Nissan vise une part de marché mondiale de 8%

Le constructeur nippon vise une forte augmentation de sa pénétration. Il escompte aussi une marge opérationnelle de 8% d'ici à 2017.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Nissan a affirmé lundi qu'il visait une part de marché mondiale de 8% d'ici à fin mars 2017 (5;8% aujourd'hui). A cet horizon, le constructeur automobile japonais escompte aussi une marge opérationnelle de 8% (6,1% en 2010). Dans le cadre de son plan "Nissan Power 88" présenté ce lundi, Nissan, détenu à près de 44% par Renault, veut commercialiser un nouveau véhicule toutes les six semaines dans les six prochaines années.

Le double PDG, Carlos Ghosn, avait déclaré la semaine dernière que les objectifs de Nissan seraient facilités par les retombées des investissements en Inde et en Russie, mais aussi par les technologies dans les voitures électriques. L'Alliance Renault- Nissan veut vendre 1,5 million de voitures électriques d'ici à 2017.

Le nouveau programme du constructeur japonais prévoit notamment  la construction d'une usine au Brésil, où 200.000 véhicules seront assemblés chaque année. Renault et Nissan discutent par ailleurs d'une prise de participation majoritaire au capital du russe Avotovaz (Lada). Carlos Ghosn vise pour l'alliance Renault- Nissan une place parmi les trois grands constructeurs mondiaux, que sont actuellement Toyota, General Motors et Volkswagen. En additionnant les ventes réalisées l'an dernier par Renault, Nissan et Avtovaz, le total des véhicules atteint 7,27 millions, un chiffre qui aurait placé l'ensemble au troisième rang mondial.

1 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.