Luxottica chute en Bourse après l'annonce d'un changement à sa tête

 |   |  391  mots
Le groupe, qui commercialise notamment les marques Ray-Ban, avait déjà connu une crise de direction à l'automne 2014.
Le groupe, qui commercialise notamment les marques Ray-Ban, avait déjà connu une crise de direction à l'automne 2014. (Crédits : © Lucas Jackson / Reuters)
Le groupe italien de lunetterie a annoncé vendredi soir, à l'issue d'un long conseil d'administration, le départ d'un de ses deux directeurs généraux. Le premier lunetier mondial perd son troisième directeur général en 17 mois.

Le titre de Luxottica, leader mondial des lunettes haut de gamme et de soleil, s'effondrait lundi matin à la Bourse de Milan après la décision du groupe italien de redonner un rôle exécutif à son président Leonardo Del Vecchio, âgé de 80 ans. A 10H15 GMT, Luxottixa dévissait de 8,51%, à 52,65 euro, dans un marché en petite baisse de 0,87%.

Le groupe a annoncé vendredi soir, à l'issue d'un long conseil d'administration, le départ d'un de ses deux directeurs généraux, Adil Kahn, en charge de la branche marchés. M. Del Vecchio, fondateur du groupe, le remplacera à ce poste, parallèlement à ses fonctions de président.

Valse des directeurs

Le groupe avait déjà connu une crise de direction à l'automne 2014 avec la démission d'Andrea Guerra, directeur général pendant 10 ans et considéré comme l'artisan de la réussite de Luxottica, l'une des plus belles du monde des affaires ces dernières années en Italie, parti après des frictions avec M. Del Vecchio.

Son successeur, Enrico Cavatorta, n'avait tenu que 40 jours avant de claquer la porte à son tour, également à la suite d'un conflit avec M. Del Vecchio sur la nature de son rôle et l'étendue de ses pouvoirs. Le poste avait alors été scindé en deux: M. Kahn avait été chargé des marchés, tandis que la branche produits était confiée à Massimo Vian, qui reste en poste.

"Simplification de la direction"

Vendredi soir, M. Del Vechio a expliqué dans un communiqué son retour à un rôle exécutif: cette décision "vient de la prise de conscience qu'un esprit entrepreneurial renouvelé est essentiel aujourd'hui pour faire face avec efficacité aux situations nouvelles crées par le marché".

"Il s'agit de garantir que la croissance, l'efficacité et les investissements restent nos priorités à long terme", a-t-il ajouté.

Ail Kahn, désormais ex-directeur général a quant à lui assuré qu'"il n'y a eu aucun conflit avec M. Del Vechio", et s'est contenté d'évoquer "une simplification de la direction" parce qu'"à trois nous n'avions pas assez d'efficacité".

Luxottica, propriétaire des marques Ray Ban et Oakley, a enregistré en 2015 des ventes nettes de 8,837 milliards d'euros, en hausse de 15,5% (+4,3% en taux de change constant), et des ventes ajustées record de plus de 9 milliards, en hausse de 17% (+5,5% à taux de change constants).

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :