Spider-Man sauvera-t-il le marché du jouet ?

Le super héros aura-t-il le pouvoir d'inverser la tendance à la baisse du marché de jouets ? Les ventes sont en recul de 2 % en France depuis début 2012. Rien de comparable à l'Espagne où le marché a chuté de 12 %. Tous les distributeurs attendent de pied ferme la sortie de The Amazing Spider-Man, ce mercredi 4 juillet. Le film aux 220 millions de dollars de budget doit doper les ventes de jouets pour les petits garçons.
L'Homme-Araignée débarque dans 800 salles de cinéma en France.
L'Homme-Araignée débarque dans 800 salles de cinéma en France. (Crédits : DR)

The Amazing Spider-Man doit faire mouche. Le dernier film des aventures de l'homme-araignée sort en salles ce mercredi 4 juillet. Tous les amateurs de films d'aventure l'attendent au tournant. Les trois derniers films Spider-Man réalisés par Sam Raimi ont rempli les salles partout dans le monde. En 2007, l'opus 3 de Spider-Man avait exigé un budget de 258 millions de dollars. Et il avait généré 890 millions de dollars de recettes dans le monde, dont 336 millions rien qu'aux Etats-Unis. En France, le film avait atteint 6,3 millions d'entrées en salles.

Qu'en sera-t-il de cet opus réalisé cette fois par Marc Webb pour un budget de 220 millions de dollars ? Dans l'Hexagone, le film sera diffusé dans plus de 800 salles. Il devrait contribuer à la bonne santé du marché français du cinéma. La fréquentation en salles a progressé de 12,3 % sur les douze derniers mois, à fin mai, selon les chiffres du Centre National de cinéma.

Le phénomène Beyblade s'émousse

Sa mission sera tout autre sur le marché français du jouet. "Fabricants et distributeurs l'attendent comme le messie", reconnait la directrice des études chez NPD, Frédérique Tutt. Car, depuis le début de l'année 2012, les ventes de jeux et de jouets sont en berne en France. Rien de comparable avec l'Espagne, où les ventes ont chuté de 12 % sur les six premiers mois de 2012. Mais le trou d'air constaté en France inquiète : après plusieurs années de croissance, le marché est en recul de 2 % en valeur et de 8 % en volume, au premier semestre 2012. Le phénomène des toupies Beyblade - 5 millions d'exemplaires vendus en 2011 - s'émousse. La mauvaise météo du printemps a plombé les ventes de jouets dits de plein air (- 15 %).

Figurines, masques et lance-fluide

Le super héros Spider-Man pourrait relancer les ventes de lance-fluide, figurines et autres masques pour les petits garçons. "Il donnera un coup de fouet au marché", assure le directeur général de Hasbro en France, Pierre Laura. Il le faut : les ventes de figurines pour garçons sont en chute de 20 % en France. Titulaire de la licence jouet, le fabricant américain, numéro un du marché français avec 12 % de part de marché devant Mattel, vante cet "héros consensuel", qui plait aux enfants dès l'âge de 4 ans sans effrayer, surtout, leurs parents. "Spider-Man prendra le relais de Beyblade", estime Pierre Laura.

80 millions d'euros de recettes en France

Ce ne sera pas seulement un feu de paille, prédit aussi NPD. Le phénomène du "lance-fluide" devrait prendre de l'ampleur à la rentrée scoalire, dans les cours de récréation, pour s'imposer, en décembre, sous le sapin de Noël. En 2007, grâce à ses produits dérivés, l'homme-araignée avait généré 71 millions d'euros de recettes sur le marché des jouets en France. Cinq ans après, il pourrait générer 80 millions d'euros de recettes, juge NPD. Au passage, il illustrerait le phénomène du moment. Les jouets issus de films (Cars, Toy Story, Avengers et autres Star Wars) font un tabac. Leurs ventes ont progressé de 29 % sur les cinq premiers mois de l'année.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.