Une amende record de 3 milliards de dollars pour GSK

 |   |  288  mots
Copyright Reuters
Pour avoir fait de la "promotion illégale" sur certains médicaments, de "fausses déclarations sur les prix", d'avoir caché des information lié à la sécurité, le groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK) paiera 3 milliards de dollars aux Etats-Unis. Cette amende fait suite à un accord de principe conclu avec le gouvernement américain en novembre.

Le médicament anti-diabétique Avandia coûtera cher à GSK. Le Département américain de la Justice a en effet entériné ce lundi un accord avec le groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline qui prévoit le versement de 3 milliards de dollars par ce dernier pour mettre fin à des poursuites.

"Promotion illégale"

GSK était notamment accusé d'avoir fait la "promotion illégale de certains médicaments" et d'avoir omis de fournir des données réglementaires, notamment à propos de l'Avandia, qui, selon plusieurs études présentait un risque élevé de problèmes cardiovasculaires. Le comité des experts de l'Agence européenne des médicaments (EMA), chargé d'évaluer la sûreté des produits pharmaceutiques pour le compte de l'Union européenne, avait même recommandé sa suspension en septembre 2010.

Outre-Atlantique, le laboratoire était en outre poursuivi pour de fausses déclarations sur les prix liées au programme américain fédéral d'assurance-maladie pour certaines populations âgées ou à faible revenus (Medicaid). Le grouvernement fédéral ainsi que plusieurs Etats américains, et le district de Columbia avaient lancé des poursuites pénales qui s'ajoutaient à des plaintes au civil après une enquête débutée par le procureur du Colorado en 2004.

Le plus gros versement par un groupe pharmaceutique

En novembre 2011, un accord de principe avait été trouvé qui prévoyait le versement de 3 milliards de dollars dans le but de mettre fin à ces poursuites. Ces paiements sont déjà provisionnés, a prévenu le groupe dans un communiqué. Selon le département américain de la Justice, "il s'agit du plus gros accord à l'amiable d'un groupe de santé dans l'histoire des Etats-Unis et du plus gros versement par un groupe pharmaceutique".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :