Nissan, allié de Renault, co-développera une toute nouvelle plate-forme compacte avec Mercedes

 |   |  461  mots
Infiniti Q50 Copyright Nissan
Infiniti Q50 Copyright Nissan (Crédits : <small>DR</small>)
Nissan, allié de Renault, étudie avec Mercedes une plate-forme compacte commune, pour les remplaçantes des Classe A et B ainsi que pour des modèles de la marque de prestige de Nissan, Infiniti. Renault pourrait éventuellement utiliser cette future plate-forme.

Mercedes va aider l'Alliance Renault-Nissan et notamment... Infiniti, marque de prestige du constructeur japonais d'ailleurs concurrente de la firme de Stuttgart. Première étape: la toute nouvelle berline Q50 d'Infiniti. Cette concurrente de la BMW Série 3 ou Mercedes C, qui sera commercialisée à l'automne, "recevra des moteurs quatre cylindres essence et diesel de Mercedes. La coopération se passe bien. Il y a une très bonne relation. Japonais et Allemands ont des méthodes de travail qui sont proches", explique à La Tribune François Bancon, un Français devenu Directeur du produit avancé chez Nissan. Ce modèle Infiniti sera fabriqué au Japon. Par ailleurs, Mercedes fournira des diesels six cylindres pour les autres véhicules d'Infiniti vendus en Europe, afin de remplacer le V6 à gazole Renault... dont la production doit s'arrêter bientôt, faute de rentabilité. Et, aux Etats-Unis, le groupe Nissan doit fabriquer des moteurs à essence également d'origine allemande. Il s'agit ici de simples accords sur la mécanique. 

Véhicule sur plate-forme Mercedes

Mais une deuxième étape de la collaboration interviendra avec "la fourniture d'une plate-forme Mercedes, celle des Classe A et B, pour la future compacte d'Infiniti qui sera produite en Grande-Bretagne et commercialisée en 2015". La firme allemande fournira "45% de la valeur" du véhicule d'Infiniti qui constituera l'entrée de gamme de ce label de luxe nippon. Et ce n'est pas fini. Il y aura une troisième étape: "nous sommes en phase de discussions pour développer en commun une plate-forme compacte. C'est pour l'instant une hypothèse de travail. Cette plate-forme générera trois modèles compacts chez Infiniti" et sera utilisée pour les futures Classe A et B de la marque de Stuttgart. Cette fois, on ne parle plus de fournitures, mais d'une véritable coopération technique égalitaire. 

Co-développement d'une plate-forme

"Le groupe Nissan apporte son savoir-faire en plates-formes, industrialisation. Mercedes est très bon pour les moteurs", explique François Bancon. Le groupe Nissan, réputé efficace en matière de coûts, devrait notammenr prêter main forte au consortium germanique, moins efficace sur ce plan. Les lieux de production pour le groupe Nissan se sont pas encore décidés. Mais "le Mexique et la Chine sont possibles". Cette toute nouvelle plate-forme pour Infiniti et Mercedes, qui concerne des véhicules de la taille  d'une Renault Mégane ou d'une Peugeot 308, "pourrait être étendue à Nissan lui-même ou Renault". Les véhicules sur cette base technique sont prévues pour "2017-2019".

Carlos Ghosn, patron de Renault et de Nissan, a par ailleurs confirmé dans le cadre du salon de Genève que "Renault utilisera des modules Mercedes" pour un futur véhicule de haut de gamme sous le logo du losange...

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/03/2013 à 1:57 :
Il s'agit d'alliance pas de prise de contrôle. Les pro allemand devraient se poser la question de savoir pourquoi Daimlrer s'est allié à renault/nissan ? A cette réponse correspond toute les critique non avenues. Mercedes et renault l'ont mieux compris ! Ensemble ils sont le premier groupe mondial et de loin. De dacia à mecedes tout est comblé ! Une alliance optimum dans tous les créneaux (ça fonctionnait même dans l'industriel camion ! mais c'est trop tard renault a tout vendu à volvo truck !)
a écrit le 07/03/2013 à 23:19 :
j'ai l'impression que les Allemands ne connaissent pas bien la France et les Français parceque s'allier avec Renault ne va pas faire flamber l'image de marque de Mercédes.Ceci dit Renault est une marque respectable.
Réponse de le 08/03/2013 à 1:48 :
Détrompez vous Daimler est très satisfait de cette alliance. Vous n'avez pas tout compris mais c'est vrai que les coût s de fabrication, l'industrialisation, les plans produits les logiques économiques vous dépassent sans doute. Savez vous qu'IG metal est un rdoutable négociateur ? Et qu'il est bien plus puissant que la cgt en France !
a écrit le 07/03/2013 à 19:10 :
@patriot
Le confort c'est une chose mais ça n'a pas sauvé pour autant le haut de gamme français. En attendant, les BMW Série 5, Audi A6 ou Mercedes classe E actuelle sont très confortable ... mais on ne peut plus les comparer aux françaises, vu qu'elles n'existent plus ...
Réponse de le 07/03/2013 à 20:24 :
je n'ai jamais dis le contraire... mais si il y a bien un point où il ne faut surtout pas que les allemands nous aident (la bonne blague...) c'est bien sur les châssis...! c'est plutôt merco qui devrait demander à RENAULT de leur faire un châssis...!

après, oui c'est certain que le châssis ne fait pas tout...! mais en terme de confort, les C6 et Vel Satis étaient de vrais salon roulant... avec une souplesse (tout en étant plus dynamique que les allemandes) digne des segments supérieurs...!

mais à ce niveau de prix, le logo y fait beaucoup...! c'est fou à quel point certains sont prêts à se faire pigeonner en achetant plus cher uniquement pour paraitre...!
Réponse de le 07/03/2013 à 22:33 :
"patriot" est d'un ridicule absolut qui nous fait de la peine !!! en quoi Renault Peugeot peuvent donner des leçons à Audi VW BMW sur les chassis ? les constructeurs français sont incapables de sortir une berline, un break un coupé avec un chassis et une transmission intégrale, les constructeurs français ont 8 ans de retard sur les boites de vitesse double embrayage ... les chassis peugeot aux 24heures du mans 2012 ils ont abdiqué lamentablement ... si les chassis des constructeurs français étaient merveilleux ils ne reculeraient pas dans leurs ventes quand les groupe VW AUDI BMW PORSCHE continuent de progresser ...
a écrit le 07/03/2013 à 15:16 :
DaciaRenaultNissan va tellement mal que les drôles de dirigeants Ghosn et ses subalternes sont dans une fuite en avant en se fourvoyant dans une strategie de plus en plus brouillonne désordonnée approximative absurde pour de futurs résultats minables ... Mercedes s'est déjà fourvoyé dans des bricolages aléatoires qui ont tous viré à l'échec avec Chrisler, Tata, Sanggyong, Mitsubishi etc ... les Infinity sont un pur échec moins de 300 000 voitures produits alors que AUDI et BMW produisent chacun plus de 1 500 000 PREMIUM par an en croissance de 9 à 12 % ... ils ont relégué l'ex premier Mercedes à la dernière des 3 places !!!
Réponse de le 07/03/2013 à 15:53 :
Renault Nissan affiche de bonnes performances en Russie, au Brésil et aux USA et en Europe de l'Est i!!!
Infinity est une marque récente tout comme Lexus qui peine à s'imposer chez les acheteurs potentiels contrairement à BMW qui est sur le créneau haut de gamme depuis 35 ou 40 ans ou AUDI qui y a fait son entrée avec les premières Quatro il y a 15 ans peut etre .
Réponse de le 07/03/2013 à 16:51 :
"pnv" votre inculture nous peine, nous en sommes triste. Les première QUATTRO datent de 1980 soit 33 ans ! Pour le reste, infinity restera infinitésimale dans une ALLIANCE Perdant _ Perdants par ce sont des bagnioles mal nées, mal dessinées, de technologies basiques, sans âme ... et sans crédibilité parce que associées à l'echec destratégie industreille de Daciarenaultnissan ... et un bricolage de plus avec Mercedes ne va que nuire à Daimler !!! d'ailleurs vous l'avez vu, la classe A mercedes n'a pasété retenue par les journalistes au classementde la voiture de l'année, les Renault non plus d'ailleurs !!! c'est une alliance perdant perdant . POINT.
Réponse de le 07/03/2013 à 17:56 :
Monsieur, comme d'habitude vous ne comprenez rien. Depuis 1998, Nissan apporte des bénéfices a Renault tous les ans, sans Nissan Renault aurait surement déjà fait faillite. Aujourd'hui, grasse à DACIA Renault gagne de l'argent. Vous apportés beaucoup de critiques, mais malheureusement pas beaucoup de preuves. Alors, soyez gentil, oubliés nous. merci
Réponse de le 07/03/2013 à 18:23 :
La réalité c'est que Nissan fait de moins en moins de bénéfice, et Daciarenault peine a rester à l'équilibre ... depuis que Ghosn a bradé les parts de Volvo Truck, Renault a perdu les dividendes futurs de Volvo Truck .. donc l'avenir de Daciarenaultnissan, c'est à peu près la même situation que Fiat et Peugeot qui ont en commun des alliances multiples qui n'ont duré qu'un temps et se pratiquement toutes soldées en "eau de boudin"... AVANT Dacia en 2004/2005 Renault faisait des profits, depuis dacia renault s'écroule ... la preuve Renault a déjà supprimé la moité de ses efffectifs, et Renault tire les salariés français Portuguais et Espagnols vers des salaires de misère proche de l'esclavage comme au Maroc et en Roumanie... pendant que les cadres dirigents Ghosn et ses subalternes s'octroient des salaires de sénateurs et des primes sans justification et des parachutes dorés et des bonus et des stock options et bref volent les actionnaires de Renault qui ont perdu 68% de la valeur de leurs actions en bourse ... l'Etat français donc les français, ont perdu 68% de la valeur de leurs titres en bourse !!! ca c'est la RéALiTé.
a écrit le 07/03/2013 à 14:19 :
Tout comme Alfa qui va remplacer son spider par un pseudo mazda miata, l'identité de Renault se dilue de plus en plus, déjà que l'image n'a jamais été fameuse...

je rejoins patriot, les chassis sont très bons en France, grâce à notre relief accidenté. En allemagne,le relief est plat et il y a des autoroutes larges. Ici les petites routes ont incité PSA et Renault à améliorer la tenue de route de leurs modèles, et c'est sans doute pour ça aussi qu'on n'a pas de gros moteurs.

Car en allemagne, les autobahns ont des vitesses illimitées sur certaines portions, ici bien sûr ce n'est pas le cas.

C'est con, mais ça explique beaucoup de chose, sans ommettre bien sûr le facteur fiscalité.

On aurait très bien pu avoir les meilleurs voitures du monde, plus confortables que les allemandes, plus vives sur la route et presque aussi puissante si on n'avait pas orienté les français vers les petits modèles.

Facel Vega aurait pu devenir un Jaguar à la française, sans égaler en terme de ventes BMW ou Mercedes, mais on aurait l'équivalent de Maserati, car les italiens ont eu l'intelligence de conserver des marques de luxe, même si ils sont plus proche industriellement de la France que de l'Allemagne, bien plus industrieuse par nature et par tradition.
Réponse de le 08/03/2013 à 2:01 :
Revoyez l'histoire de renault et vous reparlerez de son image ! Voyez ce que donne la puissance d'un v8 ou v12 ou v6 développé par renault sport en formule 1 et on en reparle après ! Mais vous partez, hélas dans tous les sens !
a écrit le 07/03/2013 à 14:01 :
Renault à la remorque de Nissan
a écrit le 07/03/2013 à 11:53 :
par pitié, pas de châssis mercedes...! c'est le meilleur moyen de perdre la dernière force de RENAULT... les châssis...! Si il y a bien un domaine dans lequel RENAULT ne doit pas demander l'aide de merco... c'est bien celui-ci...!
Réponse de le 07/03/2013 à 13:38 :
patriot, rassurez-vous, c'est Nissan qui apporte la plate-forme ! Par contre, on ne voit pas en quoi consiste la contribution de Renault...
Réponse de le 07/03/2013 à 14:34 :
Désolé Yves, il faut lire les articles en entier pour comprendre de quoi parle Patriot... Mais je ne suis pas d'accord avec lui : les chassis Mercedes sont remarquables à tous points de vue.
Réponse de le 07/03/2013 à 15:08 :
Les allemandes ont à mon goût une assise , donc des sièges trop durs, pour compenser des suspensions trop molles.Personnellement , je préfère les voitures latines qui ont un chassis plus rude, des suspensions plus dures et des sièges plus mous, mais c'est une affaire de goût.

Je serai en Allemagne, je préfèrerai sans doute une allemande.Affaire de goût.

Idem pour les intérieurs trop triste, surtout dans les mercedes. C'est trop carré, trop abrupt, trop triste en somme.
Réponse de le 07/03/2013 à 16:08 :
@bernard... les allemands n'égaleront jamais les français en terme de châssis qui sont de loin les meilleurs dans ce domaine...! les grosses routières allemandes ont mis plus de 10 ans avant d'égaler les Vel Satis et C6 en terme de rapport confort/tenue de route... le tout grâce à pleins de gadgets électroniques qui causent d'énormes problèmes de fiabilité...!

Réponse de le 07/03/2013 à 17:36 :
@ patriot: Avec une cadence de production de 3 voitures / jour, les châssis de Velsatis, C6 et 607 étaient fabriqués à la main..LOL !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :