Mory Ducros : le dossier est suspendu jusqu'à mardi

 |   |  146  mots
L'audience est suspendue parce que les négociations qui ont eu lieu les dernières nuits ont produit des documents très complexes, a expliqué à l'AFP Denis-Jean Baptiste, secrétaire CFDT du comité d'entreprise de Mory Ducros, placé en redressement judiciaire depuis fin novembre.
L'audience est suspendue parce que les négociations qui ont eu lieu les dernières nuits ont produit des documents très complexes", a expliqué à l'AFP Denis-Jean Baptiste, secrétaire CFDT du comité d'entreprise de Mory Ducros, placé en redressement judiciaire depuis fin novembre. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le tribunal de commerce de Pontoise (Val-d'Oise) a suspendu l'examen de l'offre de reprise du transporteur Mory Ducros par Arcole Industries jusqu'à mardi 14h, ont indiqué vendredi la CFDT et la CGT à l'issue d'une heure d'audience.

"L'audience est suspendue parce que les négociations qui ont eu lieu les dernières nuits ont produit des documents très complexes" (...) "On a besoin d'un peu de temps pour regarder tout ça, c'est un contre-temps technique"

Voici ce qu'a expliqué à l'AFP Denis-Jean Baptiste, secrétaire CFDT du comité d'entreprise de Mory Ducros, placé en redressement judiciaire depuis fin novembre et dont l'actionnaire principal, Arcole Industries, a déposé une offre de reprise.

2.210 postes conservés sur plus de 5.000

Celle-ci prévoit notamment de conserver 2.210 salariés sur plus de 5.000 et 50 agences sur environ 85. Par ailleurs, avec la médiation active du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, l'enveloppe des indemnités supra-légales prévue pour tous les salariés qui seront licenciés, en plus des indemnités normales de licenciement, est passée de 21 à 30 millions, soit en moyenne quelque 10.000 euros par salarié.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :