Auchan mis (symboliquement) à l’amende en Russie

 |   |  493  mots
Auchan a ouvert 88 magasins en Russie depuis sa première implantation dans le pays, en 2002.
Auchan a ouvert 88 magasins en Russie depuis sa première implantation dans le pays, en 2002. (Crédits : reuters.com)
Une agence russe, chargée de la protection des consommateurs, a infligé une amende de 25 millions de roubles (environ 330.000 euros) à l’enseigne française pour infraction aux normes sanitaires. Burger King est également sanctionné.

Moscou garde Auchan à l'oeil. Le groupe nordiste a écopé d'une amende de 25 millions de roubles (soit 338.000 euros) suite à une décision du 15 septembre.

L'agence de protection des consommateurs Rospotrebnadzor, à l'origine de cette décision, la justifie en affirmant avoir constaté des infractions aux réglementations sanitaires russes à la suite d'une série de contrôles effectués depuis le mois de juin.

Anna Popova, la responsable de cet organisme a précisé à l'agence de presse TASS que "plusieurs centaines d'employés ont été suspendus dans le cadre de ces contrôles" mais qu'aucun magasin n'était menacé de fermeture.

L'entreprise quant à elle n'a pas encore pu donner suite aux sollicitations de "La Tribune" pour commenter cette information.

Une autre agence sur le coup

Au cours de l'été, une autre agence russe chargée de la vérification sanitaire, Rosselkhoznadzor, a elle aussi effectué des contrôles vétérinaires dans plusieurs magasins du groupe. Elle a ensuite fait état de soupçons concernant des mélanges de viandes. Des traces de viande de cheval, de boeuf et de volaille auraient alors détectées dans des produits vendus comme du boeuf.

Peu après ces inspections, le groupe français avait répliqué en indiquant notamment que:

"Des analyses sur des mélanges de viandes (porc dans du bœuf et vice versa) étant réalisées par des méthodes de recherches d'ADN extrêmement sensibles pouvant provenir d'infimes quantités (contacts couteaux, hachoirs....) expliquent ces résultats."

Le groupe qui compte 88 magasins franchisés en Russie a en outre été accusé de ne pas respecter la réglementation sur le traitement des déchets alimentaires ou de fausser les date de péremption des aliments.

Une usine en construction

En août, l'organisme chargé de la sécurité sanitaire a fait savoir qu'il sollicitait la justice russe pour demander l'interdiction de vente de viande à la découpe dans les magasins Auchan du pays.

Une demande qui n'a pas empêché Auchan de poser la première pierre de son usine de transformation de viande dans la région de Tambov au sud-est de Moscou, le 2 septembre. Un investissement évalué à 2,5 milliards de roubles (38 millions d'euros). Soit plus de 100 fois le montant de l'amende.

Burger King aussi

Elle n'est pas la seule à être visée par ces dernière sanctions. Des restaurants de la chaine de fast-food Burger King ont également été sanctionnés pour des motifs sanitaires. Au total, l'amende s'élève à 15.4 millions de roubles (environ 200.000 euros. Une somme encore une fois symbolique pour un groupe qui enregistre depuis trois ans un bénéfice net annuel de plusieurs millions de dollars et qui a rapidement progressé.

En 2014, d'autres sanctions avaient visé McDonald's qui s'étaient en outre accompagnées de fermetures administratives.

Ces décisions interviennent dans un contexte géopolitique tendu entre Moscou et les pays occidentaux toujours soumis à un embargo sur plusieurs catégories de produits alimentaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/09/2015 à 15:14 :
En Russie les sanctions sanitaires touchent tous les acteurs. Il est dommage que l'on ne parle que de celles touchant des groupes français ou américains. cela peut sembler une information mais aussi laisser à penser qu'il y aurait une hostilité anti-française ce qui n'est absolument pas le cas, bien au contraire.
Réponse de le 18/09/2015 à 15:45 :
Des petits acteurs, y en a beaucoup trop pour en parler et y a une hostilité anti occidentale en russie. Pourquoi vous n'allez pas y vivre et vous verrez ? Car là on parle sans avoir vécu là bas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :