Air France répond au Groupe Dubreuil (qui déplore l'aide prévue par l'Etat à Air France)

 |   |  571  mots
(Crédits : Philippe Wojazer)
En réponse aux propos de la direction d'Air Caraïbes et de French Bee déplorant les aides que l'Etat prévoit de lui accorder, Air France réagit et rappelle, à travers l'exemple des rapatriements des touristes français bloqués à l'étranger et le maintien de la continuité territoriale qu'elle va assurer malgré la crise, son rôle pour le pays.

Les propos de Jean-Paul Dubreuil, le président du Groupe Dubreuil, maison-mère d'Air Caraïbes et de French Bee, et de Marc Rochet, vice-président du conseil d'administration d'Air Caraïbes et président de French Bee, font des vagues à Air France, qui a souhaité réagir.

Dans La Tribune ce jeudi matin, Jean-Paul Dubreuil s'est exprimé sans mâcher ses mots sur la volonté du gouvernement d'apporter son soutien à Air France. Récemment, le ministre de l'économie et des finances Bruno Le Maire a même évoqué à plusieurs reprise la possibilité d'une nationalisation du groupe avant de reconnaître le 24 mars dernier qu'il y avait d'autres solutions.

"Nous prévoyons déjà des dispositions pour Air France. Nous sommes en réflexion sur les mesures qui doivent être apportées", a déclaré mardi dernier Bruno Le Maire lors d'une conférence de presse.

Il a ajouté qu'il y avait plusieurs autres possibilités qu'une nationalisation.

"Ce n'est pas très logique sur le plan concurrentiel", dit Jean-Paul Dubreuil

"Ce n'est pas très logique sur le plan concurrentiel. Pourquoi une compagnie plutôt qu'une autre bénéficierait de la manne de l'Etat qui leur permet d'avoir une position beaucoup plus laxiste que la nôtre car elle entretient l'idée que l'Etat viendra toujours à son secours ? Nous sommes assez déçus de tout cela", a indiqué Jean-Paul Dubreuil, après avoir redit plus tôt qu'"il n'attendait pas la manne étatique du sauveur".

Dans le même entretien, Marc Rochet a ajouté qu'"ll n'y a pas de raison fondamentale" (au-delà de ce qui est fait pendant la crise comme l'aide sur les charges sociales...), à des aides d'Etat.

"Il n'est pas question non plus que ces aides d'Etat servent à prolonger des compagnies qui n'étaient pas suffisamment performantes. Le gouvernement vient de nationaliser Alitalia. Est-ce une bonne décision? Je ne pense pas".

Air France rappelle qu'elle rapatrie les passagers d'Air Caraïbes

Dans une réaction écrite transmise à La Tribune, Air France répond :

"Nous sommes surpris par ces propos. Une crise comme celle que notre industrie traverse nécessite que tous les acteurs soient solidaires entre eux. Air France, démontre sa solidarité en assurant le retour vers la métropole de nombreux passagers bloqués loin de chez eux, y compris ceux qui n'ont pas de solution après la suspension des activités d'Air Caraïbes. Air France est également mobilisée depuis plusieurs jours pour assurer le rapatriement de nos compatriotes, des quatre coins du monde, en opérant des vols spéciaux partant à vide, avec des tarifs plafonnés. Air France continuera à assurer des vols de/vers l'Outre-Mer afin de garantir une continuité territoriale essentielle au pays. Malgré l'impact déjà lourd de cette crise, Air France est engagée dans cette mission au service de nos concitoyens, au-delà d'une logique économique et parce que c'est aussi sa raison d'être."

Le débat ne fait que commencer. Air Caraïbes et French Bee suspendent leurs activités mais disent conserver une capacité pour les "rescue flight".

Lire aussi : Air Caraïbes et French Bee déplorent l'aide prévue par l'Etat à Air France

Lire aussi : "Les gouvernements doivent aider les compagnies aériennes" (Juniac, DG de IATA)

Lire aussi : Montée au capital d'Air France-KLM : l'Etat français ne fera rien dans le dos de l'Etat néerlandais

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/03/2020 à 2:58 :
mon retour avec air caraïbes était prévu le 10 avril 2020 .apres un déplacement a l'aéroport de fort de france air caraïbes m'a modifie mon billet pour le 16 avril avec un avion vers 20h qui ne m'arrangeai pas .j'ai téléphone a la réservation de paris hier qui m'a remodifie mon retour par un avion de 17h message de confirmation dans les heures et aujourd'hui j'apprend que mon avion est supprime.qu'elle est le sérieux de cette compagnie qui n'a même pas la correction de prévenir ses clients.voila une compagnie qui prend ses client en otage
a écrit le 28/03/2020 à 2:55 :
mon retour avec air caraïbes était prévu le 10 avril 2020 .apres un déplacement a l'aéroport de fort de france air caraïbes m'a modifie mon billet pour le 16 avril avec un avion vers 20h qui ne m'arrangeai pas .j'ai téléphone a la réservation de paris hier qui m'a remodifie mon retour par un avion de 17h message de confirmation dans les heures et aujourd'hui j'apprend que mon avion est supprime.qu'elle est le sérieux de cette compagnie qui n'a même pas la correction de prévenir ses clients.voila une compagnie qui prend ses client en otage
a écrit le 27/03/2020 à 19:07 :
Je fais réponse à julu.Mon premier vol AIR FRANCE était en 1987. et je puis vous affirmer que la relation client s'est dégradée.Pourt ma part j'étais en Martinique en individuelle et le lendemain de l'annonce du Président le 16 03.bureau a l'éroport fermé.juste un téléphone injoignable ;toujours occupé.idem pour les nombreuses grèves que j'ai subi.le Prefet en Martinique confirmait les vols jusqu'au 22 03.Mon retour etait le 23 Mars et pire alors que je faisais avec AIR FRANCE; FORTde FRANCE .ORLY.BIARRITZ et que les aéroports de Biarritz,Bordeaux etc fermaient .je n'ai jamais entendu AIR FRANCE .je suis arrivée a Paris LE 24 03 sans aucune solution pour rentrer à mon domicile.Normal le rapatriment ,c'est l ETAT qui paie(14% du capital A.F). donc nous ,c'est la moindre des choses qu'ils rapatrient avec des vols annulés, non confirmés etc.J'engage une procèdure contre A.FRANCE. MOI J AI VECU un abandon pure et simple D AIR FRANCE.....
Réponse de le 27/03/2020 à 21:44 :
Excusez-moi mais vous êtes parti quand en Martinique ? La crise du coronavirus était déjà bien engagé je pense ! Donc c était à vos risques et périls ! Soyez content d avoir été rapatrié par Air France. Et comme vous dites les aéroports ferment et c est à la compagnie de vous trouver une solution !? On croit rêver, pauvre France...
Réponse de le 27/03/2020 à 22:22 :
reponse a David
Monsieur....
il n y avait pas de probleme majeur quand je suis partie et mon voyage A/R etait paye et reserve au depart avec Air France..je voyage depuis 38 ans ..j ai fait minimum 40 pays et quand je donne un avis c est un avis serieux et experimente.j ai la chance de ne pas avoir d avis sur des sujets que je ne connais pas a l instar de biens des personnes.
a écrit le 27/03/2020 à 14:01 :
Une honte pour le groupe Dubreuil de tenir de tels propos quand on a vécu un abondon pure et simple de Air Caraïbes ... annulation des vols pour 30 j ... Air Caraïbes était juste injoignable ... toujours plus facile de faire la politique de l autruche en laissant tomber des centaines de voyageurs bloqués en république Dominicaine.
Heureusement que Air France était là pour nous ramener en France et faire de nombreuses rotations afin de rapatrier les ressortissants !
J ai toujours voyagé avec Air Caraïbes allant tout les ans en République Dominicaine mais cela m aura servi de leçons et dorénavant je ne passerai que par Air France afin de les remercier de leur aide !
Réponse de le 27/03/2020 à 14:39 :
Parce que vous croyez que AF ne touche rien de l'état Français pour rapatrier ?
a écrit le 27/03/2020 à 9:54 :
La question ne se pose même plus. 25 milliards de dollars pour les compagnies américaines, 19 milliards de dollars pour la seule Singapore.
A moins que l’on veuille externaliser notre transport aérien, et se retrouver un jour à la merci des américains ou des asiatiques, on doit aider les compagnies européennes.
a écrit le 27/03/2020 à 8:09 :
C'est vrai que c'est une honte que de considérer que tout le monde n'est pas pareil! D'ailleurs ce n'est pas seulement en temps de crise!
D'ailleurs on peut bien comprendre à travers l'article que c'est une faveur que Aire France fait au DOM TOM en assurant encore des vols vers ces destinations! C'est une honte de réfléchir de la sorte! Même en temps de crise! Une vraie discrimination!
a écrit le 27/03/2020 à 3:50 :
French Bee ne s'est pas soucié de ses clients, meme les Premium, residents en Polynesie Francaise et les abandonnés à Orly et à Tahiti (cf tous les commentaires et la grogne sur les reseaux sociaux). La compagnie ne rembourse toujours pas les vols annulés (FB710 du 20 mars 2020 Paris /Papeete) et ne respecte pas la directive europeenne 261/2004. La plupart des residents ont du batailler pour avoir des places et acheter des billets sur Air Tahiti Nui et Air France. Idem pour les non residents qui devaient quitter la Polynesie. Alors, c'est normal que ces compagnies nationales soient aidées maintenant. French Bee doit rembourser ses clients avant de faire des commentaires sur les autres compagnies.
Réponse de le 27/03/2020 à 14:58 :
Je me trouve dans la situation décrite. Résidente en Polynésie, je suis coincée en France, car après l'annonce de Trump, French Bee a d'abord rassuré ses clients en maintenant le vol du 20 mars, le faisant passer par la Guadeloupe, pour ensuite l'annuler en dernière minute, sans la moindre explication. Nouvel espoir lorsque nous avons reçu un message individuel indiquant que nous embarquerions sur ATN le 23 mars, mais aucun passager FB n'a pu embarquer sur ce vol, même moyennant paiement d'un nouveau billet. Et maintenant, je lis qu'il sera difficile pour FB de nous rapatrier en juin car Papeete "est une route complexe" ?! C'est en effet une honte que FB ose donner des leçons, alors qu'elle ne pense qu'à sa santé financière, sans tenir compte de ses clients qu'elle met en réelle difficulté. Et à présent, il n'est même plus possible de les appeler ou de leur laisser un email pour être mis sur une liste de retour prioritaire ou pour obtenir un remboursement (ce que beaucoup d'entre nous souhaitent aujourd'hui).
a écrit le 26/03/2020 à 23:02 :
Évidemment quand la survie d'Air France est en jeu on ne trouve que des actes héroïques à cette compagnie. On oublie toutes les grèves de ce même personnel qui pour une fois se soucie de ses passagers ! On les sauve toutes ou aucune ! Nos impôts ne servent pas à sauver uniquement les CDB de 777 d'AF ! Vos commentaires corporatistes sont une honte. Vous sentez le vent du boulet passer très près, nous sommes tous pareils, alors solidarité avec le reste des français qui eux n'ont pas la chance d'avoir des syndicats comme les votre, alors s'il vous plait un peu d'humilité, votre passé n'est pas très élogieux pour être sauvé à tout prix.
Réponse de le 26/03/2020 à 23:24 :
On,parle de l’urgence de la situation actuelle
Quand des compagnies arrêtent ou réduisent massivement leurs;opérations quand des milliers de français et autres nationalités sont bloqués de par le monde, abandonnés certaines compagnies, alors;que d’autres,s’activent pour les ramener chez eux en cette période très inquiétante
GREFF auriez vous,le;courage d’assurer des vols dans un espace confiné comme le font des centaines de crew en ce moment
On ne parle pas de corporatisme mais d’une situation très délicate et très exceptionnelle
Baisser votre banderille un moment et soyez un peu) solidaire et altruiste
Réponse de le 27/03/2020 à 1:49 :
je rigole, être confiné avec des gens qui ont peut-être le coronavirus c'est le cas de millions de français en ce moment, alors se préoccuper de quelques ponctionnaires qui nous coûtent une fortune ...sans apporter grand chose d'ailleurs surtout en ces moments !!
a écrit le 26/03/2020 à 23:01 :
Oui monsieur Dubreuil, je suis un voyageur rapatrié par Air France et qui avait un billet Air caraïbe et j'estime que vous êtes responsable d'avoir laissé des centaines de voyageurs seuls sans assurer leurs vols retour alors qu'ils avaient payé leur place.
Lorsqu'on achète un aller/retour, vous devez honorer le contrat passé avec vos client et donc assurer le rapatriement.
J'espère que vous aurez des comptes a rendre une fois l'épisode CODIV-19 passé.
Ne mettez pas les subventions ou nationalisations de l'état dans la balance avec la santé de vos clients, c'est juste ignoble.
a écrit le 26/03/2020 à 21:43 :
Mr Dubreuil, une compagnie aérienne n'est pas une concession automobile (activité groupie Dubreuil) ou les intérêts économiques priment
Il y a des humains au bout des lignes.
Air France fait honneur à son pavillon en rapatriant nombre de voyageurs bloqués et en souffrance de rentrer chez eux,
Mention spéciale aux équipages et staff au sol pour assurer en cette période inquiétante
Réponse de le 26/03/2020 à 22:46 :
Arrivé à un certain âge, et quand on perd à ce point le sens de la bienséance et des réalités, on ne devrait plus permettre aux dirigeants de s’exprimer dans les médias... mais sans doute que leurs conseillers en communication sont aussi bons qu’eux...
Air France n’est pas une compagnie parfaite, mais ses dirigeants ont le sens de la décence et des responsabilités, je suis d’accord avec vous.
Réponse de le 27/03/2020 à 1:53 :
peut-être que tout simplement Air Caraïbes a des obligations en matières de sécurité sanitaires que n'a pas Air France !!!! Si un pilote d'Air Caraïbes meurt du coronavirus personne ni l'surtout l'Etat ne viendra à leur aide alors qu'Air France ne risque rien du tout à titre pénal !!! Le gavés s'en sortiront toujours mieux que l'entreprise X !!! c'est cela la France : on protège d'abord les ponctionnaires rentiers inutiles et on tue les entreprises !!
a écrit le 26/03/2020 à 21:38 :
Mr Dubreuil, une compagnie aérienne n'est pas une concession automobile (activité groupie Dubreuil) ou les intérêts économiques priment
Il y a des humains au bout des lignes.
Air France fait honneur à son pavillon en rapatriant nombre de voyageurs bloqués et en souffrance de rentrer chez eux,
Mention spéciale aux équipages et staff au sol pour assurer en cette période inquiétante
a écrit le 26/03/2020 à 21:37 :
Quelle arrogance de la part de deux micro compagnies qui n'ont pas la taille, l'envergure, et les responsabilités du groupe Air France....
Comme c'est facile... on aurait souhaité un peu d'humilité et de compassion pour les victimes de cette crise de la part des presomptueux de service, Dubreuil et Rochet...
On se passera aisément d'Air Caraïbes et de French Bee, qui seront vite oubliées, mais certainement pas d'Air France.
Apres cette crise, nous n'oublierons pas cette arrogance, ni en métropole, ni aux antilles. A bon entendeur...
a écrit le 26/03/2020 à 21:37 :
Quelle arrogance de la part de deux micro compagnies qui n'ont pas la taille, l'envergure, et les responsabilités du groupe Air France....
Comme c'est facile... on aurait souhaité un peu d'humilité et de compassion pour les victimes de cette crise de la part des presomptueux de service, Dubreuil et Rochet...
On se passera aisément d'Air Caraïbes et de French Bee, qui seront vite oubliées, mais certainement pas d'Air France.
Apres cette crise, nous n'oublierons pas cette arrogance, ni en métropole, ni aux antilles. A bon entendeur...
a écrit le 26/03/2020 à 21:06 :
Pnc Air France je suis rentrée hier de Bogota où nous étions là dernière compagnie aérienne européenne sur place nous avons rapatrié des passagers de toutes nationalités où sont les autres compagnies ?
Réponse de le 28/03/2020 à 17:18 :
C'est Faux Iberia fait encore des vols sur Bogota.
Et Avianca est toujours présente pour des vols Bogota <> Europe.
a écrit le 26/03/2020 à 18:37 :
french Bee et Air caraibe ont plantés des pax a l'autre bout du monde sans infos et sans les aider a rentrer en France et maintenant le fameux m Rochet qui est passé par toutes les compagnie française fait des leçons de morale
c'est un comique
Réponse de le 26/03/2020 à 22:36 :
Comique oui... mais allez faire les clowns dans les médias pour se vanter d'être capable de survivre (ce qui est loin d’être sûr, mais vive la méthode Coué) dans des moments pareils, c’est pathétique!
a écrit le 26/03/2020 à 17:06 :
Et pan dans la g...de Dubreuil et Rochet

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :