Air France dans le rouge pour la sixième année consécutive à cause de la grève

La grève va impacter l'Ebitda annuel d'Air France-KLM de 500 millions d'euros et le ramène à son niveau de 2013. Air France, qui a déjà perdu près de 2,5 milliards d'euros au cours des cinq dernières années, sera à nouveau dans le rouge.
Fabrice Gliszczynski
Un avion sur deux étaient cloués au sol pendant la grève des pilotes
Un avion sur deux étaient cloués au sol pendant la grève des pilotes (Crédits : reuters.com)

Un trafic qui a chuté de 16,3% en septembre; un résultat d'exploitation du groupe qui sera amputé de 320 à 350 millions d'euros au troisième trimestre; un Ebitda (résultat avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) qui sera impacté de 500 millions sur l'exercice 2014; une sixième année de pertes d'exploitation pour Air France (Air France-KLM sera bénéficiaire); un cours de Bourse qui dévisse ce jeudi de près de 4%...  Oui, les 14 jours de grève des pilotes d'Air France en septembre coûtent très cher à Air France-KLM.

Ebidta 2014 identique à celui de 2013

Le groupe table désormais sur un Ebitda compris entre 1,7 et 1,8 milliard d'euros. Un niveau identique à celui de 2013 alors que la direction tablait en début d'exercice sur une hausse de l'Ebitda de 645 millions, à plus de 2,5 milliards d'euros avant de ramener cette prévision en juillet entre 2,2 et 2,3 milliards. Bref, la grève a annihilé à la fois tous les bénéfices obtenus avec les économies réalisées cette année ainsi que tous les gains liés aux baisses de prix du carburant.

"Nous avons fait quelques économies [comme le kérosène] puisque des avions n'ont pas volé. A l'inverse, nous avons eu des surcoûts: hébergement des passagers, compensations aux voyageurs ou achats de billets sur des vols de nos concurrents pour recaser certains de nos passagers -des billets que nous n'avons pas obtenus aux meilleurs tarifs", a commenté le directeur financier d'Air France-KLM, Pierre-François Riolacci, cité par l'AFP.

Les réservations en retard

Ce dernier note également un second impact, "beaucoup plus difficile à évaluer, qui pèsera sur le quatrième trimestre, voire sur le début de l'année 2015", à savoir, un taux de réservation beaucoup plus faible que d'habitude. Entre le début et la fin de la grève, le groupe a constaté un retard de 1 à 2 points dans les réservations "sans qu'il soit possible d'évaluer de manière précise la part de ce retard due à la grève et celle due à l'évolution défavorable de la demande observée au début de l'été et qui s'est confirmée depuis".

Quant à l'impact sur les recettes des campagnes promotionnelles lancées depuis la fin de la grève, le directeur financier d'Air France-KLM a souligné que la priorité était "de ramener les clients dans les avions".

Air France dans le rouge

Avec un tel impact, l'objectif de ramener les comptes d'Air France dans le vert cette année ne sera pas atteint, reconnaît l'entreprise, et ce, pour la sixième année consécutive. Plus précisément: en 2013, Air France-KLM avait enregistré un bénéfice d'exploitation de 130 millions d'euros grâce aux bénéfices de KLM, mais la seule entité Air France avait accusé une perte d'exploitation de 174 millions, poussant la perte d'exploitation cumulée entre 2009 et 2013 à près de 2,5 milliards d'euros.

Le directeur financier a également prévenu que "cet impact se retrouvera pratiquement équivalent au niveau du résultat net". En 2013, la perte nette d'Air France-KLM s'élevait à 1,83 milliard d'euros.

Fabrice Gliszczynski

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 08/10/2014 à 19:25
Signaler
Merci aux pilotes bons à rien d'Air France! Par contre il hors de question que les contribuables paient pour ces fainéants. Si la compagnie doit faire faillite qu'ils paient les conséquences eux même! Je m'en contrefiche si la compagnie est rachetée ...

à écrit le 08/10/2014 à 12:37
Signaler
Difficile d'envisager l'avenir d'Air France avec des pilotes préférant couler la Compagnie plutôt que de réduire leurs avantages corporatistes. Il n'y a rien à attendre de leurs syndicats qui n'ont qu'une capacité de nuisance.

le 08/10/2014 à 12:54
Signaler
A mes amis lecteurs qui n'auraient pas eu l'occasion de voyager souvent, sachez que la France a disparue depuis longtemps de la compétition. Rendez vous donc à Berlin à Londres où à New York dans un grand magasin et essayez d'y trouver un seul articl...

le 08/10/2014 à 15:06
Signaler
AF 5 eme cie mondiale 150 destinations .... en 2004 AF redresse KLM qui ne pourrait toujours pas tenir sans le réseau AF.... Berlin ...LON NYC .... c'est bien mais faut pas faire que les magasins ...

à écrit le 08/10/2014 à 12:10
Signaler
Chez Air-France c'est toujours la même chanson depuis 20ans, souvenez vous de Christian Blanc le pdg (au cigare) d'Air-France à l'époque du gouvernement Balladur en 1993.. à cette époque c'était la même comédie avec les pilotes, et Blanc a fini par p...

à écrit le 08/10/2014 à 12:10
Signaler
effectivement ils se sont donés le coup de grace..merci aux pilotes ; ils se sont tirés une balle dans le pied, je pense qu'une partie va bientot pointer chez pole emploi, c'est inquiètant pour des pilotes de haut niveau qui sont sensés savoir antici...

le 08/10/2014 à 12:46
Signaler
C'est peut-être leur but. Le social c'est le cheval de troie des compagnies étrangères.

à écrit le 08/10/2014 à 12:00
Signaler
Il y a 10 ans Air France avait une réserve 9 milliards d'euros. Au 1er janvier 2014 il ne lui en restait que 1 milliard. Le réalité c'est qu'Air France ne va pas tenir très longtemps à ce rythme. Les pilotes lui ont peut être donné le coup de grâce a...

à écrit le 08/10/2014 à 11:51
Signaler
préserver quelques avantages au détriment de la vie ou survie de la société . Il y a des choix à faire.

à écrit le 08/10/2014 à 11:43
Signaler
vive la SNCM et bientot SN ...AF!!! . Virez moi tout ces gens nantis du temps de UTA,Air Inter et AF. Tout cà àau Pole Emploi et on n'en parlera plus. Vive la concurrence ;-)

le 08/10/2014 à 12:09
Signaler
@Maurice: génial ce commentaire! Et pour vous, on réserve quel sort?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.