Cellectis pourrait introduire en Bourse sa filiale d'édition du génome des plantes

 |   |  245  mots
Cellectis est coté en Bourse au Nasdaq depuis 2015. Sa filiale Calyxt pourrait suivre le même chemin.
Cellectis est coté en Bourse au Nasdaq depuis 2015. Sa filiale Calyxt pourrait suivre le même chemin. (Crédits : Nasdaq)
La biotech française mise beaucoup sur Calyxt, sa filiale dédiée à l'agronomie. Avec l'édition du génome, cette dernière s'attache à modifier les plantes pour optimiser ses propriétés. Elle espère lancer ses premiers produits sur le sol américain en 2018.

Entrera ou n'entrera pas en Bourse ? Cellectis a annoncé envisager "une potentielle introduction en Bourse pour Calyxt", sa filiale agroalimentaire, dans un communiqué publié mercredi 12 avril. Et ce, un an et demi après une rumeur persistante d'introduction en Bourse de la filiale, relayée à l'occasion du séminaire Biotech de Portzamparc.

Cellectis, déjà côté au Nasdaq (depuis mars 2015) et sur Alternext, préfère aujourd'hui jouer la prudence. "Aucune assurance ne peut être donnée quant à la réalisation d'une introduction en Bourse". Par ailleurs, celle-ci ne concernerait qu'"une part minoritaire de sa filiale agroalimentaire Calyxt".

Premier produit attendu sur le marché en 2018

Calyxt utilise l'édition du génome pour améliorer certaines propriétés des plantes ou  leur en apporter de nouvelles. Elle se focalise sur le soja, le colza, le blé, et les pommes de terre, qui figurent parmi les plantes les plus cultivées outre-Atlantique.

Cette filiale est importante pour Cellectis car elle est susceptible d'apporter des revenus réguliers à la biotech française. Elle est plus facilement susceptible d'atteindre le marché que son activité basée sur l'édition du génome (des lymphocytes T sont "ingéniérés" pour s'attaquer aux cellules cancéreuses), destinée à s'attaquer à plusieurs types de cancers.

Calyxt espère lancer en 2018 son premier produit, le CAL1501, destiné à créer un soja fort en acide oléique et sans acide gras trans. Au total, huit sont en développement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :