Honda garantit ses diesels un million de kilomètres

 |   |  657  mots
Le break Honda Civic Tourer diesel (photo Bernard Asset-Honda)
Le break Honda Civic Tourer diesel (photo Bernard Asset-Honda) (Crédits : DR)
Le constructeur japonais propose en France une garantie d'un million de kilomètres sur son petit diesel 1,6 qui équipe la berline compacte Civic et le "SUV" CRV. Pour se faire un coup de publicité... apprécié par le client. Problème: Honda perd de l'argent en Europe.

Gonflé. Une garantie sur un million de kilomètres, qui dit mieux? Personne. Sûr de la fiabilité de ses voitures, il est vraie réputée, Honda crée l'évenement en garantissant son nouveau petit moteur diesel 1,6 de 120 chevaux sur un million de kilomètres ou dix ans. Une garantie cessible à la revente, qui constitue un bel argument commercial pour rassurer le client. Cette offre concerne toutes les versions de Civic compactes et de "SUV" CR-V dotées de ce diesel,  immatriculées entre le 1er et le 30 juin. Tous les organes du moteur sont couverts, l'alimentation et les composants électriques compris. Cette garantie avait déjà été proposée sur la Civic à gazole au premier trimestre 2013. Une opération de promotion originale réservée au marché français. Cette opération a un coût.

Honda affirme que ça lui coûtera en effet la somme modique "de 600 à 700 euros par voiture" en assurance auprès d'une société de services, le groupe Icare. Les éventuelles pannes sous garantie seront alors couvertes par cette assurance. Evidemment, très peu de clients iront jusqu'à un million de kilomètres en dix ans, mais, même s'ils atteignent 300 ou 400.000 kilomètres, il faudra faire face aux dysfionctionnements pris en charge à cet horizon.

Toyota avait déjà garanti un million de kilomètres

Au milieu des années 90, Toyota avait déjà garanti un million de kilomètres quelques modèles, et pas seulement les moteurs. Mais, Toyota France affirme que "ça n'avait pas fait vendre une voiture de plus". Du coup, cette offre avait été abandonnée. Aujourd'hui, Honda sur tous les autres modèles de sa gamme comme Toyota proposent trois ans ou 100.000 kilomètres. Toyota garantit toutefois cinq ans (dans la limite des 100.000 kilomètres) la technologie hybride (batteries, moteurs électriques, électronique de gestion) de ses véhicules essence-électriques.

Hormis l'offre exceptionnelle et ponctuelle de Honda, les mieux-disants dans le domaine de la ganrantie sont en France les coréens. Kia offre sept ans de garantie (mais avec un plafond de 150.000 kilomètres). Sa marque soeur Hyundai en propose cinq... sans limitation de kilométrage! Des offres qui n'ont pas peu contribué à populariser ces labels.

Honda a donc trouvé un moyen original pour faire parler de lui, surtout en l'absence de nouveauté majeure et alors que son usine britannique est en surcapacités chroniques. Le groupe nippon a ainsi annoncé fin mars dernier son intention de supprimer 340 postes en Grande-Bretagne pour faire face à des ventes déclinantes. Honda, qui fut l'un des premiers "transplants" japonais au Royaume-Uni, descend à deux équipes en alternance dans son usine de Swindon (sud-ouest de l'Angleterre). Le site, qui tourne à 50% environ de ses capacités (250.000 unités annuelles), se concentrera sur une seule ligne de production..

 3.000 personnes en Grande-Bretagne

 "Ces douze derniers mois, nous n'avons pas obtenu la croissance que nous avions anticipée. En l'absence d'augmentation de la production prévue ces deux prochaines années, nous devons adapter notre activité en conséquence", avait alors expliqué Ian Howells, l'un des dirigeants de Honda Motor Europe. Le site anglais emploie aujourd'hui un peu plus de 3.000 personnes. Il avait  déjà supprimé 800 emplois en 2013.

 

 

S'il réussit partout dans le monde, Honda perd en revanche de l'argent en Europe depuis l'exercice fiscal 2008-2009. Et le retour à l'équilibre n'est pas prévu avant trois ans au mieux...  Honda pâtit d'une gamme de modèles, certes de qualité, mais pas adaptés aux goûts locaux. Il lui manque des petits véhicules et des 4x4 plus compacts que son  traditionnel CR-V. Il compte toutefois lancer l'année prochaine une nouvelle citadine Jazz avec une technologie hybride que l'on dit performante auinsi qu'un petit "SUV".  Les immatriculations de Honda dans l'Union européenne ont encore reculé de 6,4% sur les quatre premiers mois de l'année. La firme pèse 1% du marché européen, contre 1,5% il y a dix ans.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/06/2014 à 18:38 :
5 ans. 5 ans, est-ce trop demander pour les voitures françaises? Tous ceux qui ont connu la Laguna 2001-2004, le moteur 2,2 dci, le 3l dci, la limaille dans la pompe injection ... ne reviendront à du matos français qu'avec une garantie de 5 ans.
Apparemment, elle coûterait trop cher à Renault et PSA ... Pourtant le salut passe par là.
a écrit le 09/06/2014 à 11:23 :
Un lève vitres réparé gratuitement par Honda sur une Civic hybride à 98000 km. Dire que les révisions des Honda sont chères c'est une ineptie de gens qui n'ont jamais eu de voitures Honda.
Qu'ils perdent de l'argent en Europe moi client je m'en fout. Je n'ai jamais moi perdu de l'argent avec Honda...et comme beaucoup remplacent leur voiture au bout de quatre/sept ans, j'achète Honda sur Honda depuis trente ans. Ils sont quand même les plus grands fabricants au monde de moteurs essence...du bateau aux avions !!!
Honda gagne surement sur d'autres tableaux. Selon les ignorants ils devraient faire faillite demain matin à ce rythme. Le nouveau SUV qui va sortir sera comme d'habitude super fiable. En plus les occasions récentes des concessionnaires sont toujours des affaires.
La moindre panne sur un diesel fait perdre le différentiel du cout plus élevé de l'essence.
Seul ceux qui ont quitté l'école tôt ne savent pas compter.
a écrit le 05/06/2014 à 10:15 :
que je roule en Hondamatic, accord, civic, HRV... ÉSSENCE ! je n'aime pas les modeles ,actuels, choisis par... ? les importateurs et marketing EU, ? FR. ? tous trop gros ou trop petit (jazz) , ma vieille Civic roule encore et dépanne une famille ! c'était un véhicule simple , pratique ; actuellement , en france on ne vend que des 'Monstres' !! CRV, Tourer..etc et puis ,alors ,le réseau , dans le Sud ... un désastre ,il faut faire +150 km ,parfois ! lisez les Forums Honda et leurs commentaires enthousiastes du temps passé . Vadé Rétro directeurs &CO
a écrit le 05/06/2014 à 8:27 :
Si Honda veut vendre plus , qu ils prennent le styliste de chez Audi et cela marchera car leur mecaniques sont réellement au top . Par contre côté look , c'est ... original ?
a écrit le 04/06/2014 à 18:52 :
1 million de kilomètre çà laisse réveur.. çà fait que si on achète une honda on économise au bas mot 50 renault ( prit sur la base qu' une renault ne fera pas 50.000 km en moyenne ) soit à raison d' une honda valant à la louche 25.000 euro et d' une renault valant en moyenne et au doigt mouillé dans les 20.000 euro, une économie de .. je pose 5 je retiens 12 ... wooulla ! tenez-vous bien 975.000 euro ! et encore sans les réparations ! si on les ajoutent on passe le million d' euro d' économie ! c' est une bonne affaire, aucun doute.
Réponse de le 04/06/2014 à 19:25 :
Doit pas y avoir grand monde dans votre show room Honda pour passer votre temps ici ...
Réponse de le 04/06/2014 à 19:47 :
Mon DCI Renault vient d'atteindre sans aucun incident les 200 000 km.
Réponse de le 09/06/2014 à 0:14 :
un miracle un dci sans problemes !!
a écrit le 04/06/2014 à 17:46 :
Honda est le constructeur qui a connu une progression fabuleuse ces deux dernières années. Comme d'autres il adapte ses usines aux besoins de la voiture électrique qui demande 3 fois moins de personnel. Cette mutation oblige à un positionnement stratégique complexe et des actions parfois peu compréhensibles. La voiture électrique pourrait laisser la place à de nouveaux entrants qui tels les start-up détruiraient les positions existantes. Ils pourraient avoir nom Google, Amazon ou Microsoft... ou Bolloré.
Les constructeurs "historiques" devant ce potentiel qui semble impossible pour le moment se doivent d'être particulièrement vigilants. Pourra-ton encore circuler si l'on ne fait pas partie du réseaux de connexion automatisée de la circulation ? Pourra-t-on vendre des voitures qui ne pourraient pas circuler ? Il n'est pas question ici d'aborder uniquement le problème français bien entendu. Il est ainsi possible qu'une ville choisisse un constructeur unique pour circuler, charge à lui d'animer sa concession par une offre diversifiée et la connexion complémentaire éventuelle d'autres modèles à son gré. Ainsi par exemple la Ratp choisit les bus qu'elle veut. Cela semble irréel mais pourtant...
Réponse de le 04/06/2014 à 18:34 :
Honda n'est pas dans la voiture électrique, mais dans l'hybride et s'intéresse à la pile à hydrogène. Vos commentaires sont incompréhensibles et n'ont aucun rapport avecHonda, qui progresse dans le monde, sauf en Europe.
a écrit le 04/06/2014 à 17:41 :
Coup de pub sans risque, la voiture ne fera jamais ce kilométrage. Il savent très bien que les propriétaires des berline diésel font au mieux 25.000 km/ an, et qu'au bout de quinze ans la voiture est finie (coute trop chère à l'entretien), de sorte qu'un propriétaire de diésel fera au mieux 300.000 km avec sa voiture. Alors cette annonce n'est qu'une farce. De plus les contraintes sont très lourde puisque l'entretien doit se faire dans le réseau Honda, sous peine de perdre le bénéfice de la garantie, et que le client se fera bien rincer par les factures du réseau entre temps. C'est comme la garantie 7 ans de Kia, quand on lit bien les détails, ce n'est pas du tout intéressant, car revient très cher.
Réponse de le 04/06/2014 à 18:35 :
Même si les gens ne feront pas 1 M. de km, ils en feront 300 ou 400 000. Et là, c'est quand même intéressant d'avoit une garantie.
Réponse de le 04/06/2014 à 21:47 :
Bravo Emile, vous au moins, vous utilisez votre cerveau et avez les pieds sur terre.
Réponse de le 04/06/2014 à 22:25 :
+1
a écrit le 04/06/2014 à 17:29 :
Honda n'est pas le seul constructeur à perdre de l'argent en Europe : Ford, Opel, Fiat et ....même Toyota pendant plusieurs années !!!
Réponse de le 04/06/2014 à 22:35 :
Dans les constructeurs qui perdent de l'argent, le pompom va à Daciarenault qui a perdu près de 1 milliards d'euro en 2013, 960 millions plus précisément ; Que de piètres gestionnaires les dirigeants et cadres subalternes de Renault, et PSA pas mieux

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :