Les priorités de la nouvelle direction générale d'Action Logement

 |  | 628 mots
Lecture 3 min.
Nadia Bouyet est la nouvelle directrice générale d'Action Logement. Entre la réforme annoncée de l'organisme et le prélèvement sur ses ressources, nous n'allons pas chômer, confie-t-elle à La Tribune.
Nadia Bouyet est la nouvelle directrice générale d'Action Logement. Entre la réforme annoncée de l'organisme et le prélèvement sur ses ressources, "nous n'allons pas chômer", confie-t-elle à La Tribune. (Crédits : Agence Sofiacome)
Alors que le gouvernement vient de renoncer à légiférer par ordonnance sur le fonctionnement de l'organisme paritaire, Nadia Bouyer vient d'être nommée directrice générale d'Action Logement. En attendant sa prise de fonctions le 1er décembre prochain, l'Assemblée nationale examinera, ce jeudi 12, la ponction d'un milliard d'euros sur son budget. Qu'elle se rassure: les capacités de trésorerie du groupe restent solides.

Soutenue tant par le patron des patrons Geoffroy Roux de Bézieux que par le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger, c'est une connaisseuse de la maison qui vient d'hériter, le 9 novembre, de la direction générale d'Action Logement. Et ce après un an de débats politiques et de noms lâchés dans la presse spécialisée.

Conseillère technique de François Fillon à Matignon, "Sage" à la Cour des Comptes et jusqu'à la fin du mois directrice générale de Seqens, le fruit d'une fusion de différentes filiales franciliennes du groupe, Nadia Bouyer prendra ses fonctions le 1er décembre prochain. Le président du Medef Grand-Est, Bruno Arcadipane, conserve, lui, son rôle de président.

Avant de retrouver Benoist Apparu, le président d'In'li, la filiale de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :