Grève attendue à la SNCF le 19 mars prochain

 |   |  162  mots
La plupart des syndicats du grand opérateur ferroviaire français sont convenus de déposer un préavis national pour cette date qui doit déjà marquer une nouvelle journée de mobilisation nationale.

Alors que malgré leur réunion avec Nicolas Sarkozy, les syndicats ont confirmé la journée de mobilisation du 19 mars prochain, elle devrait donner lieu à un mouvement de grève très suivie à la SNCF.

La plupart des syndicats du grand opérateur ferroviaire français (CGT, Unsa, FO, Sud-Rail, CGC...) sont en effet convenus de déposer un préavis national pour cette date. Seule la CFDT ne s'est pas encore associée au mouvement. Elle entend d'abord consulter ses instances et sa base. La Fgaac (conducteurs) devrait également se joindre au mouvement mais consulte elle aussi.

Selon le patron de la CGt cheminots, Didier Le Reste, "les cheminots comme les autres salariés, les chômeurs et les retraités sont victimes de la crise financière." Il dénonce en outre à la SNCF "la gestion actuelle qui nous entraine de plus en plus sur les voies du libéralisme économique" et souligne les "grandes interrogations sur l'avenir du fret".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il faut vite privatiser tout ca et ouvrir la libre concurrence, tout en arrêtant de financer ces syndicats mafieux avec 'argent des contribuables !!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comment voulez vous defendre le service public quand vous voyez qu'ils ne pensent qu'à faire greve.Honteux et scandaleux.Vive la concurrence.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Que de réactions, beaucoup d'agitation, pourtant depuis un moment et selon notre président, il parait que personne de remarque la grève quand il y en a une !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
scandinave
la cfdt merci pour la retraite
des milliers de syndiqués ont rendus leurs cartes
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
oui comme d hab !!! ils viennent d avoir une prime de deux cents euros
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
"les cheminots comme les autres salariés, les chômeurs et les retraités sont victimes de la crise financière." De quelle manière? Leurs salaires n'ont pas augmenté à 2 chiffres au dessus de l'inflation? Pendant ce temps la d'autres personnes se mettent à peupler le métro et les gares sncf, vétus de haillons et dormant sur des couvertures.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
De quelle manière les cheminots sont touchés par cette crise? Ils ont perdu leur argent investi en bourse? Ils ont perdu leur emploi? On a mis fin à leur CDD? Encore une grande manifs de personnes à l'emploi protégé pendant les gares et les métros se remplissent de clochards.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les cheminots victimes de la crise, on aura tout vu ! :)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
vive les transports collectifs ; le développement durable passe encore et pour longtemps par mon automobile.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ils sont fous ces gaulois!...
qu'est-ce qu'ils doivent rire les autres en nous voyant! petit peuple francais restera petit avec tous ces syndicats à la noix....
eh oh! on est en periode de crise!
allez prendre des jours de RTT ou des congés payés si vous voulez pas travailler... au lieu de faire grève merde!
y en a marre de vos réclamations bidons! et faut pas confondre l'Etat avec des parents qu'ils faut emmerder parce qu'on veut plus d'argent de poche!! faut bosser et arrêter de se plaindre!
comment la France et les Francais sont tombés aussi bas??
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quand tu penses que certains utopistes veulent privatiser pour remplir les poches d'une minorité d'actionnaires et d'administrateurs. Quelle rigolade, ces capitalistes paranos, et de mauvaises foi en plus !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis cheminote, je ne suis pas pour autant nanti, je touche le smic, et je travail en 3*8, est ce sa le paradis?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Heureusement que certains d'entre nous ont encore du courage pour protester contre nos monarques. Allez la SNCF, chui de tout coeur derriere vous, vous etes les seuls qui peuvent encore dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Et si vous pouviez pourrir la journee aux gens qui laissent des commentaires grotesques sur ce forum, je n'en serais que plus content encore.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On remarquera que la CFDT est le seul syndicat qui peut potentiellement mériter de porter ce nom. Avec une proposition constructive (fond de formation accepter mais sous financer par le gouvernement) ils ont montré qu'ils pouvaient à l'instar des abrutis de SUD et de la CGT, participer à un vrai dialogue social fait de compromis pour le bien de tous.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Priva priva privatizacion! liberalisa el barato. Privatizacion.. En musique ça le rend encore mieux.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
POUR MiniPouce
Pourriez vous expliciter votre rémunération :, le SMIC est ce vraiment votre traitement mensuel ou bien n'est ce que le salaire de base auquel viennent s'ajouter des primes diverses (pénibilité pour le régime 3*8 par exemple)? . Ce serait bien étrange que la SNCF ne respecte pas la législation du travail .Sauf erreur de ma part pour tous les salariés 3*8 on majore leur salaire de base de 30% ou plus. OK pour dire que le 3*8 ce n'est pas le paradis mais il ne faut pas charger la barque en oubliant des faits
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ta situation n'a rien de celle d'un nantie. Seulement voilà tu es loin d'être la seule. Des choses doivent changer dans ce pays pour que tu puissent avoir d'autres opportunités. Mais ne vient pas demander que d'autres te financent. Forme toi, bas toi pour une réforme de la formation professionnelle pour te permettre d'avoir un avenir meilleur. Bas toi pour une meilleur mobilité dans les entreprises. Bas toi pour la méritocratie. Mais ne vient pas réclamer l'argent des autres en les empêchant le même jour de bosser.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Didier le reste qui est chargé de défendre les intérêts des cheminots va certainement suivre la destinée d'un autre CGTiste notoire, nommé conservateur des hypothèques, poste très bien rémunéré à la direction générale des finances publiques, Voilà donc quelqu'un qui gagne au bas mot 8 000 à 10 000 euros par mois qui osait parler, comme Le reste au nom de cheminots qui, ayons le courage de le dire, s'ils ne vivent pas dans un monde idéal, ne sont pas les plus à plaindre,
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La solidarité a ses limites que les cheminots ignorent
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
dialoguer pour perdre des acquis
sacrer syndicat
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pour les cheminots qui se plaignent de peu gagner et de faire les 3*8 il fallait pas y aller. En signant on connait point barre. Je prends le train régulièrement et je n'ai jamais vu un cheminot(e) courir au boulot donc le salire reflète bien la quantité de travail.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
arretez de vous plaindre , vous qui laissez faire les patrons ..nos parents eux en avaient ..ils n'avaient pas peur faxce a ces patrons qui nous sucent jusqu'a la moelle ... ils ont tout gagné en se battant .. retraite congés payés ..etc ! n'oubliez pas que le regime spécial des cheminots date d'avant la sncf que les chemins de fer étaient privés .. alors vive la lutte de ces cheminots que nos médias font passer pour des nantis ..!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comment peut-on penser qu'un agent fasse grève par plaisir quand il perd une journée de salaire qu'il doit réduire de son salaire déjà peut élever ?
Soit cette personne vit suffisamment à l'aise et traite par le mépris ce "petit peuple qui ose" ; soit la personne est tellement couarde que son japement lui fait croire qu'elle a raison.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Est ce qu'un cheminot pourrait répondre à cette question insoluble: Pourquoi les perturbations sont-elles toujours si importantes sur le RER B? Est-ce une stratégie (le pdg de la sncf habite-t-il dans une des gares desservies?). Est-ce une manière de punir les touristes venant des aéroport (ma copine qui a perdu son emploi dans l'hôtellerie au cours de la dernière grève vous remercie)? Est-ce par discrimination contre les personnes qui habitent autour de ces gares? Enfin bref pourquoi? pourquoi? pourquoooooooooi? :)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
mais quand est-ce qu'ils vont se foutre au boulot , ces privilégiers de la sncf ?!?!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
heureusement qu'il y a encore 1 ou 2 syndicats combatif
sinon avec le gouvernement actuel qui ne dialogue plus
et le médef qui obtient tout ce qu'il veut .


a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je lis ce forum et j'y trouve une personne qui est cheminot et qui gagne le smic, jusque là tout va bien mais j'ai cru mourir de rire quand il explique qu'il a un boulot payé au smic (comme moi) mais qu'il faut faire grève ??? Donc en gros c'est uniquement je veux plus sans rien FAIRE de plus ! mais au fait qui est-ce qui voudrais moins ??? N"importe quoi ! J'aime les commentaires "heureusement qu'ils sont là" "il faut du courage pour protester" on a bien compris l'esprit hyper constructif d'une grève de personne avec un emploi qui n'ont absolument pas à ce plaindre la réalité c'est tout simplement "de la politique" avec des gens assez naif pour ce faire exploiter ! A l'occasion quelqu'un pourrait saluer "le chauffeur" de Thibaud merci d'avance !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@ Kem : Facile d'encourager ce type de réaction quand on utilise visiblement sa voiture (et emmerde tout le monde/la planète en passant). Tu seras nettement moins compatissant lorsque le personnel d'edf te coupera l'électricité pour "lutter pour le pouvoir d'achat".

@Mimipouce : Ce n'est ni le paradis, ni le bagne. Par contre, pour les usagers aux smics, avoir une grève tous les 3 jours, c'est l'enfer. (2 mois de grève en paca, soit 17 % des jours de l'année, et ce nous ne sommes qu'en mars...)

Le pire avec ces grêves à répétition, c'est que c'est complêtement contre productif. Qui n'a jamais dit en voyant une énième grêve :"vivement la privatisation". Les syndicats sncf arrivent à se mettre à dos la population/électeurs, celle là même qui in fine décidera ou non de la privatisation. Il ne restera que les yeux pour pleurer.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
M. Le Reste votre responsabilté dans les pb du fret peuvent s'évaluer pour être "gentil" à 80%. Votre entêtement à ne vouloir rien changer nuit à vos collègues cheminots mais il est vrai que par votre fonction syndicale votre risque est zéro. Aussi ayez un vrai sens des responsabilité envers les vrais cheminots ce qui travaillent et enversla jeunesse qui souhaite travailler dans cette belle entreprise industrielle au revoir M. Le Reste
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Vivement le "service public" par des partenaires privés!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les conducteurs travaillent trop pensez donc
une 12 d'heures de conduite reel par semaine
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
toujours pas de nouvelles des saboteurs.....des fonds secrets de nos defenseurs du service public
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pour mini pouce : et tu nous parles de tes primes et autres milliers d'avantages. et tu sure que tu travail en france ou pour la sncgabon ou sncroumanie
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Avant la guerre, seul le réseau Sud-Ouest (P.O.) était nationalisé. Les autres réseaux étaient privés, marchaient remarquablement bien (le résau PLM était un modèle pour le monde entier) et jamais la France n'était entièrement paralysée. L'extrémisme de Sud-Rail, mais aussi celui de la CGT et des Autonomes, bref celui des syndicats de privilégiés, conduit à s'interroger sur l'adaptation de la SNCF au 21ème siècle.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'aie l'allusion au MEDEF.
Depuis quand la SNCF est privatisée?
Ah oui ils ont peur!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
LE PRIVE NE FAIT PAS GREVE
Assos d'aide à domuicile 300 employés,3 syndicats:CFDT,SUD,FO avant un appel national suffisait il faut maintenant que les délégués déposent un préavis: ils utilisent les heures de délégation pour défiler.Les délégations locales s'en foutent.Ma soeur est chez ACCORD et c'est la même chose, avec la CGT et autres en plus...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dites les grévistes on va vous envoyer en chine ou les droits des travailleurs sont nuls et vous me direz si tout compte fait vous n'êtes pas bien lotis... Un conducteur avec des milliers d'euros par mois et environ 25 heures de taff hebdomadaires, trop dur !!
Un fonctionnaire non gréviste

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :