Guerre des prix : Système U assigné en justice

 |   |  275  mots
Le 26 avril, une trentaine d'organisations représentatives de l'industrie agroalimentaire avaient signé une lettre à l'attention du gouvernement pour réclamer un durcissement des sanctions contre les distributeurs qui imposeraient des conditions abusives.
Le 26 avril, une trentaine d'organisations représentatives de l'industrie agroalimentaire avaient signé une lettre à l'attention du gouvernement pour réclamer un durcissement des sanctions contre les distributeurs qui imposeraient des conditions abusives. (Crédits : reuters.com)
Accusée de pratiques abusives à l'encontre de ses fournisseurs, l'enseigne de distribution alimentaire française a été assignée ce matin par Bercy devant le tribunal de commerce de Créteil. Fin avril, Intermarché avait confirmé être également dans le collimateur de la DGCCRF.

Système U a été assigné en justice par Bercy devant le tribunal de commerce de Créteil pour ses relations avec ses fournisseurs, révèle lepoint.fr, mardi 12 mai. Une assignation pour "déséquilibre significatif" du groupement de distributeurs indépendants, précise le média.

L'administration soupçonne Sytème U et Intermarché d'imposer à certains de ses fournisseurs des clauses contractuelles à leur seul bénéfice, précise le média.

"Nous confirmons que nous avons reçu cette assignation ce matin", a indiqué un porte-parole du groupe à l'AFP. Mais de préciser: "Il est un peu tôt pour être en mesure de donner des détails sur cette assignation."

Intermarché également pousuivi

Cette assignation de Système U fait suite à celle d'Intermarché. Le 27 avril, l'enseigne avait confirmé à La Tribune être poursuivie par Bercy, via la Direction de la répression des fraudes (DGCCRF) pour d'éventuelles pratiques abusives.

Bercy semble donc réagir face aux plaintes des fournisseurs. Le 26 avril, ces derniers étaient une nouvelle fois montés au créneau. Une trentaine d'organisations représentatives de l'industrie agroalimentaire avaient signé une lettre à l'attention du gouvernement pour réclamer un durcissement des sanctions contre les distributeurs qui imposeraient des conditions abusives. Avec un objectif: limiter l'impact de la guerre des prix.

Lors de la publication de l'article "Guerre des prix : Système U assigné en justice" le 12 mai 2015, celui-ci était illustré par une photographie faisant apparaître une autre enseigne de la grande distribution alimentaire, nullement concernée par les pratiques et contentieux visés dans cet article. Nous prions cette dernière de nous excuser pour cette erreur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2015 à 0:14 :
Un peu de respect pour dia qui n'y est pour rien :)
a écrit le 12/05/2015 à 20:39 :
On parle de Système U et non de Dia !!! (logo sur illustration)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :