Un trou de plus de 20 millions d'euros au comité d'entreprise d'Air France

Plus de vingt millions d'euros manquent à l'appel dans les caisses du comité central d'entreprise de la compagnie aérienne Air France. Une partie de cet argent aurait été détourné selon Le Figaro.

2 mn

Plus de vingt millions d'euros manqueraient dans les caisses du Comité central d'entreprise (CCE) de la compagnie aérienne Air France, dont une partie pourrait avoir été détournée, selon Le Figaro de ce lundi. D'après une source proche du dossier interrogée par le journal, "des millions ont été dépensés sans justification" et "depuis plusieurs années, le million d'euros est l'unité de base".

Un audit sur la gestion du CCE sera rendu public ce lundi et devrait pointer "un trou inexpliqué de 21 à 24 millions" d'euros, écrit le quotidien. Mardi, un CCE extraordinaire doit se tenir chez Air France pour informer l'ensemble des représentants syndicaux de la situation.

Ce trou dans les comptes s'expliquerait à "95% par une mauvaise gestion (et) 5% par un possible enrichissement personnel", et serait imputable à l'équipe ayant dirigé le comité d'entreprise jusqu'en novembre dernier.

Cet incident ne serait pas le premier. En effet, en 2004, un scandale avait déjà frappé le comité d'entreprise d'EDF, dont des dirigeants avaient été visés par une enquête pour abus de confiance, escroquerie, faux et usage de faux.


Dans un communiqué, les cinq élus de CCE (trois CFDT, deux CFE-CGC) démentent "des faits totalement inventés" et disent étudier "avec leur avocat le dépôt d'une plainte en diffamation". Selon eux, "il n'y a aucun trou dans le budget du CCE" car après un déficit de 8,8 millions d'euros en 2007, 3 millions d'euros en 2008, le budget 2009 est à l'équilibre, d'après eux. Il subsiste un problème de trésorerie qu'un prêt hypothécaire devait définitivement régler".

Les élus soulignent aussi qu'"aucune somme n'est dépensée au CCE sans justifications" et "toutes les dépenses sont validées par le Bureau (CFDT, CFE-CGC, FO)". De plus, "les comptes sont validés par un expert comptable, certifiés par un commissaire aux comptes et épluchés par une commission de contrôle financier dirigée par la CGT".Ils récusent qu'il y ait eu des spectacles vendus aux salariés au lieu d'être offerts, des logements de fonction pour les élus payés par le CCE, ou encore un voyage aux Etats-Unis pour la famille d'un élu et des achats de draps de bain qu'évoque Le Figaro.

Le gouvernement a réagi à cette affaire. "Naturellement, nous allons regarder ça de très près et demander des explications au président d'Air France", a dit le secrétaire d'Etat aux Transports Dominique Bussereau sur France Info. "C'est le moment où nous souhaitons que le transport aérien reparte et ce n'est pas le moment de mettre sur la place publique ce genre de choses. S'il y a un problème, il faut qu'il soit réglé rapidement". Le secrétaire d'Etat suppose que la justice pénale va être saisie. Il compte sur la direction de la société pour mettre "bon ordre" au problème.

 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 11/01/2010 à 20:09
Signaler
n'oublions pas que l'immense majorite des salaries des pme et des tpe n'ont pas de ce . le ce est encore une fois en avant dans les grosses boites ex-nationalisees . encore une affaire a la française organise com dab par la cgt majoritaire dans ce ...

à écrit le 11/01/2010 à 10:37
Signaler
Bonjour cela ressemble étrangement à une affiare identique piloté par des corses il y a 10 ans. Le Grand responsable du CCE FO de l'époque avait placé toute sa famille ds le circuit! Il na pas été inqiété car il s est retiré avec une filiale AF d'...

à écrit le 11/01/2010 à 10:30
Signaler
bonjour

à écrit le 11/01/2010 à 9:09
Signaler
Et le résultat de l'enquête chez EDF et celle à venir sur Air France. ZERO comme d'habitude.

à écrit le 11/01/2010 à 9:04
Signaler
Lamentable mais comme toujours on ne fera rien comme le CCE d' EDF au point mort depuis 2004.Les syndicats , CGT en tête, sont très forts pour noyer le poisson dont ils profitent abusivement.Au fait quelles sont les condamnations et les corrections d...

à écrit le 11/01/2010 à 8:24
Signaler
Si le monde associatif et syndical était soumis à des règles comptables précises et dont la vérification serait soumise à des personnes ne pouvant pas se défiler de leur responsabilité, ce genre de situation n'arriverait pas. L'opacité des comptes et...

à écrit le 11/01/2010 à 7:53
Signaler
Pour bergab83... attention aux déclarations inexactes. La CCAS caisse centrale des activités sociales des industries électriques et gazières (donc pas seulement d'eDF mais aussi de GDF-suez, de sorégies, des régies, des SICAE, de coopératives électri...

à écrit le 11/01/2010 à 7:15
Signaler
l'horreur !!! car effectivement c'est l'argent "qu'on nous vole" et je ne sais pas pourquoi cela me fait penser au CCE d'EDF... autre racket infâme.

à écrit le 11/01/2010 à 6:44
Signaler
Les fonds du CCE d'Air France proviennent dans une large mesure du prix des billets d'avion... Les clients d'Air France seront ravis d'apprendre la nouvelle...

à écrit le 11/01/2010 à 6:33
Signaler
Comme dans beaucoup d'associations de ce type en France (loi 1901), responsable mais pas coupable. Il suffit aux fics de vérifier le patrimoine de ces dirigeants CE ou autres... A quant la transparence des ressources syndicales dans ce pays, les poli...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.