Les cinq voitures de l'année 2013 (4) : Skoda Octavia, un excellent rapport qualité-prix

 |   |  598  mots
Les dessous sont ceux d'une Volkswagen Golf
Les dessous sont ceux d'une Volkswagen Golf
Ce n'est ni la plus innovante, ni la plus "glamour". Mais, sous des dehors très sages, la berline familiale tchèque offre énormément d'espace intérieur, une très bonne qualité de fabrication et des prestations de haut niveau. Le tout à un tarif contenu. La Skoda Octavia profite de la technologie de son actionnaire allemand Volkswagen.

Skoda Octavia? Mettre cette brave berline familiale, qui passe inaperçue, dans la liste des cinq voitures de l'année 2013 peut surprendre. Pas d'innovation majeure, de design "glamour", de débauche technologique, non, rien de tout cela ! Et pourtant, cette voiture tchèque est remarquable, par son rapport qualité-habitabilité-prestations prix. Le tout avec une excellente qualité de fabrication aux normes de son actionnaire allemand Volkswagen.

C'est certainement l'une des meilleures voitures du moment par rapport à son tarif. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que le Jury européen de la voiture de l'année ("COTY"), dont nous faisons partie, l'a placée dans les nominées au titre de 2013, en attendant le vote final fin février prochain.

Skoda Octavia 3

La toute nouvelle base roulante modulaire des Volkswagen Golf VII

Le 15 mars dernier, Skoda a donc commercialisé cette toute nouvelle berline de gamme moyenne. Pour la vieille firme de Mlada Boleslav, il ne s'agissait pas de recycler  une vieille plate-forme démodée. Ces temps sont révolus. Au contraire, l'Octavia III reprend la toute nouvelle base roulante modulaire des Volkswagen Golf VII et de la prochaine Passat, comme des Audi A3. Le dernier cri.

D'une taille proche de la Renault Laguna, la nouvelle venue est vendue à partir de 17.850 euros (en France). Une version diesel émet molns de 100 grammes de C02 au kilomètre. Une prouesse. Un vaste break a suivi en juin.   Et un dérivé genre "SUV" avec quatre roues motrices est prévu.

40% des ventes totales

Modèle-clé, l'Octavia représente traditionnellement 40% des ventes de Skoda dans le monde. La marque en a d'ailleurs déjà produit plus de 4 millions d'unités depuis la première génération, lancée en 1996. La production est essentiellement assurée par le site historique de Mlada Boleslav,  à 60 kilomètres de Prague, sur les lieux mêmes où ont été montées les toutes premières bicyclettes en 1895, rapidement suivies par les motos puis les automobiles (la "Voiturette A" en 1905).

Mais le constructeur fabrique également l'Octavia en Russie (Nizhny Novgorod), en Ukraine (Solomonovo) et au Kazakhstan (Ust-Kamenogorsk) ainsi qu'en Inde (Aurangabad). Sa production en Chine est prévue en 2014.

 1,5 million de ventes en perspective

Entre janvier et novembre dernier, le constructeur a vendu en tout 850.700 véhicules à travers le monde (-2,6 %). Sur novembre, les ventes sont reparties à la hausse, avec une progression de 60% de l'Octavia. En Europe occidentale,  la part de marché de la marque a augmenté sur onze mois pour atteindre 3,2% (3% l'année dernière), grâce notamment à cette...  Octavia III.

En Allemagne, la marque croît fortement. Le pays de sa maison-mère, Volkswagen, représente son deuxième débouché après la Chine. La firme tchèque vise 1,5 million d'immatriculations mondiales en 2018. Sur les neuf premiers mois de l'année, Skoda a affiché un bénéfice opérationnel de 371 millions d'euros, en baisse toutefois de presque 200 millions à cause de la crise.

Moins de 200.000 unités en 1990

Il est loin le temps du communisme, quand Skoda fabriquait moins de 200.000 voitures par an, dépassées et à la fiabilité exécrable, avec des exportations destinées essentiellement aux "pays frères". C'est en 1990 que Volkswagen a soufflé la marque à... Renault, qui avait fait une offre de reprise avec son allié suédois de l'époque Volvo.

Quel parcours, depuis! Mais, si les Skoda offrent plus d'espace intérieur et de fonctionnalité pour moins cher que la concurrence, elles ne sont plus des voitures à bas coûts. Le roumain Dacia, que Renault a racheté après avoir perdu Skoda, a pris cette place sur le marché.

 

 

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/02/2014 à 17:28 :
Skoda est une firme sérieuse. Son positionnement actuel dans le marché de l’automobile, ne représente qu’une preuve de sa bonne gestion en tant que constructeur, puisque ses Managers ont pu accepter l’offre de reprise de Volkswagen pour pouvoir faire améliorer ses produits et faire progresser ses parts de marché. Un exemple similaire de Renault en est la preuve : En effet, si Renault, a pu procéder en 1999 à l’achat de Nissan pour un prix approximatif de 25 Milliard USD, ses raisons principales n’étaient autres que la pénétration du marché américain par le biais du réseau Nissan, déjà présent aux USA depuis une belle lurette, mais aussi, pouvoir capitaliser de Nissan toutes les bonne pratiques liées à la gestion de la qualité. Il ne faut pas perdre de vue, que la qualité sans failles des autos Nissan avant 1999, était confirmée aux USA et dans bien d’autres pays d’Asie, d’Europe et d’Afrique. Ceci étant, en faire des produits de Skoda une mascarade, ce n’est pas accepté ! Par ailleurs, les statistiques, confirmées de plusieurs sources, le prouvent aisément: Skoda est présente en Chine, en Europe et en Afrique du Nord. Une simple question mérite d’être posée : Si Skoda a pu convaincre une clientèle appréciable (en terme de nombre) au niveau de ces pays qui présentent une agressivité de climat en hivers et en été (de -10 degrés à + de 45 degrés), mieux encore, développer son réseau de distribution et de service après-vente, ce n’est, encore une fois, qu’une preuve de plus que réellement, et son marketing aucun, les autos Skoda sont de qualité et ne présentent pas de soucis. Les comparatifs des sites et revues spécialisées en la matière le confirment bien. Néanmoins, dans le monde de l’industrie en général, on ne peut pas considérer un taux de rebus comme une preuve de non qualité !
a écrit le 05/01/2014 à 15:09 :
Un article sur VAG et vous êtes sur d'avoir ivanleterrib et godrev qui déversent leur fiel. Ils sont quand même sacrément dérangés ces deux la.
a écrit le 27/12/2013 à 15:58 :
quel menteur ce Verdevoye
a écrit le 27/12/2013 à 12:40 :
Cher lecteur, l'auteur de cet article est un fervent défenseur de l'industrie auto allemande. Par conséquent, ses conseils ne peuvent pas être pris sérieusement. La skoda octavia est bien trop chère encore... d'autant qu'elle est fabriquée à bas coûts avec de nombreux problèmes de qualité.
Réponse de le 05/01/2014 à 16:39 :
Franchement avec toutes les anneries que vous dites aux fils des posts je serais vous je m'abstiendrais de commenter. Car le seul qui ne peut pas étre pris au serieux ici, c'est bien vous.
a écrit le 27/12/2013 à 12:10 :
Pour ce sera une voiture à air comprimé !
a écrit le 27/12/2013 à 11:33 :
@@@@govrev 10.21
faites nous s'il vous plait profiter de votre analyse mais à quoi donc bon sang est due cette mauvaise qualité actuelle du groupe Volkswagen ? Sinon à la recherche du gain à tout prix par ce constructeur et à ses choix d'externaliser sa production de pièces dans son hinterland car jamais au grand jamais production n'a été entachées de tels vices , votre réponse svp ?
a écrit le 27/12/2013 à 11:20 :
@renouvellement
Hélas non, les taxis français abandonnent la marque, relisez l'excellent article de LT de l'été sur la cause de l'abandon du groupe Volkwagen/Skoda par les taxis parisiens ou bien voulez-vous le lien ? Le pas cher est toujours trop cher quand il n'est plus fiable.
a écrit le 26/12/2013 à 18:56 :
Le probleme de Skoda, outre des autos ternes, c'est la meme fiabilité que Volkswagen, c'est-à-dire très mauvaise...
Réponse de le 26/12/2013 à 21:42 :
Nous les taxis quand notre Skoda a atteint 250 000 kms on achète une nouvelle Skoda, et l'ancienne on la vends en faisant une bonne plus value sur l'argus
a écrit le 26/12/2013 à 17:12 :
@excellentes voitures
Vous avez raison, Trollwagen, lorsque vous écrivez "équipées des technologies dernier cri", une en particulier, retient mon attention, la formidable BV auto double embrayage, heureusement sur option, celle qui vous parle des 4000 kms et dont les bruissements ne vous abandonnent jamais plus... Ami, mesurez-vous ce que vous écrivez, est-ce la hâte ou l'ignorance qui vous fait vous commettre ainsi ??? NB . : avez-vous remarqué que Skoda mange la part de Volkswagen ???
a écrit le 26/12/2013 à 17:05 :
@excellentes voitures
Vous avez raison, Trollwagen, lorsque vous écrivez "équipées des technologies dernier cri", une en particulier, retient mon attention, la formidable BV auto double embrayage, heureusement sur option, celle qui vous parle des 4000 kms et dont les bruissements ne vous abandonnent jamais plus... Ami, mesurez-vous ce que vous écrivez, est-ce la hâte ou l'ignorance qui vous fait vous commettre ainsi ??? NB . : avez-vous remarqué que Skoda mange la part de Volkswagen ???
a écrit le 26/12/2013 à 16:14 :
Les Skoda sont monté en gamme pour un prix contenu, et elles sont équipées des technologies dernier cri et leurs finitions sont très au dessus des Renault qui sont alignées à la baisse sur les Dacia bas de gamme. Leurs ventes sont en très fortes hausses, les usines tournent à plein et sont en extension.
a écrit le 26/12/2013 à 14:39 :
Ami, sélectif le tri sur votre Fabia ? Séparez-vous bien la ferraille des plastiques lorsque ça tombe en ...quenouille ? Pourquoi vous exposer inutilement ?
Réponse de le 26/12/2013 à 15:15 :
mon pauvre govrev la fabia est surement mieux fini que bon nombre de voiture francaise!!
Pour le prix y a pas photo!! Faut compter au bas mot 5000 euros de plus chez une française pour avoir un moteur équivalent....
a écrit le 26/12/2013 à 11:38 :
la voiture est un piège à con(s) fiscal... hélas j'en ai une ! ;o))
a écrit le 26/12/2013 à 11:26 :
voiture sans personnalitée, mal insonorisée et pas très confortable.
a écrit le 26/12/2013 à 11:11 :
Mon dieu, mon dieu, mon dieu, Skoda, c'est pataud, informe, quasi moins de fiabilité que...Volkswagen car tout monté par des petites mains dans les pays de l'est, in fine, vendu grosso modo, deux fois trop cher... L'ambulancier de mon village a essayé l' Octavia que le concessionnaire lui a bourré et bien, il l'a...rendue, il sortait d'une C5, vous pensez. Par ailleurs, même les malades plébiscitaient Citroën au point de refuser d'être transportés. Tout le village s'est gaussé. Son choix fut vite fait, qui l'a ramené chez Citroën. Enfin, tant que ça dure. Je ne doute pas néanmoins qu'ils puissent apprendre un jour.
Réponse de le 26/12/2013 à 13:40 :
Aime bien ma gite Fabia rs de chez skoda avec son tri 130 et son poid plume, a l accélération elle colle une raclée a toute les voiture française du même accabit!!! Acheté 18000 euros neuf phare aux xenons, rapport qualité prix imbatable, maintenant a ce prix on a un moteur avec deux fois moins de cilyndree et de puissance chez renault
Réponse de le 26/12/2013 à 16:21 :
Ouais, et bien si vous conduisez comme vous écrivez, votre Skoda fabriquée par des réfugiés Moldaves, elle va pas aller loin...
Réponse de le 27/12/2013 à 10:21 :
Comme tant d'autres sur ce site, ce dernier commentaire est empreint d'une bêtise et d'un racisme inacceptable. Quel est le rapport avec les réfugiés Moldaves ??!! La bagnole est produite en Rép. Tchèque ! Le rideau de fer est tombé il y a plus de vingt ans !!! La mauvaise qualité des voitures est due au fait qu'elle soit produite en Europe Centrale par des tchèques ou des slovaques ? Pour votre information, la plupart des guimbardes produites à Douai par les ouvriers de l'usine Renault habitent dans une région (le bassin minier) dont le PIB est parmi les plus faibles de toute l'Europe des 28 !! Remballez votre haine et votre racisme anti-pauvres svp

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :