Près de 1.000 vols annulés pour ANA à cause de l'immobilisation du Boeing 787

 |   |  140  mots
Copyright Reuters
All Nippon Airways a annulé ce samedi 379 vols supplémentaires prévus pour la période de 1er au 18 février. Ce qui porte à 838 le nombre de vols annulés par la compagnie depuis l'immobilisation des B787 le 17 janvier.

Bientôt 1.000 vols annulés pour la compagnie japonaise All Nippon Airways (ANA) à cause de la suspension mondiale de vols du B787 décidée le 17 janvier. ANA qui avec 17 exemplaires, possède la plus importante flotte de Boeing 787, a annulé ce samedi 379 vols supplémentaires prévus pour la période de 1er au 18 février, ce qui représente un quasi-doublement de ses annulations depuis l'atterrissage d'urgence au Japon d'un 787 le 16 janvier dernier. Depuis cet incident le nombre de vols annulés par Ana se monte à 838. Plus de 82.620 passagers ont été affectés. Les analystes évaluent à un million de dollar le coût journalier de l'immobilisation des B787 pour ANA.
Au total ce sont 50 appareils qui sont cloués au sol. Outre ANA, les autres clients sont JAL, LOT, Air India, Qatar Airways, United, Lan Chile, Ethiopian Airlines.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/01/2013 à 14:41 :
Il serait intéressant d'étudier les contrats de vente d'avions entre le constructeur et l'expoitant ainsi que les clauses d'assurance qui couvrent la défaillance d'un avion récemment certifié .
a écrit le 26/01/2013 à 14:05 :
Ce Scenario catastrophe pour BOEING n'est il pas synonyme de possible faillite. 50 avions cloués au sol à raison de 1M? par jour et par avion = 50 M? par jour a compenser aux companies aériennes + les retards de livraisons à compenser pour tous les clients en attente... le tout devrait durer plusieurs mois. nous sommes prêts d'un scenario de faillite car il n'est pas sûr que les contrats d'assurance couvrent bien ce genre de risque... il ne faut pas trop se réjouir pour AIRBUS qui peut tout a fait en tirer un avantage ponctuel mais n'est pas non plus à l'abris d'un revers équivalent.
Réponse de le 27/01/2013 à 12:50 :
Boing faire faillite ? On est encore loin d'un tels scénario. Le gouvernement américain ne laisserais pas boeing faire faillite et si c'était le cas en aucun cas ce serais une bonne chose pour nous car se sont des dizaines de milliers d'emplois aux Etat unis. Ce qui ne peut être bon pour la crise actuelle. De plus Boing ont créé pas mal d'emplois en France ces dernière années en sous traitant avec des entreprises françaises (ex: THALES). En ce qui concerne AIRBUS aujourd'hui son carnet de commande est plein, ces usines tournent a plein régime nous n'avons donc pas besoins de remplir nos carnets de commandes avec tout les avions commandés auprès de BOEING. Les difficultés de BOEING c'est surtout bon pour l'image d' AIRBUS mais j?espère qu'elles ne dureront pas trop longtemps pour toute ces raisons évoqués.
Réponse de le 28/01/2013 à 7:41 :
Folk : où avez-vous appris la grammaire ? Il vous serait plus simple d'écrire phonétiquement !
Réponse de le 28/01/2013 à 22:44 :
La planche à billet aux US fonctionne à plein régime, et Boeing trouvera tout l'argent qu'il veut.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :