Le rachat du Club Med retardé par les recours en justice

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé mardi qu'elle prolongeait jusqu'à nouvel avis l'OPA lancée sur le Club Méditerranée en raison des recours en justice déposés fin juillet contre l'opération.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L?OPA lancée sur le Club Méditerranée le 17 juillet par le chinois Fosun et Axa Private Equity (Axa PE)  ne sera pas clôturée le 30 août comme prévu. En raison du dépôt de plusieurs recours, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé ce mardi qu'elle avait décidé de prolonger l?offre publique d?achat "jusqu' à nouvel avis". Une nouvelle information sera publiée pour faire connaître le nouveau calendrier.

>> Lire aussi : Club Med : une OPA pour sortir du guêpier européen

Recours
Une demande de sursis à exécution accompagne ces recours, le temps que la justice se prononce sur le fond dans cette OPA. Les recours ont été déposés par le fonds Charity & Investment Merger Arbitrage Fund (CIAM) le 24 juillet et par Colette Neuville, présidente de l'Association pour la défense des actionnaires minoritaires (Adam) le 26 juillet. Les deux recours contestent l'indépendance et la méthode de l'expert nommé pour évaluer l'offre de reprise, jugé trop proche d'Axa PE. Le conseil d'administration du Club Méditerranée avait voté le 25 juin à l'unanimité en faveur de cette offre dont le prix (17,50 euros par action) est pourtant jugé insuffisant par des actionnaires minoritaires.

>> Lire aussi : L'OPA sur le Club Med contestée en justice par un actionnaire

Décalage du processus
L'avocat de CIAM, Maître Julien Visconti, avait déclaré lors du dépôt de son recours que le calendrier devrait être fixé le 19 août par le premier président de la cour d'appel. Une source judiciaire avait affirmé que le recours au fond ne serait pas examiné "avant la rentrée"."Ca risque de décaler le processus de 4 à 6 mois", avait estimé Maître Visconti le 24 juillet.
Si elle réussit, cette OPA est censée apporter au groupe de tourisme une stabilité actionnariale qui lui a fait cruellement défaut depuis une quinzaine d'années.

>> Lire aussi : Club Med ou l'histoire agitée d'un actionnariat volatil

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.