Réponse de le 27/12/2011 à 12:51 :
et à 1$20 soit 0.90? les deux litres en moyenne a Los Angeles
a écrit le 26/12/2011 à 9:36 :
Soda = boisson bourgeoise
a écrit le 26/12/2011 à 9:20 :
Nous subissons depuis des mois le terrorisme vert qui a poussé tous nos députés de droite de faire dans leur pantalon et d?en profiter pour se dédouaner, de créer taxes sur taxes. Il ne restera effectivement plus que de boire de l?eau ou du pinuche, seule boisson qui de par son puissant lobby échappe encore aux verts. Les effets sur la consommation seront ressentis dans peu de temps et accentueront la récession. On appelle cela se tirer une balle dans le pied, qui peut l?expliquer au sémillant Fillon ?
a écrit le 26/12/2011 à 7:49 :
Le soda "champagne " augmente aussi ?
Réponse de le 26/12/2011 à 8:13 :
Oui, tous les droits d'accise sur les alcools sont également plus ou moins revalorisés au premier janvier (plutot plus que moins d'ailleurs).
a écrit le 26/12/2011 à 7:24 :
Je m'en moque,je bois de l'eau!
Réponse de le 26/12/2011 à 8:49 :
donc on va fortement vous entendre pour la future taxe sur l'eau... et ensuite la taxe sur l'air dernier produit non directement taxé!
Réponse de le 26/12/2011 à 11:26 :
@freddy 08 il y abien longtemps que vous surpayez l'eau que vous consommez , croyez vous que les entreprises privées qui gèrent l'eau sont des utopistes? regardez ces entreprises et la géographie du partage du marché vous serez étonné de la concentration géographique.
a écrit le 26/12/2011 à 6:54 :
Le bon moment pour arreter d'en boire: du sucre ou de l'aspartame (pour bien foutre en l'air votre métabolisme), de l'acide phosphorique (pour les dents). Faites un cadeau à votre santé pour 2012 !
Réponse de le 26/12/2011 à 8:50 :
Merci de lire correctement avant d'écrire: cela concerne aussi les jus de fruits quelque soit leur taux de sucre ajouté!
Réponse de le 26/12/2011 à 14:00 :
Exposé des motifs :

La mesure proposée consiste à créer une contribution spécifique frappant les boissons contenant des sucres ajoutés. Cette contribution s?inscrit dans le cadre du plan national nutrition santé publique qui promeut une alimentation équilibrée comme composante essentielle de la santé publique.

Le montant de la contribution envisagée, qui s?élève à 3,58 ? par hectolitre de boisson, vise, en augmentant le prix de ces produits, à dissuader le consommateur et à l?orienter vers d?autres types de boissons.

Les produits concernés par la contribution sont les jus de fruits contenant du sucre ajouté , les eaux sucrées et les sodas, quel que soit leur circuit de distribution.

Les produits qui nécessitent une transformation réalisée par le consommateur avant d?être bus (boissons en poudre comme le café ou des préparations pour le petit déjeuner, sirops,?), qui sont moins susceptibles d?être consommées en grande quantité, ne sont pas concernés par la contribution. Il en va de même du lait et de la soupe, qui sont une composante nécessaire d?une alimentation équilibrée.

Le produit de la contribution est affecté au régime général d?assurance maladie, sur lequel repose le financement des politiques de santé publique.
a écrit le 26/12/2011 à 6:32 :
Il y a aura prochainement un rayon soda, à coté des bières et autres boissons alcoolisées dans les boutiques duty free des aéroports.
a écrit le 26/12/2011 à 6:05 :
Vivement mai 2012 pour le changement du gouvernement.
a écrit le 26/12/2011 à 5:29 :
question : dans le vin il y a du sucre?
Réponse de le 26/12/2011 à 7:50 :
Dans le vin chaud ... oui !
Réponse de le 26/12/2011 à 14:01 :
dans le vin tout court, puisqu'il contient de l'alcool. Et aussi parce que certains fabricants ont jugé bon d'en rajouter à l'assemblage pour jouer sur le goût...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :