Feu vert du futur PDG de Carrefour à la nouvelle organisation de l'enseigne en France

 |   |  545  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Georges Plassat n'entrera en fonction que début avril. Mais le futur PDG a d'ores et déjà donné son aval à la nouvelle organisation des hypermarchés Carrefour en France.

Depuis ce lundi 20 février 2012, les hypermarchés de Carrefour en France tournent sous une nouvelle organisation. D'après nos informations, le futur PDG du groupe, Georges Plassat, a donné son aval à une organisation tripartite pour ces grandes surfaces. Interrogé, Carrefour refuse de donner des "détails sur les process internes".

Mais en fait, le directeur exécutif de Carrefour en France, Noël Prioux, a bel et bien soumis son nouvel organigramme à Georges Plassat. L'ancien patron de Vivarte l'a accepté, sans attendre sa prise de fonction officielle prévue début avril. "L'ensemble des collaborateurs de Carrefour en France a été informé de cette nouvelle organisation la semaine dernière", confirme Carrefour.

Des purs "Carrefouriens" aux manettes

Il faut dire qu'il y a urgence. Le groupe ne peut attendre. Carrefour peine à enrayer la chute de son activité en France. L'an dernier, la plus importante des filiales du groupe (43 % de ses 91,5 milliards d'euros réalisés dans le monde) a perdu du terrain à cause de ses hypermarchés : leur activité a reculé de 3,2 % en 2011.

Noël Prioux a choisi trois purs "carrefouriens" pour diriger ces 205 magasins, a révélé le site LSA.fr, vendredi dernier. A charge pour eux de renouer avec "une croissance rentable". Chacun prend la responsabilité d'un chantier titanesque qui, jusque là, avait pour chef unique Guillaume Vicaire. Il a été appelé à de nouvelles fonctions.

Un vent nouveau

L'ancien directeur exécutif de Carrefour en Grèce, Patrice Lespagnol, prend la responsabilité du plus gros : il sera chargé de relancer les 131 hypermarchés dits d'attraction, qui représentent 62 % des ventes des hypermarchés français de Carrefour.

Nommé directeur des "Très grands hypers", l'ancien directeur du plan de transformation imaginé par Lars Olofsson, Philippe Lartigue, se voit chargé de 35 magasins, dont les ventes ont chuté de 14 % depuis 2007, d'après des documents internes auxquels "latribune.fr" a eu accès. Ces grandes surfaces, que les Français fréquentaient pour leurs rayons non-alimentaires, sont aujourd'hui particulièrement concurrencés par les chaînes spécialisées d'habillement, de bricolage ou de sport.

Enfin, l'ancien directeur opérationnel dans le sud-est, Frédéric Duranton, se voit confié la direction des 39 hypermarchés de proximité. Il aura la charge de relancer les ventes de ces magasins fréquentés à un rythme "quotidien ou hebdomadaire", surtout pour leur offre alimentaire.

Une stratégie fin prête pour le 18 juin

Ces trois hommes incarnent le vent nouveau, qui souffle depuis quelques semaines chez Carrefour. "Ce sont tous des Français et des Carrefouriens", note Yves Marin, consultant chez Kurt Salmon Associates. Carrefour rompt avec l'ère Olofsson. Le temps où le PDG, ancien patron de Nestlé, importait des cadres de filiales étrangères, d'enseignes concurrentes ou de fournisseurs pour redresser Carrefour en France est révolu.

Reste à maintenant à écrire le scénario idéal pour chacun de ces formats d'hypermarchés. Les nouveaux directeurs devraient établir un diagnostic dans les deux mois à venir et, en mai, présenter leurs mesures à Georges Plassat. En interne, il se murmure que la nouvelle stratégie de Carrefour doit être fin prête pour l'assemblée générale des actionnaires prévue le 18 juin. Cette date parait fort tardive. Interrogé, le groupe refuse de commenter cette information.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/03/2012 à 18:03 :
Pour être cadre dans la grande distribution il faut être volontaire , et nul ignore lorsque la personne signe sont contrat les contraintes et les devoirs d?être cadre dans la G D !
a écrit le 21/02/2012 à 19:55 :
La c'est sur la motivation des personnels dans les magasins carrefour sont aux point mort ,a quand une visite du magasin carrefour a Cahors de Mr Plassat futur acquisition du au rachat de la société Guyenne et Gascogne et aussi pour avoir la culture carrefour qui manque aux personnels de la Guyenne et Gascogne !
a écrit le 21/02/2012 à 10:45 :
tres bon article
et tres sage decision !
revenir aux fondamentaux et non á la finance !
les resultats et la motivation des troupes et des actionnaires reviendront tres vite !
bravo

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :