Grève à La Poste dès ce lundi

 |   |  398  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Quatre syndicats de l'établissement (CGT, SUD, CFTC, FO) ont appelé ce lundi à une " grève illimitée" dans les 185 bureaux de la capitale. Le ministre de l'Industrie dément toute volonté de privatisation de l'établissement. L'appel à la grève était suivi par 17,3% des salariés des bureaux parisiens, selon la direction.

Quatre syndicats de La Poste (CGT, SUD, CFTC, FO) ont appelé ce lundi à une "grève illimitée" dans les 185 bureaux de Paris. Ils dénoncent 140 suppressions de postes dans ces guichets en neuf mois.

L'appel a été suivi par 17,29% du personnel, selon les estimations de la direction. Tous les bureaux de poste parisiens étaient ouverts ce matin mais cinq d'entre eux ont fermé leurs portes dans l'après-midi. "A 16H00, les grévistes étaient environ 35% au Nord et 40% au Sud" de Paris, selon Jean-François Vivier (Sud).

La CFDT ne s'est pas associée à cet appel à la grève illimitée mais elle a cosigné l'appel des quatre autres syndicats pour une "journée nationale de grèves et de manifestations" mardi, contre le changement de statut de La Poste en société anonyme.

Pour tenter de rassurer, le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi s'est exprimé dimanche dans les colonnes du "Parisien Dimanche". Il a assuré que le changement de statut de La Poste ne s'accompagnerait pas d'une privatisation rampante. "La Poste restera dans le giron de l'Etat et son statut à 100% public garanti", a-t-il souligné, "y compris via la Caisse des Dépôts" (CDC).

Mais "pourquoi changer de statut, si ce n'est pour préparer l'ouverture du capital?", a lancé ce lundi sur France Inter, Olivier Besancenot, porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA).

Ouverture à la concurrence en 2011

Christian Estrosi a  rappellé que ce changement de statut était une réponse à l'ouverture - prévu par un accord européen - du marché postal à la concurrence en janvier 2011. Il a rappelé également que l'Etat accompagnerait ce processus en apportant à La Poste 2,7 milliards d'euros de capital, 1,2 milliard directement et 1,5 milliard via la CDC.

Il s'est également déclaré favorable à accepter des amendements de l'opposition pour renforcer les garanties d'un maintien du caractère public de La Poste, dans le cadre du changement de statut de cette dernière. "S'il m'était demandé de porter un texte devant le Parlement qui menace un seul instant de porter atteinte au statut public de La Poste, je ne le ferai pas", a-t-il indiqué.

"J'ai même dit à l'opposition (...), lorsque j'ai été interrogé par la commission économique du Sénat, que si les membres de l'opposition voulaient renforcer ce texte pour mieux garantir encore la préservation du statut public, je serais favorable à accepter un certain nombre de ces amendements", a-t-il poursuivi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La privatisation est déja en cours, je viens d'apprendre que le directeur du bureau Poste de Granville viens de se faire virer. J'ai essaye de savoir ce qui lui été arrivé mais le postiers du bureau sont peu locaces.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mr le Ministre prend les français pour des idiots : Ouvrir le capital d'une entreprise pour ne pas, soit disant, la privatiser c'est incongru et mensonge.... Il suffit de citer par exemple France Télécom. le problème de nos politiques c'est le manque de courage générant ces conflits larvés dont ils semblent se régaler.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le changement de statut de la Poste est inéluctable. Il faut que les postiers se rendent à l'évidence que pour être compétitifs, le statut actuel n'est plus adapté.
Et vous avez peur d'être confrontés à la réalité du travail du privé...?
J'ai fait ma carrière dans le privé ; j'ai 55 ans ; je ne partirai en retraite au mieux que dans 5 ans, probablement plus tard, avec plus de 40 ans de travail, mais celà ne me gêne aucunement. Je n'ai jamais fait grève.
Mais vous avez peur de tout celà ! Il faut que vous sachiez que l'on se porte très bien à travailler, sans systématiquement chercher une raison pour faire grève, car les Français ne sont plus dupes de de vos arrêts incessants.

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Privatisation rampante , et même plus galopante , la fermeture des bureaux de poste non rentables ira à l'encontre d'une attitude écologique à l'heure où l'on propose de taxer le carbone .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il y a bien longtemps que la poste vie bien,il faut de la concurence pour leurs faire remarquer leurs erreurs,si rien est fait,cest toujours les memes qui profite du systeme'les postiers ne sont pas mal payé,prime pour les si ou celas,vetements + les aventages divers,plutos que de crytiquer,quil change d'emplois et il veront sil retrouve a vec les meme aventages
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
REPONSE A ALAINDU85,
vous croyez tut savoir mais depuis longtemps la poste est beneficiaire , elle paye meme les retraite de la sncf et de la ratp.la cee n'obligait pas l'etat a privatiser la poste.savez vous que le remplacement d'1 fonctionnaire sur 2 par UN CONTRACTUEL (cdi) entraine un taux de cotisation patronale de 65 % en 2009.alors au lieu de critiquez regardez bien votre fiche de paye.des poste de facteurs en ile de france, il y en a a chier mais personne ne veut travailler 6/7 pour 6000 francs.un facteur partant a la retraite gagne 9500 francs de salaire bien sur pas de retraite .et vous alain vous gagnez combien.Si c'est moins, la poste est prete a vous embaucher par contre faudra rester et non quitter sont poste car faut se lever a 4h 30 tout les matins
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'ai 55ans,je suis salariée depuis prés de 35ans et mére de deux enfants...Je suis d'accord avec jk 83 mais alors pas du tout avec alain du 85...Je suis également sous statut privé dans un organisme social ..et je ne me réjouis pas du tout de travailler encore plus longtemps..J'ignore l'emploi occupé par ce monsieur mais la pénibilité du travail, il ne doit pas connaitre..
Qu'il sache ce monsieur,tout de même, il doit connaitre l'histoire de notre pays que SANS GREVE, il n'y aurait pas aujourd'hui tous les droits sociaux que les salariés ont acquis :
Assurance maladie,congés payés, la semaine de 40h ,,la retraite à 60ans eh oui..et le droit de gréve ..
Je suis révoltée .
Quel avenir pour nos enfants,..Quelle société allons nous laisser..
Les postiers ont raison et je soutiens leur juste cause.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les copains et les coquins d'abord que voulez vous ? c'est la nature humaine....pour alaindu85...dans le privé aussi y a des carriéristes planqués !! mais il a raison comme lui je vais faire rendre mes congés annuels, mes primes , mes multiples avantages en nature, faire des heures sup. non rémunérées , ne plus solliciter la sécurité sociales ni pour moi ni pour ma famille,car , a bien y regarder ils sont un peu gras .. et je dénoncerai tous ceux qui diront du mal de nos chefs .... ...longue vie aux lèche bottes ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
j aimerais savoir quels sont les avantages des postiers, je nvisage de postuler à la poste, merci de votre reponse
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
mesieurs dames de la poste et autres fonctionnaires, aller travvailler dans la restauration pour faire 15 heures par jours au smic!!!!LIBERTE EGALITE FRATERNITE il n y a pas que le premier mot qui compte!!! ras le bol de vos avantages et caprices, égalité pour tous et pas seulement pour vous!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Privatisation, et alors? En Suède la distribution du courrier assuré par des compagnies privées chapautées par des fonctionnaires d'Etat (très peu nombreux) a fait ses preuves. Preuves : Vrai service public, assuré à des horaires décentes, pour un prix décent, sans interruption, efficacité des services qui a permis de dégager des marges de manoeuvre pour faire des investissements sans taper dans le porte monnaie des clients ("usager" en France, ou "pigeon" suivant le point de vue dans lequel on se place). Tout se tient et si on s'en tient à ce statut et à une réorganisation, on peut espérer que le client en ait plus pour son argent ce qui par comparaison international est possible (Aux US, la poste est public contrairement à ce qu'on pourrait penser et la productivité des employés y est visiblement plus élevée). Et si un jour privatisation il y a, ces milliards seront mieux dépensés pour améliorer la formation des jeunes ou la reconversion des chômeurs plutôt qu'à engraisser des postiers qui attendent le jour où ils auront "plus de moyens" pour devenir efficaces. Ils découvrent maintenant que le service s'est dégradé alors que les seuls revendications audibles ont toujours concerné les salaires : service public quand ça vous arrange, plus personne n'est dupe!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
stephsf a écrit le 20/09/2009 à 21:31 :
j aimerais savoir quels sont les avantages des postiers, je nvisage de postuler à la poste, merci de votre reponse
Les Postiers n'ont aucun avantage.
Pas de 13e mois, Ils payent les timbres comme les usagés, La carte Bleue est gratuite mais considérée comme avantage en nature, donc déclarée au niveau fiscal !! Il faut arrêter de croire ou de faire croire que le postier a des avantages!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mr Roland du 60, les postiers ne sont pas mal payés???? Ah bon !!!! alors voici la réalité. Je me lève 6 jours sur 7 à 5h00 et ce toute l'année hormis nos 5 semaines de congés, je fini vers 14h00 ou 16h30 suivant les semaines, et cela pour 1100 ? avec 10 années d'ancienneté. Trouvez moi quelqu'un du privé qui gagne moins que moi, là je suis moins sur que vous trouviez. Les avantages , euh ou , euh lesquels ????? là aussi apportez moi des précisions car je ne vois pas. Les vetements oui ça c'est vrai. Les primes ??? Ou sont elles , je n'en perçoit aucunes, quand aux avantages divers, le dernier que l'on avait était le poste téléphonique dit de continuité, avantage conservé lors des PTT, avantage qui nous a été supprimé il y a déjà bien longtemps. Alors Mr avant de raconter quoique ce soit, demander à un postier de vous expliquer sa situation, et par pitié tournez vos mots sept fois sur votre clavier avant de l'écrire. Merci d'avance.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je travaille à La Poste depuis 27 ans, je ne suis ni privilégiée ni demande à l'être ; je prendrai ma retraite à 61 ans 1/2 au plus tôt comme tous les salariés qui le souhaitent... Je suis honnête dans mon travail, pas d'arrêt maladie, heure supplémentaire sans rémunération, bref je l'imagine, comme M et Mme tout le monde.. Je refuse d'être "labellisé" comme vous le faîtes, je fais appel à votre tolérance et vous invite M. du 85 à réviser vos manuels d'histoire entre la période 1914-1945 pour vous éviter tout dérapage... et mise d'étoile sur le buste des autres qui ne sont pas dans votre situation (bien malheureuse à vous lire....).
Je travaille et je n'ai pas besoin de vos leçons de savoir vivre de votre part, le savoir être aujourd'hui me semble plus important..
Les grèves de vos anciens vous ont sans doute permis d'obtenir des avantages dont vous bénéficiez personnellement : congés payés, pilule contraceptive (pour Mme...), retraites,... les luttes pour la liberté ont commencé en 1789 ! il ne s'agissait pas de fonctionnaires alors !
Gardez votre dignité, Monsieur pour des causes plus nobles !
Bien cordialement
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Roland, retourne à l'école ! c'est consternant de lire ta prose...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je ne suis pas fonctionnaire. Je n'ai pas l'esprit "fonctionnaire. J'ai toujours travaillé dans le privé depuis 30 ans...Avec de dures périodes de chômage... Et je soutiens les fonctionnaires. Car si ce sont pas eux qui se dressent contre les "privatistes"( Sarkosi, MEDEF et consorts), qui va le faire?
Pas de privatisation disent-ils pour la Poste??? Mais, quid de France Télécom et d'Air France???
Si ça continue, que va t-il advenir en France et de notre fameux modèle social et de nos services publiques???
L ' ETAT se désengage des services publics pour faire faire des économies ( et aussi éviter les grèves des fonctionnaires syndicalisés) comme une entreprise qui licencie ( ou qui délocalise) pour diminuer ses coûts et (?)équilibrer ses comptes, voire distribuer des dividendes à ses actionnaires.
Solution de facilité pour nos ENARQUES,qui sont incapables de faire croitre une ENTREPRISE ( ou un ETAT).
Ils veulent gérer poins d'entreprises, mais aussi aussi moins d' Etat.
Mais quel monde voulons nous? Comme si la crise actuelle provoquée par des banquiers ultra capitalistes/libéralistes, qui ne se soucient que de la rentabilité de leurs investissements fictifs à court terme, ne nous a pas servi de leçon?
Est ce qu'on l'a déjà oublié; ou est ce qu'on attend encore pire?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
j'en ai marre de ces foutues greves a la poste ! on s'en fout de la privatisation ! vous avez un boulot , estimez vous deja heureux !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour répondre à stephsf : salaire net de 1300 euros (prime mensuelle comprise ) - ancienneté de 27 ans - j'ai le statut d'agent de maîtrise et pour celà j'ai passé un concours interne, ce qui veut dire qu'il ne s'agit pas de se laisser vivre et attendre les évolutions de salaires tranquillement ; pas de réduction sur les produits financiers ou courrier (je peux envoyer ma fiche de paie pour ceux qui la voudraient) - et pour ce salaire j'ai du être mobile 4 fois depuis 1982 : déménagement obligatoire car services délocalisés
Dans ce contexte si vous voulez postuler à la Poste, pas de soucis, proposez votre CV : je vous énumère les avantages requis :
travail 6 jours sur 7, début de journée à 06h et retour au service à 15h + travaux administratifs à prévoir, par tous les temps, service public exige... pas de logement de fonction, ni de voiture, ni restauration, pas de prime de vacances ou comité d'entreprise...
Savez vous qu'en région parisienne, beaucoup d'apprentis facteur abandonnent dans les premiers jours de prise de fonction ? pour cause de pénibilité du travail, salaire modique (1000 euros),
Pourriez vous m'expliquer, si la Poste était l'entreprise idéale, pourquoi nous aurions autant de ces soucis de recrutement dans les grandes métropoles ?
Donc M. nous attendons votre candidature avec grand intérêt
Bien cordialement
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
oh nan j'espere que les bureau de poste du 78 ne seront pas car je dois recevoir mon permis de conduire ce lundi et j'espere ne pas devoir attendre mercredi
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
enfin la concurrence ... c'est pas trop tôt , pourquoi l'état aurait il le monopole ? pour que nous client on paye toujours au prix fort sans rien dire ?
si aujourd'hui il n'y avait pas le concurrence pour les mobiles vous verriez combien ça nous côuterait une communication ....
que le meilleur gagne .... le problème est qu'à force de ronfler sous leur bureau ils ne savent plus se battre à la poste ou si pour faire grève ... heureusement que l'europe les oblige à avoir des concurrents ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis pas fonctionnaire. je travaille dans le privé depuis 30 ans... avec des périodes de chômages...parfois dures. je n'ai pas pas la mentalité "fonctionnaire". Et pourtant je soutiens leurs mouvements. Car si ce ne sont pas eux qui se dressent contre les "privatistes" à tout crin ( Sarkosi, MEDEF & consorts), qui va le faire? Quid de France télécom, d'Air France... L'ETAT se désengage des entreprises et des services publiques pour diminuer ses budgets , voire d' éviter d'être confronté à des fonctionnaires contestataires grévistes. Comme une 'entreprise qui licencie ou délocalise pour spéculer sur le bénéfice engrangé et éviter les conflits sociaux...mais jusqu'à quand?
Le Gouvernement veut moins d ' ETAT et moins de services publiques à gérer. Alors que va t 'il advenir de notre système social? Nos Enarques ne veulent pas gérer d'entreprises publiques. Alors sont-ils capables de gérer une NATION?
Ils sont ultra libéralistes (capitalistes). Avons nous déjà oublié le bouclier fiscal et la crise financière actuelle? Ou est ce qu'on attend encore pire pour dire STOP...
La poste, les hôpitaux, l'enseignement public etc...doivent restés dans l'ETAT....Et au diable la mondialisation.
Soyons responsables.



a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La poste souhaite investir dans d'autres sociétes, c'est pour cela qu'elle a besoin de capitaux. Si elle a avait été privatisée il ya quelques années, elle aurait probablement investie dans les banques françaises qui elle avaient subies la crise du subprime. Donc la Poste aurait également été victimes de pertes énormes, entrainant des licenciements, réduction des couts de fonctionnement...Tout n'est que Politique, Mr Bailly veut faire plaisir à se potes !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bon, faut reconnaitre quand même que La Poste n'est pas régulièrement concernée par des grèves. Cela reste rare dans cette entreprise, et globalement, pour la lettre simple, le service est toujours (il doit bien y avoir des exceptions) correctement rendu. D'expérience personnelle, je note quelques ratés pour les colis, questions de temps, et puis quelques "anomalies" que je n'ai jamais vraiment compris. A titre d'exemple, l'impossibilité de reconditionner une boite Colissimo , alors qu'une boite "artisanale" faite maison passe. L'ouverture à la concurrence ne me semble pas anormale, mais il faut des gardes fous, à l'instar d'EDF par exemple, et que la transition se fasse un peu plus en douceur que France Telecom avec les soucis d'aujourd'hui qu'on connait. Enfin, il faut faire confiance aux Français, qui contrairement à ce que certains peuvent croire, aiment et privilégient en majorité les opérateurs historiques. Que ce soit les fournisseurs d'énergie ou de télécommunications aujourd'hui, bien qu'ils ne soient pas forcément les plus intéressants en termes de tarifs, continuent de convaincre une majorité de clients, simplement parce qu'ils se sentent rassurés chez eux et louent une qualité de service, qu'ils ont peur de ne pas avoir ailleurs à raison ou à tort, peu importe. Je n'ose pas croire que ça puisse être différent avec La Poste, d'autant plus que le réseau, plus que n'importe quel autre entreprise public privatisée, est déjà partout de manière physique. Des boites à lettres jaunes, y en a partout, et même si les bureaux ruraux se raréfient, on n'a pas encore besoin de faire 50 km pour en trouver un. Malgré son futur changement de statut, je pense sincèrement que La Poste a les armes pour s'imposer face à la concurrence, avec entre autres des centres de tri modernes et à la pointe, sans pour autant avoir besoin de chambouler son fonctionnement et son offre.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis pour une privatisation de la Poste qui n'arrive plus à assurer correctement ses services (distribution de colis, horaires d'ouverture des carrés pro de plus en plus restreintes, personnel multipliant les erreurs derrière les guichets, manque de considération envers la clientèle...etc). Ras le bol des grèves qui paralisent un peu plus l'économie !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pour alaindu85:belle mentalité,jamais fait de grève!!!c'est vrai que tu dois bien rigoler quand tu vois des gens défendre leurs pain.et tu fais quoi comme travaille déjà??? pfff...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Moi je suggère une grève des usagers pour que la poste arrête de perdre nos courriers ! Sans parler des retards avec des excuses bidon qui ont fait que je n'ai jamais été remboursée, simple exemple : "le postier ne sonne pas chez le destinataire et met simplement un avis de passage". Il y a de bons employés et de véritables taches, comme partout, mais là les bons employés ne sont pas majoritaires à mon avis.

Quant à Révoltée eh bien...en Suisse, pays que je connais fort bien, ils ont exactement les avantages sociaux dont vous parlez et ils ne gonflent pas le monde avec des grèves ! Enfin, c'est vrai qu'il vaut mieux garder le droit de faire ce qu'on fait de mieux !

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
aucun avantage d'être postier, travailler 6 jours sur 7 et payer au smic, sans 13 eme mois comme souvent dans le privée.Travailler par tous les temps: pluie neige verglas chaleur etc ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Qu'est-ce que ça peut leur faire que La Poste devienne une "société à capitaux publics? Il faudrait rappeler que les syndicats doivent défendre les intérêts des salariés et qu'ils n'ont pas montré leurs compétences en matière de gestion d'entreprises.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la compétitivité n'a rien a voir là dedans, l'état se décharge simplement de ce qu'il pense être un boulet.Comme a l'image de FT.
l'état ne métrise pas ses dépenses, il lui faut faire des économie de toutes parts.Regardez chez renauld, l'état est intervenus
ca ne les empéches pas de licenciers, il font même construire en inde. Cherchez l'erreur...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour: je suis salarié de la Poste depuis près de 30 ans et ai changé de métier plusieurs fois, à ma demande, et après réorganisations.
comme la très grande majorité des salariés de la poste sous statut fonctionnaire, je n'ai rien demandé quant au changement de statut et n'ai pas été consulté officiellement en interne pour donner mon avis sur ce thème.
la dégradation de qualité de service, vécue et subie par le public, et aussi fortement perceptible en interne.
les causes sont multiples, bien sur, mais pour l'essentiel dûe à des réorganisations fortes à la hussarde dans un contexte de communication d'entreprise absente ou partielle qui génénère incompréhension et interrogation de la part du personnel dans son ensemble.
le changement annoncé de statut, notion juridique, n'aura pas d'incidence
sur cette qualité de service dégradée; si elle en a un jour, ce sera dans plusieurs années, peut-être .
j'attends du courage des dirigeants d'entreprises et des dirigeants politiques pour dire clairement quels choix ils ont faits pour la Poste commme pour les autres entreprises publiques, afin que l'on sorte de cette hypocrisie bien française.
à chacun, salariés entre autres, de prendre position, c'est ligitime.
le non dit fait du mal à tous, et empêche d'avancer sereinement.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi Lagardère ne rachète-t-il pas la Poste afin de rétablir les petits bureaux de campagne, car ne dit-on pas : si tu ne vas pas à la Poste, la Poste ira à toi . (Il s'agit d'humour) . Combien de taxe carbone faudra-t-il
payer pour se rendre dans un bureau en ville avec un futur droit de péage ?Quand certains prônent les avantages de la Poste (aucun) : la Poste est le parent pauvre de l'(ex)-fonction publique . Méfiance, les primes à la casse comme à France-Télécom vont devenir monnaie courante . Un plan social est-il prévu ? Mais à la place des lettres , on préfère les chiffres .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Certains travaillent à moderniser la France, d'autres font grève. Certains appuient sur l'accélérateur, d'autres sur le frein. Comment expliquer que la sécurité de l'emploi revient à ceux qui appuient sur le frein ??? Curieux de faire grève parce qu'une certaine évolution va risquer de, éventuellement, peut-être, pourrait, donnerait l'impression de.... Arrêtez de gamberger et travaillez. La France a besoin de personnes efficaces, pas de gens qui se baladent avec des banderolles.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@eris : Et oi visiblement tu es prêt à défendre systématiquement la part de pain que tous les Français te donnent. Les statuts fonctionnaires ont oublié un point : une entreprise publique appartient à tous les Français, pas aux fonctionnaires qui y travaillent.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
a alain du85:je suis d'accord pour ne pas faire greve tt le temps, cependant, le dialogue a la poste ne se fait que dans un sens! Lorsqu'il y a dialogue, la direction reviens sur des accords signes!! Ces gens la n'ont meme pas l'honneur et le courage de tenir leurs engagements! Je ne parle pas non plus des chantages en tt genres a la promotions, de moyens de pressions diverses : systemes de management un peu limite! Quant aux contractuels, ils font le meme job que les collegues fonctionnaires sans toucher le meme salaire : ca ne vous reppelle pas l'art 23.3 de la declaration universelle des droit de l'homme qui dit " a travail egal, salaire egal"!et pour finir, la direction nationale pour repondre aux inquietudes des ses agents,fait des reponses bourrees de flous artistiques, surmontees de l'octroi de voiture de fonction BMW serie5 a 30 cadres strategiques pour un montant total de 900 000 euros!!!Non ce n'est pas un faute de frappe! En temps de crise ca fait plaisir de voir le fric de la boite brule dans des voiture de luxe pour des gens qui ont les moyen de s'en payer une eux meme...Plus on a de l'argent et moins on n'en sors!!Et au fait, les 5 semaine de conges, c'est avec des greve qu'on peux en beneficier, pas grace au bon vouloir du patronnat.
Au fait, je suis facteur contractuel depuis 13 ans, je touche 1250 euros net par mois, j'ai declare 17000 euros cette annee :pour mois la BM, ca sera + tard...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la poste en zone rurale disparaitra les plus faibles seront les premieres victime de la privatisation,le courrier ne sera plus distribuer tous les jours ou a quel prix . les politiques veulent vendre la poste alors quelle appartient au peuple nous l avons payee avec nos impots ceci est scandaleux descendons dans la rue pour arreter ce massacre. tous des salauds...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@max : Il faut arrêter le mélodrame, le texte réaffirme les objectifs de service public et sanctuarise le nombre de bureaux de poste. La claque pour les postiers ce sera la concurrence, pas la privatisation. Vu le niveau du service, sans investissements ils ont du souci à se faire. D'où le changement de statut.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
reponse à alain 85
ok ta pas fais gréve mais t'as les conges payés tu as tous ses avantages
que si personnes avait fait greve pour les avoir t'aurai encore a en
baver plus. Faut arreter de dire que les postiers ont des avantages
viens travailler aux guichet de la poste à te faire engeuler par les
gens car cela va pas assez vite et faire noter par tes chef car tu ne vends pas assez de stylo parfumés en pleine crise ou les gens rament pour
t'en sortir. Arrete de critiquer les travailleurs et essaie de te poser
la question sur le moyen d'etre un peu moins individualiste. moi je gagne
peu ma vie mais je suis fiére d"etre comme je suis un peu d'humanité.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :