Mory Ducros : le repreneur Arcole signe enfin l'accord

 |  | 180 mots
Les 2.850 salariés non-concernés par le plan de reprise bénéficieront d'un contrant de sécurisation professionnelle. Capture d'écran © Mory Group.
Les 2.850 salariés non-concernés par le plan de reprise bénéficieront d'un contrant de sécurisation professionnelle. Capture d'écran © Mory Group. (Crédits : Mory Group)
Après plusieurs retournements, le repreneur de Mory Ducros a finalement signé le plan social qui permettra de sauver près de la moitié des 5.000 employés du transporteur.

Est-ce la fin du feuilleton Mory Ducros ? Un accord a enfin été trouvé avec le repreneur du transporteur Mory Ducros, le groupe Arcole. Il permettra de sauver 2.210 emplois sur 5.000 à travers la mise en œuvre d'un plan social.

Ce dernier, qui figure parmi les plus importants ces dernières années en France, doit à présent être validé par l'administration. Une décision est attendue en début de semaine.

Empêcher Arcole de "faire son marché"

Jusqu'au bout, l'actionnaire principal de Mory Ducros, Arcole Industries avait menacé de jeter l'éponge. Il a finalement accepté quelques concessions sur les critères de qualité professionnelle, qui lui permettent de choisir quels salariés vont être gardés, selon une source proche du dossier.

Les représentants refusaient en effet  qu'Arcole puisse"faire son marché" au vue des critères relativement vagues de "compétences professionnelles".

Les 2.850 salariés qui perdront leur emploi vont bénéficier du contrat de sécurisation professionnelle, avec l'assurance de 97% du salaire pendant un an, et d'une bourse à l'emploi alimentée par les entreprises du secteur

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :