Le mastodonte de la santé Johnson & Johnson veut racheter Actelion la plus grande biotech européenne

 |   |  331  mots
Johnson & Johnson génère plus de 70 milliards de dollars de chiffre d'affaires.
Johnson & Johnson génère plus de 70 milliards de dollars de chiffre d'affaires. (Crédits : RICK WILKING)
Johnson & Johnson est en discussions préliminaires avec Actelion, une biotech suisse spécialisée dans les traitements contre l'hypertension artérielle pulmonaire. Si elle aboutit, la transaction pourrait dépasser les 20 milliards de dollars.

Le plus gros deal de cette année dans l'industrie pharmaceutique, le rachat de Medivation par Pfizer pour 14 milliards de dollars, va-t-il être battu ? Johnson & Johnson veut mettre la main sur Actelion, la plus grosse biotech européenne en matière de valorisation boursière.

La société pharmaceutique américaine serait prête à mettre 20 milliards de dollars (18,7 milliards d'euris), voire plus (Actelion jouit de 20,1 milliards de dollars de capitalisation boursière, lundi 28 novembre, boosté de 17%, après que Johnson & Johnson a fait part de son intérêt). Des analystes de Bank of America Merrill Lynch interrogés par Reuters estiment qu'une OPA pourrait se faire à 220 francs suisses par action (valorisant Actelion à 21,22 milliards d'euros).

Actelion ne génère que 2 milliards de dollars de chiffre d'affaires

Mais pourquoi une telle somme alors que la biotech suisse n'a généré "que" 2 milliards de francs suisses de revenus en 2015. Pour l'américain, ce rachat à des intérêts en matière de synergies. La plus grande entreprise de santé au monde (70 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2015) veut compléter son portefeuille dédié à l'hypertension artérielle pulmonaire, en mettant la main sur l'Opsumit (près de 400 milliards de francs suisses de chiffre d'affaires au premier semestre), potentiel blockbuster d'Actelion. La biotech suisse dispose également de six produits en phase III (dernière étape avant un lancement potentiel sur le marché), ce qui est correct pour une biotech (Gilead, plus grande biotech au monde au niveau du chiffre d'affaires, en a dix). Et ce, dans des domaines avec des marchés porteurs comme l'hypertension artérielle pulmonaire et la sclérose en plaque.

D'autres candidats ?

Cela pourrait donner lieu à une bataille d'OPA avec une entrée en lice probable du géant suisse Novartis, a dit à Reuters un banquier d'investissement. Une autre source, proche de Novartis, a toutefois signalé que le groupe pharmaceutique n'était pas vraiment impressionné par la gamme de produits d'Actelion.

(J-Y.P avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :