Déforestation : la France consomme 2,4 millions d'hectares par an

 |   |  456  mots
Ces données sont publiées alors que le gouvernement français prépare sa stratégie de lutte contre la déforestation importée, attendue mi-novembre.
Ces données sont publiées alors que le gouvernement français prépare sa stratégie de lutte contre la déforestation importée, attendue mi-novembre. (Crédits : Reuters)
Chaque Français est responsable de la destruction de 350 mètres carrés de forêts par an, révèle l'ONG Envol Vert. Selon le WWF, l'empreinte de sept matières premières importées en France atteindrait même 14,8 millions d'hectares, dont un tiers (5,1 millions d'hectares) à risque de déforestation.

L'équivalent de la taille de la Bretagne. C'est la surface déforestée chaque année pour assouvir les besoins de consommation des Français: 2,4 millions d'hectares, selon les calculs de l'ONG Envol Vert, qui avec le WWF publie aujourd'hui des données inédites sur le sujet. Chaque Français consomme ainsi 350 mètres carrés de forêt, précise l'association, se fondant sur la consommation moyenne des principaux produits issus des matières à risque, et ne tenant pas compte des commandes publiques ou des entreprises à fins de réexportation.

L'essentiel de cette déforestation se fait hors Europe, notamment en Amérique du Sud, en Asie du Sud-est ou en Afrique. Et le principal responsable de l'"empreinte forêt" est le soja importé, utilisé pour nourrir les animaux d'élevage. Il est suivi, par ordre d'impact décroissant, par le cuir, l'huile de palme utilisée dans les carburants -gazole ou essence-, le papier, le café, l'hévéa (pour les pneus essentiellement), le cacao, le bois, et enfin l'huile de palme utilisée pour l'alimentation.

"Ni pire ni mieux que d'autres pays"

Selon un calcul complémentaire du WWF, incluant lui l'ensemble des usages, l'empreinte de sept matières premières importées en France (pâte à papier, bois, soja, bœuf et cuir, cacao, huile de palme, caoutchouc) atteindrait même 14,8 millions d'hectares, dont un tiers (5,1 millions d'hectares) à risque de déforestation. La France ne fait toutefois "ni pire ni mieux que d'autres pays", souligne Arnaud Gauffier, coauteur du rapport du WWF, cité par l'AFP.

Ces données sont publiées alors que le gouvernement français prépare sa stratégie de lutte contre la déforestation importée, attendue mi-novembre. Les deux associations insistent sur la nécessité d'un changement en profondeur des modes de consommation voire de production: réduction de la consommation des protéines animales, production locale. Elles appellent notamment le gouvernement à des « plans d'action concrets et financés » : par exemple à la création d'un label "zéro déforestation".

80% de la déforestation dû à l'agriculture

Au niveau mondial, environ 13 millions d'hectares de bois bruts disparaissent chaque année. Si selon la FAO le rythme tend à se stabiliser, ils continuent de progresser dans certaines régions. L'agriculture commerciale est à l'origine de près de 80% de ce phénomène, qui affecte la biodiversité et le climat ainsi que les populations locales.

Certaines actions, comme la promotion du recyclage du papier, ont déjà porté quelques fruits. La consommation de l'huile de palme par l'industrie agro-alimentaire a aussi reculé grâce à la pression des consommateurs. En revanche, l'utilisation de l'huile de palme pour les carburants a grimpé en raison de politiques politiques favorables.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/11/2018 à 19:18 :
et voilà, comme d'habitude, on accuse les français d'être les plus pollueurs alors que nous sommes les moins, à croire que les autres pays ne consomment et n'utilisent pas tout ce qui est énuméré dans l'article ci-dessus, on veut vraiment faire devenir la France en pays sous développé, à qui profite tout cela, à certains soi-disants écolo et à la finance
a écrit le 08/11/2018 à 18:59 :
La forêt privée est majoritaire en France. Elle représente les trois quarts de la surface forestière métropolitaine, soit 12,6 millions d’hectares. Les forêts domaniales rassemblent 9 % de la surface forestière métropolitaine, le reste étant occupé par les autres forêts publiques, composées de forêts communales pour l’essentiel.La part des forêts publiques a légèrement diminué depuis le siècle dernier, ce qui signifie que l’extension de la surface forestière est plus importante en terrain privé.La forêt privée représente plus de 80 % de la superficie forestière dans l’Ouest de la France.
a écrit le 08/11/2018 à 18:16 :
L'agriculture a bon dos encore une fois. Le gouvernement (et son Etat, qui est le plus grand propriétaire de forêts), a toujours besoin d'argent, vend les forêts et les coupes de bois. Une politique très incitative de la consommation de bois a été mise en place pour favoriser le chauffage au bois et ainsi stimuler la demande adéquate. Même genre de politique économique de court terme que pour le diesel. Sans parler de l'essence additionnée de bioesters (5 ou 10%) qui augmente la consommation de carburant des véhicules et donc l'assiette des taxes.
a écrit le 08/11/2018 à 17:10 :
par contre, la forêt progresse en France.
Réponse de le 08/11/2018 à 19:04 :
Cela dépend où. En Loire Atlantique, le concept de forêt est totalement inconnu. Cela n'existe pas. Dans le Nord-Ouest de la France en général il n'y pratiquement pas de forêts et le peu qu'il y a est privé à plus de 90%.
a écrit le 08/11/2018 à 17:09 :
Et on nous culpabilise encore!! Un peu marre de ces ONGs pleines d'écolo intégristes. Je commence à fermer mes oreilles à leurs discours anxiogènes...
Réponse de le 08/11/2018 à 19:20 :
d'accord avec vous, mais aucune de ces ONG et aucun des "écolos", politiques et journalistes n'ont le courage de dire la vérité: nous sommes trop nombreux sur terre et celle-ci est arrivée à saturation et ne peut nourrir tous les gens
Réponse de le 09/11/2018 à 3:03 :
Payes par je ne sais qui pour torpiller tous les projets industriels en France
Allemands les plus probables, US peut-être

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :