Coty prêt à débourser plus de 10 milliards de dollars pour Avon

Le groupe américain de cosmétique a annoncé ce jeudi, relever son offre sur son concurrent Avon à 10,69 milliards de dollars contre 10 auparavant. Objectif avoué : former un géant mondial de la beauté capable de concurrence L'Oréal.
Copyright Reuters - Coty relève son offre sur Avon à 10,69 milliards de dollars
Copyright Reuters - Coty relève son offre sur Avon à 10,69 milliards de dollars (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Coty poursuit son offensive. Le groupe américain de cosmétiques a relevé son offre de rachat sur son concurrent en difficulté Avon et indiqué que Berkshire Hathaway, la holding du milliardaire américain Warren Buffett, participerait au financement de l'opération.  Avon a publié ce jeudi la lettre que lui a envoyée la veille Coty. Ce dernier a relevé son offre de 23,25 dollars à 24,75 dollars par action soit un total de 10,69 milliards de dollars, contre 10 milliards auparavant, offre alors rejetée par le groupe de cosmétiques mondialement connu et spécialiste du démarchage à domicile. Avon se contente de préciser que son conseil d'administration étudiera la proposition "en temps voulu", rappelant, au passage, que son chiffre d'affaires s'élève à 11 milliards de dollars.

Créer un géant mondial de la beauté

Dans sa lettre, Coty souligne avoir passé depuis qu'il a annoncé son offre publiquement "beaucoup de temps à écouter vos actionnaires et analyser vos données publiques, y compris vos résultats trimestriels les plus récents. Nous continuons à penser que notre proposition apporterait une valeur ajoutée certaine aux actionnaires d'Avon par rapport au redressement difficile qui s'annonce pour plusieurs années si Avon reste indépendant".  Il rappelle son argument principal, à savoir qu'Avon et Coty représenteraient ensemble un géant mondial de la beauté.  "Nous sommes déçus par l'impasse actuelle" et avons "contacté l'équipe dirigeante du groupe la semaine dernière", indiquant que "nous étions prêts à commencer des discussions non-publiques et à augmenter notre offre de 23,25 dollars si nous pouvions avoir trois semaines d'accès aux comptes (due diligence)", poursuit Coty dans sa lettre.

Les résultats décevants d'Avon

Coty rappelle les "difficultés opérationnelles et financières" d'Avon, "mises en évidence par vos résultats trimestriels et prévisions décevantes de même que les abaissements récents de vos notes de dette" et dit avoir besoin de "confirmer ses estimations de synergies". Il indique aussi qu'il lui faut évaluer l'impact des enquêtes pour corruption pesant sur les activités internationales d'Avon.  Il précise enfin que son tour de table inclurait son "principal actionnaire (la holding allemande) Joh. A. Benckiser, le fonds BOT Capital Partners et certains de ses partenaires, ainsi que Berkshire Hathaway", tandis que "le financement de notre dette sera apporté par JPMorgan Securities". L'action Avon prenait 1,71% à 21,97 dollars dans les échanges électroniques avant l'ouverture de la Bourse à New York.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 10/05/2012 à 23:03
Signaler
l'Oréal va--t-elle faire monter les enchères ...?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.