Moins de nuages que prévu au premier semestre pour EasyJet

 |   |  179  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Malgré l'augmentation de 100 millions de livres de sa facture de carburant, la compagnie aérienne anticipe une perte moins importante que prévu au premier semestre qui s'achève le 31 mars.

La compagnie aérienne britannique EasyJet a revu à la baisse sa prévision de pertes pour le premier semestre, tout en prévenant lundi que l'environnement devrait rester difficile à l'avenir.

EasyJet s'attend désormais à une perte imposable entre 110 et 120 millions de livres (environ 130 à 144 millions d'euros) pour les six mois achevés au 31 mars, contre une fourchette de 140 à 160 millions de livres prévue jusqu'alors. La perte imposable avait atteint 153 millions de livres sur la même période un an auparavant.

Le groupe enregistrera donc une amélioration relative de son résultat en dépit d'une augmentation de 100 millions de livres de la facture carburant. La compagnie explique, dans un rapport d'activité, que le revenu par siège a été meilleur que prévu et que la période a été marquée par un très faible niveau de perturbation du trafic. Les attentes pour le second semestre restent en revanche inchangées. "Nous continuons à prévoir que l'environnement va rester difficile pour les compagnies aériennes", a mis en garde la directrice générale, Carolyn McCall.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :