GM n'a pas l'intention d'investir... dans PSA Peugeot Citroën

 |   |  424  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
"Nous n'avons aucune intention d'investir de nouveaux capitaux dans PSA, à ce stade", affirme ce mercredi Dan Akerson, PDG de General Motors, qui détient 7% du groupe français.

"Nous n'avons aucune intention d'investir de nouveaux capitaux dans PSA,  à ce stade", affirmait ce mercredi Dan Akerson (cité par l'agence Reuters), PDG de General Motors, lors d'un point presse à Shanghai. "S'il y a du changement, nous évaluerons la situation", précise le patron du groupe automobile américain.  PSA pourrait être en effet contraint de procéder à une nouvelle augmentation de capital. "On discute activement chez PSA, et évidemment au sein de la famille Peugeot, d'une éventuelle augmentation de capital", affirmait fin mai à latribune.fr une source proche du dossier. Le problème, c'est que "la famille Peugeot n'a pas les moyens de suivre. Ca s'agite sur la question. Des discussions ont lieu dans la famille sur le pourcentage acceptable de dilution", indiquaient alors nos informateurs. GM, qui détient 7% du groupe français, avec qui il a scellé une alliance début 2012, a déprécié en février  dernier la moitié environ de son investissement de 423 millions de dollars (315 millions d'euros) dans la firme française.

Part de marché en forte chute

Philippe Varin, Président du directoire du constructeur, a déjà indiqué que le groupe consommerait 1,5 milliard d'euros sur l'ensemble de l'année 2013. Et ce n'est pas fini. PSA en consommera également en 2014, puisque, selon Philippe Varin lui-même, le retour à l'équilibre n'est pas prévu avant la fin de l'an prochain. Dans le meilleur des cas. L'agence de notation Fitch affirmait récemment que les objectifs de PSA devraient être reportés à 2015 au mieux. Les ventes de PSA se sont fortement détériorées en Europe.  Ses immatriculations de voitures ont chuté de 13,9% dans l'Union européenne sur cinq mois, soit le plus fort plongeon des grands groupes automobiles. Avec une part de marché en chute à 11,2% seulement  - contre 12,1% il y a un an. Fâcheux, alors que cette pénétration était censée remonter selon les plans de PSA  pour lui permettre d'être en ligne avec les objectifs de retour à l'équilibre!

La famille Peugeot premier actionnaire

Question : une augmentation de capital, si elle se concrétisait, serait faite avec qui ? Le groupe familial Peugeot demeure le premier actionnaire de PSA, avec 25,2% du capital et 37,9% des droits de vote. La famille fondatrice avait souscrit pour un montant d'environ 140 millions d'euros à l'augmentation de capital de mars 2012.  "Il sera difficile de trouver une modalité d'augmentation de capital qui permette de trouver des candidats tout en n'étant pas trop négative pour l'actionnaire de référence", soulignait dernièrement un fin connaisseur de la situation.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/12/2013 à 14:56 :
good articles
a écrit le 30/11/2013 à 23:45 :
nice articles
a écrit le 29/11/2013 à 11:34 :
nice articles
a écrit le 27/11/2013 à 4:14 :
nice articles
a écrit le 26/11/2013 à 16:41 :
nice articles
a écrit le 26/11/2013 à 11:43 :
good articles
a écrit le 20/06/2013 à 14:53 :
Le groupe GM est un fossoyeur. La plupart les marques qui lui ont été associées n'en ont tiré aucun bénéfice, quand elles n'ont pas été tout simplement assassinées par GM. Aux USA Pontiac, Hummer, Oldsmobile et Saturne ont tout simplement été fermées. En Europe Saab a été abandonné après avoir été délaissé pendant des années. Les marques qui s'en sont sorties (Fiat Isuzu et Suzuki) ne l'ont du qu'à leur mérite et seulement après être sorties du groupe. Le partenariat avec Peugeot ne dérogera pas àla règle. Espérons seulement que ca ne se terminera pas comme pour Saab.
a écrit le 20/06/2013 à 10:33 :
PSA a raté le coche des associations bénéfiques pour elle et son image de marque (BEHEME, MITSU...) faute de vision industrielle et pusillanimité de la famille PEUGEOT. Maintenant il faut faire avec GM et ce sera comme toujours réglé avec les deniers du contribuable et dramatique pour les petits porteurs. D'ailleurs GM a déprécié sa participation au capital c'est un signe.
a écrit le 20/06/2013 à 6:31 :
psa est en marche, ses nouveaux modèles vont cartonner !
Réponse de le 20/06/2013 à 10:02 :
Vaudrais mieux pour eux sinon bye bye PSA.
a écrit le 19/06/2013 à 18:35 :
Tout cela est extrement logique GM ne va pas investir chez son partenaire et allier PSA en chute libre, ce serait redicule GM d'abord... logique
Contrairement a C. Goshn l'international aux 4 passeports investit chez son partenaire NISSAN et delaisse Renault .Pas tres fute tout cela.
Réponse de le 20/06/2013 à 9:28 :
Satisfait, n'oubliez pas que Nissan paye C Goshn 10 fois plus que Renault...
a écrit le 19/06/2013 à 18:27 :
Quel intérêt d'investir dans une entreprise vouée à disparaître? GM n'est pas une fondation ou une association à but non lucratif.....
Réponse de le 20/06/2013 à 6:33 :
vouée a disparaitre , j'ai bien rigolé :) sinon a part ca ils vendent plus de 3 millions de vehicules par an en europe , ils ont besoin de temps pour se restructurer (fermer des usines pour faire tourner a 100% les autres usines , fermer les centaines de bureaux inutiles ) sinon comme c'est deja precisé , c'est le groupe automobile qui detient le plus de brevet , c'est le groupe qui innove le plus . Les usines P.S.A fabrique du B.M.W et du toyota , les gens paient tres cher la qualité etrangere fabriqué chez P.S.A :)
Réponse de le 20/06/2013 à 12:23 :
@keano

Détenir en quantité des brevets indéfendables devant un tribunal ce n'est pas sûr que ce soit d'un grand intérêt. En revanche, pour le bureau des brevets c'est très lucratif!
Réponse de le 20/06/2013 à 15:41 :
vos arguments peuvent ne pas peser suffisamment dans la balance pour éviter la disparition à terme du groupe PSA: se rappeler en effet du sort de KODAK qui, comme vous l'évoquez pour PSA, était foisonnant en brevets les plus brillants (ce sont eux qui avaient inventé la photographie numérique, entre autres... avantage qu'ils n'ont pas su tirer à profit), KODAK était aussi leader mondial de la photographie argentique...
a écrit le 19/06/2013 à 18:26 :
Cela n'étonnera personne. Qui investirait le moindre cent dans PSA ?
Réponse de le 19/06/2013 à 19:26 :
Moi j'ai fait x2 en 5 mois grace a Peugeot !
Réponse de le 19/06/2013 à 20:58 :
Respect
a écrit le 19/06/2013 à 18:11 :
C'était juste pour que Peugeot arréte sa production de 400 000 véhicules au developpement amorti en Iran? On lache un marché vache à lait et on récupère une autre vache (Opel?) à la diete (déficitaire depuis plus de 10 ans). JB Right quel est l'intéret cher oncle Sam de l'alliance GM/PSA?
a écrit le 19/06/2013 à 17:58 :
Il faut faire attention à la manipulation des pourcentages qui est parfois trompeuse. Une baisse de 1 véhicule est ainsi plus importante relativement en pourcentage pour une part de marché de 10 que pour une autre de 20. Ce point posé qui doit éviter les alarmismes inutiles, la question de la baisse des ventes dans toute l'Europe est un problème pour tous les constructeurs car la problématique est la même à différents niveaux. VW devra expliquer comment il va continuer à employer plus de 750 000 personnes par exemple. GM on le sait n'a aucune intention d'acheter PSA qui n'est pas à vendre mais d'accompagner ainsi qu'il le lui a été demandé la prise en main d'Opel par le constructeur français afin d'éviter de tout perdre. Seule la faible valorisation bien française de PSA a induit ce taux important. Il sera éteint dès que possible. Le Quatar est présent chez VW à 17 % on n'imagine pas qu'il puisse acheter l'entreprise. Avec la question d'une augmentation de capital qui redonnerait des signaux de bonne gouvernance financière, PSA cherche surtout à passer à l'attaque. On a parlé de la réouverture du dossier Mitsubishi, le constructeur pourrait également s'intaller en Allemagne dans l'une des 3 usines Opel restantes après une fermeture à venir en début d'année. Il se doit encore de renforcer son dispositif chinois désormais performant. La vie normale d'une entreprise avec ses hauts et ses bas.
Réponse de le 19/06/2013 à 18:56 :
Vous êtes en retard. informez-vous quant aux Quatari et leur 17%. On attend l'attaque de PSA, l'attaque c'est maintenant?
Réponse de le 20/06/2013 à 9:55 :
Corso petit conseil apprenez a bien lire les bilans financier. Cette augmentation de capital n'est pas destiné a l'investissement mais a faire fonctionné l'entreprise en période de vache maigre. Actuellement PSA brule de la trésorerie juste pour faire tourner la boite. Ils n'ont pas vraiment les moyen pour une reprise de Opel.
a écrit le 19/06/2013 à 17:42 :
En même temps GM a annoncé d'investir 4 milliards dans Opel d'ici 2016. Leur choix pour l'Europe semble fait. Quel est donc l'ntérêt de cette alliance pour PSA ?
Réponse de le 19/06/2013 à 18:16 :
PSA joue le rôle de métayer pour la marque Opel appartenant à GM comme les Agnelli l'ont fait concernant Fiat durant de trop nombreuses années. Ceci permet d'abaisser les points morts et de gagner plus d'argent en temps ordinaire mais pour le moment surtout d'en perdre moins pour GM. A terme une fois que l'américain aura repris Fiat/Chrysler en signant son retour direct en Europe, il verra s'il vend Opel, s'il y a un acheteur ou s'il reprend la marque dans son portefeuille. Cette marque représente environ 6% des ventes en Europe alors que Chevrolet en fait moins de 2 et que Fiat/Chrysler en représente à peine 6%. Les deux parties on le voit ont intérêt à maintenir ce niveau. Par ailleurs il faut mettre les annonces d'investissement en perspective, les constructeurs investissent en roulement beaucoup d'argent. ce type de communication indique seulement l'intention de poursuivre l'exploitation (contre la fermeture) via PSA interposé.
Réponse de le 19/06/2013 à 20:46 :
psa c'est l'ingénierie , c'est la recherche ,le constructeur auto qui dépose le plus de brevets- au fait c'est gm qui est venu voir psa pour s'associer- dans 1 an se sera 700 000 voitures en chine - si psa et gm mettent en commun leurs synergies se sera un groupe trés rentable- 2014 er 2015 seront dur pour psa en europe- il faut augmenter sa mondialisation pour sa survie
Réponse de le 20/06/2013 à 9:57 :
PSA a déposé 1347 brevets en France en 2012, VAG environ 2000 en Allemagne...
Réponse de le 20/06/2013 à 10:23 :
Deposer les brevets c'est bien, mais faut surtout les sortir des tiroirs et les utiliser pour enfin vendre plus de vehicules : ca c'est mieux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :