Air Caraïbes et French Bee déplorent l'aide prévue par l'Etat à Air France

Air Caraïbes et French Bee, les deux compagnies du Groupe Dubreuil, vont suspendre leur activité. Dans un entretien accordé à La Tribune, Jean-Paul Dubreuil, président du groupe éponyme, et Marc Rochet, vice-président du conseil d'administration d'Air Caraïbes et président de French Bee, expliquent avec une grande sérénité leur plan pour affronter la crise et préparent déjà la reprise prévue début juin. Et ce sans demander d'aides à l'Etat. Les deux dirigeants déplorent le soutien que prévoit le gouvernement à Air France-KLM.
Fabrice Gliszczynski

6 mn

(Crédits : Air Caraïbes – Harold Asencio)

Air Caraïbes Atlantique et French Bee, les deux compagnies long-courriers du groupe Dubreuil, vont à leur tour mettre leur activité sous cloche, le temps de passer la crise du coronavirus. Après le dernier vol retour prévu ce samedi 28 mars, les 14 gros-porteurs des deux compagnies seront donc cloués au sol. Pour une période de deux mois prédisent Jean-Paul Dubreuil, président du groupe éponyme et Marc Rochet, vice-président du conseil d'administration d'Air Caraïbes et président de French Bee, dans un entretien accordé à La Tribune.

"Nous abordons la crise en pleine forme"

Une période redoutable, au cours de laquelle l'absence totale de recette se combinera à un maintien d'une partie des coûts fixes, et redoutée par la majorité des compagnies aériennes qui, privées des recettes des réservations pour la saison été, n'ont pas pu reconstruire leur trésorie après la saison hiver. Selon IATA, l'association internationale du transport aérien, un grand nombre de compagnies aériennes n'ont que deux mois de trésorerie devant elles. Selon Jean-Paul Dubreuil et Marc Rochet, Air Caraïbes et French Bee n'en font pas partie et ont les reins suffisamment solides pour traverser cette période.

"Nous abordons la crise en pleine forme, explique Jean-Paul Dubreuil. Nous avons réalisé en 2019 un chiffre d'affaires d'environ 700 millions d'euros et une marge opérationnelle de 5%, malgré la hausse de la facture carburant et du dollar. Et les résultats des deux premiers mois de 2020 ont été meilleurs que prévu".

Les caisses sont pleines également.

"Même s'il n'en pas besoin, le groupe Dubreuil a levé 100 millions d'euros pour avoir de l'eau sous la quille. Notre pôle aérien dispose d'une trésorerie de 250 millions d'euros dans laquelle nous ne comptons pas puiser pendant cette période, car les dépenses vont être à peu près compensées par le résultat enregistré du 1er janvier au 15 mars 2020", précise-t-il.

D'un montant non communiqué, les résultats du début de l'année vont couvrir, selon le président du groupe, "un volume de dépenses net relativement limité", en raison de la part réduite des coûts fixes dans la structure de coûts des deux compagnies aériennes, qui a fait la part belle à la sous-traitance. La prise en charge par l'Etat du chômage partiel et le report des cotisations sociales contribuent par ailleurs à alléger considérablement les charges du groupe. Enfin, des discussions sont en bonne voie avec les sociétés de leasing pour "différer les loyers des appareils en location (60% de la flotte).

"Ce n'est pas la fin du monde"

Pas de panique donc au sein du groupe Dubreuil pour qui cette crise "n'est pas la fin du monde". Le versement de la participation des salariés est maintenu et les quatre livraisons d'A350 prévues d'ici à fin 2021 ne sont pas remises en cause, même si Jean-Paul Dubreuil s'attend à ce qu'elles soient reportées en raison des difficultés de production d'Airbus.

Résultat, le groupe Dubreuil prévoit d'aborder la reprise avec des comptes à l'équilibre et une trésorerie identique à celle d'aujourd'hui. Et se projette déjà dans cette phase, sans demander d'aides d'Etat.

"Nous n'allons pas nous lamenter. L'Etat a fait son devoir sur la partie charges salariales. Il faut que les entreprises prennent la main et ne se laissent pas aller à la sinistrose. On ne veut pas attendre la manne étatique du sauveur", fait valoir Jean-Paul Dubreuil.

"Une crise se traduit par un rebond, et nous voulons être prêts pour cette phase. Nous allons travailler sur la reconquête de nos marchés à l'orée de l'été ", ajoute-t-il.

Reprise des opérations prévue début juin

Les différents plans de marche sont déjà arrêtés. Le  groupe table sur la fin de la crise sanitaire fin mai et "travaille sur des scénarios de redémarrage des opérations à partir de début juin", précise Marc Rochet.

Le redémarrage ne sera pas uniforme sur tout le réseau du groupe. Le calendrier de reprise des vols dépendra du profil de clientèle des routes. Les liaisons vers Fort-de-France, Pointe-à-Pitre, Cayenne, la Réunion, le coeur du réseau d'Air Caraïbes devraient être les premières à reprendre, dès juin. Celles vers l'Amérique du Nord de French Bee, San Francisco et New York (dont l'ouverture n'est pas pour l'heure remise en cause même si, en cas de maintien du projet, elle n'aura pas lieu le 10 juin comme prévu), au courant de l'été.  Enfin, les destinations touristiques comme Cuba ou la République dominicaine portées par les tour-opérateurs devraient, selon Marc Rochet "redémarrer plus tard", en raison des grandes difficultés rencontrées par les voyagistes. Quant à Papeete, c'est la grande incertitude. "Nous ne savons pas encore où la placer dans ce dispositif. C'est une route complexe qui a été la plus durement touchée", admet Marc Rochet.

Les autres scenarios élaborés ne remettent pas en cause ce schéma mais prennent en compte un décalage du redémarrage de deux à trois semaines. D'ici à la fin de l'année, Jean-Paul Dubreuil espère avoir remis en service la totalité de sa flotte de gros-porteurs. Bénéficiaire chaque année, le groupe compte le rester en 2020 malgré la crise. Jean-Paul Dubreuil table en effet sur un résultat "un peu positif" cette année.

"Aider Air France n'est pas très logique sur le plan concurrentiel"

Enfin, interrogés sur les aides que prévoient l'Etat à Air France-KLM (dont il est actionnaire à 14,3%), Jean-Paul Dubreuil et Marc Rochet n'ont pas fait dans la langue de bois sur un tel projet.

"Ce n'est pas très logique sur le plan concurrentiel. Pourquoi une compagnie plutôt qu'une autre bénéficierait de la manne de l'Etat qui leur permet d'avoir une position beaucoup plus laxiste que la nôtre car elle entretient l'idée que l'Etat viendra toujours à son secours ? Nous sommes assez déçus de tout cela", déclare Jean-Paul Dubreuil.

Pour Marc Rochet, "il n'y a pas de raison fondamentale" (au-delà de ce qui est fait pendant la crise comme l'aide sur les charges sociales...), à des aides d'Etat. "Il n'est pas question non plus que ces aides d'Etat servent à prolonger des compagnies qui n'étaient pas suffisamment performantes. Le gouvernement vient de nationaliser Alitalia. Est-ce une bonne décision? Je ne pense pas".

Pour rappel, IATA a appelé les Etats à soutenir leurs compagnies aériennes. En France, Corsair a demandé des aides d'Etat pour toutes les compagnies aériennes.

Lire aussi : Air France répond au Groupe Dubreuil (qui déplore l'aide prévue par l'Etat à Air France)

Lire aussi : Covid-19: Air France est-elle armée pour encaisser le choc ?

Fabrice Gliszczynski

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 43
à écrit le 05/04/2020 à 9:33
Signaler
Elles étaient et elles sont où Air Caraïbes et French Bee lors du rapatriement des français restés coincés aux 4 coins du monde ...déposés par ces charmantes compagnies qui ont cloué leurs avions au sol et ont dit à leurs clients “ voyez avec Air Fr...

à écrit le 27/03/2020 à 15:46
Signaler
Parce que si Air France faisait faillite, ce serait air caraibes et french bee qui prendraient sa place peut-être? N'en ayant pas les moyens ce serait Luftansa ou IAG et la situation serait identique pour ces petits monsieurs. Tout juste pourraient-i...

le 27/03/2020 à 17:14
Signaler
AIR FRANCE n'est qu'un colosse au pieds d'argile : comme tous les fleurons de l'Etat Français : mauvaise gestion, surtout du personnel naviguant, beaucoup de privilèges et les charges qui vont avec, peu ou pas de bénéfices donc de cash- flow. Tout l'...

le 28/03/2020 à 17:27
Signaler
Sauf que Lufthansa est une compagnie bien géré qui n'a pas besoin de subvention dès qu'une difficultée se présente.

à écrit le 27/03/2020 à 15:43
Signaler
On a une crise sanitaire mortelle et certains dans les com sont heureux que certaines compagnies continuent à assurer des transports aériens qui contribuent à répandre l'épidémie. Certes vous pouvez vouloir vos proches près de vous, mais ce faisant v...

à écrit le 27/03/2020 à 11:44
Signaler
Marc Rochet et sa grande honnêteté intellectuelle oublie de préciser que sa compagnie est sous perfusion d’argent public par le biais des congés bonifiés. De plus, Je ne serai pas surpris d’apprendre un jour que le groupe Dubreuil pratique l’optimisa...

le 27/03/2020 à 17:20
Signaler
vu la non possibilité à AIR FRANCE d'obtenir une gestion saine principalement du personnel naviguant, Marc ROCHET est sûrement mieux traité par Jean Paul DUBREUIL, qu'à AIR FRANCE qui débarque les présidents dès qu'un conflit social menace. Et je par...

à écrit le 27/03/2020 à 3:35
Signaler
Merci le groupe Dubreuil pour ces bonnes nouvelles ! Il n'y a donc rien qui vous empêche de respecter la directive européenne 261/2004 concernant le remboursement de vos clients suite annulations et plus particulièrement le vol FB710 du 20 mars 2020 ...

à écrit le 27/03/2020 à 2:57
Signaler
Message reçu 5/5 par SNPL et CGT Air Grève : " les grèves nous rapporteront toujours " NOTRE Air Grève A NOUS sera toujours renfloué par les con-tribuables.

à écrit le 26/03/2020 à 22:04
Signaler
Les propos de Rochet et Dubreuil sont à pleurer. Déni d’une situation, déni de solidarité, déni de bon sens. Mais est-ce surprenant? Il suffit de savoir ce qui se passe dans ces entreprises et dans ce groupe pour comprendre... Le grand âge sans dout...

à écrit le 26/03/2020 à 21:33
Signaler
Nous sommes confinés à paris nous voulons rentrer chez nous en guyane Je comprends les problèmes concernant le corona virus mais nous ne pouvons assumer un tel déplacement C etait pas prévus et nous sommes de guyane Nous voulons.s rentré quitte à...

à écrit le 26/03/2020 à 19:40
Signaler
Dis donc les pros Air France se déchaîne ! Oui air france assure des rapatriements en ce moment mais Quatar Airways aussi pour la France et d’autres compagnies ! Moi quand Air France s’est mis en grève pendant des mois et que j’ai du payé un billet p...

le 27/03/2020 à 17:27
Signaler
O combien d'accord avec vous. Du reste je crains fort que l'Etat Français aient à mettre l'argent qu'il n'a pas, ailleurs qu'à AIR FRANCE, en sortie de crise sanitaire: les hôpitaux e,n premier lieu.

à écrit le 26/03/2020 à 19:17
Signaler
Tout à fait d'accord avec Thibaut. Je viens de rentrer de Cuba hier avec le dernier vol affrété par Air France j'avais mon billet sur cette compagnie pour cette date donc pas de problème. A l'aéroport de La Havane des centaines de clients Air Caraib...

à écrit le 26/03/2020 à 19:10
Signaler
J'ai emprunter frenchbee mais je ne le ferais plus ! Compagnies bas de gamme , menteuse , j'ai du avancer mon retour a cause du virus , le site promettait sans frais ! ils m'on facturé 150 € +30 € pour un siège que j'avais déjà payer . A Tahiti ils ...

à écrit le 26/03/2020 à 17:58
Signaler
Marrant l’attitude des dirigeants du groupe Dubreuil Ils oublient assez vite que les achats d’avions récents l’ont été pour la plupart en défiscalisation, c’est à dire que ce sont les contribuables Français qui paient la différence sur le prix d’a...

le 26/03/2020 à 19:54
Signaler
En défiscalisation? C'est une blague? Alors là je demande à voir ! Quand à Air France, c'est bien le contribuable français qui paie pour maintenir cette boîte depuis des lustres, et l'histoire ne va faire que se reproduire. Cette crise est bien réel...

le 26/03/2020 à 22:56
Signaler
@patex, les "troskystes du SNPL" m'ont fait bien rigolé !! Excellent !

à écrit le 26/03/2020 à 15:18
Signaler
Que du bluff de la part de Marc Rochet comme d’habitude. Le but de son interview est de rassurer ses clients pour qu’ils continuent à acheter chez lui. Il y a une semaine, il disait sur BFM business qu’il n’appliquerait pas le chômage partiel à ses s...

à écrit le 26/03/2020 à 14:40
Signaler
À EBS : exactement ! Aujourd'hui un vol air Caraïbes ORY/ La Havane à vide pour rapatrier des vacanciers

à écrit le 26/03/2020 à 14:18
Signaler
Heureusement qu'Air France était là pour rapatrier les passagers qu'Air Caraïbe a abandonné à Cuba. Ça a été la première compagnie à suspendre ses vols. Ces gens ne sont pas fiables. Plus jamais je prendrai un vol chez ces charlatans.

à écrit le 26/03/2020 à 13:57
Signaler
En même temps c’est bien à Air France qui rapatrie tous les français ( 130000) bloqués à l’étranger en envoyant des avions vides à l’aller. Les critiques ça va un moment mais il faut voir la réalité.

le 28/03/2020 à 17:33
Signaler
Pas que. Qatar Airways s'occupe de toute l'asie. Merci de pas l'oublier.

à écrit le 26/03/2020 à 13:20
Signaler
Ah la belle excuse de la concurrence.. Le groupe Dubreuil ne se soucie guère de la concurrence ( déloyale) quand il s'agit de partage de code avec corsair sur les lignes PTP FDF.. Ou il n'y a que 3 compagnies qui opèrent ( AF, TX, SS et level en sais...

le 26/03/2020 à 14:01
Signaler
Aah AF et sa detestable culture de l'arrogance. Bientot ses pilotes vont nous dire que le coronavirus est une invention de l'Etat pour clouer AF au sol. L'interdiction des francais d'aller dans un grand nombre de pays (US notamment) c'est la faute a ...

le 26/03/2020 à 15:45
Signaler
Il me semble que l’état a déjà aidé Air France dans le passé donc avec notre argent suite à une mauvaise gestion ;je pense au hub entre autre Air France n’hésite pas à baisser son tarif sur un réseau pour détruire la concurrence et combien de compa...

le 26/03/2020 à 16:19
Signaler
Réponse à Éric. L'etat a déjà aidé AF pour le HUB ?! Ah oui ?! Quand ?! Et je ne vois pas le rapport, le HUB a été construit par ADP pour toutes les compagnies.. Certes AF opère le plus grand nombre de rotation mais Depuis qu'AF est privée jamais ...

à écrit le 26/03/2020 à 12:06
Signaler
Il a bien raison. AF fait peu d'effort pour augmenter sa marge et être compétitive et rentable. Qu'elle assume maintenant. Quand on regarde les résultats du groupe AFKLM, quasiment tout les bénéfices sont grâces à KLM.

à écrit le 26/03/2020 à 11:31
Signaler
Cher Jean Paul DUBREUIL, Depuis la fin de la guerre, les gaullistes ont toujours privilégié les fleurons nationaux et nationalisés comme EDF, SNCF, AIR FRANCE, LA POSTE, RENAULT, entre autres mêmes s'ils étaient des gouffres à déficits constants (SN...

le 26/03/2020 à 16:01
Signaler
Déconfiture d’UTA ? Vous êtes sur une autre planète ? Dans les statuts c’est uta qui a racheté Air France ! Mon père a fait 35 ans chez uta et je connais bien l’affaire .

à écrit le 26/03/2020 à 10:41
Signaler
Je comprends la logique... mais qu'ils aillent chercher les clients abandonnés à l'autre bout du monde d'abord et ne pas laisser cette tâche à notre compagnie nationale.

à écrit le 26/03/2020 à 10:36
Signaler
Qd il y a le feu à bord, on met ses bons principes de côté ( respect des règles de concurrence...) et on cherche à sauver les meubles, mais pas forcément tous. Si l'Etat décide de monter à bord d'AF, on ne comprendrait pas qu'il continue à financer ...

le 26/03/2020 à 12:00
Signaler
Vous avez une vision plutôt erronée de la situation. Sur les Antilles, quatre compagnies sont en concurrence: AF, Air Caraïbes, Corsair, Level. C’est plus que sur beaucoup de destinations long-courrier. Regardez combien coûte un aller retour Londre...

le 26/03/2020 à 12:58
Signaler
Le contribuable Français n'a pas vocation à surpayer les surcapacités du transport aérien. Il y a bien d'autres priorités à venir !!

le 26/03/2020 à 17:03
Signaler
86% de taux de remplissage sur l’année, vous appelez ça de la surcapacité ? Par contre, j’entends les soignants, les distributeurs agroalimentaires se plaindre de la diminution des fréquences qui les empêchent de recevoir le matériel nécessaire à la...

à écrit le 26/03/2020 à 10:14
Signaler
Ces compagnies ont raison. Les salariés d'AF ont rejeté tous les plans pour être plus compétitifs parce qu'ils savaient justement que l'Etat viendrait sauver la compagnie en cas de pépin.

à écrit le 26/03/2020 à 10:11
Signaler
Pourquoi aider ces salariés pilotes arrogants et hotesses avec leurs bagouzes plus rapides pour faire grève pendant les vacances que pour contribuer au bien commun. Au fait AF n'a pas son siège en Hollande pour payer moins d'impots? Est ce qu'ils pay...

le 26/03/2020 à 10:54
Signaler
En attendant, les français coincés à l'autre bout du monde et les expat dont je suis sont bien heureux de pouvoir compter sur AF pour venir nous chercher quand ça craint... Toujours les français jamais contents, une espèce bien singulière qui me fai...

le 26/03/2020 à 11:00
Signaler
Commentaire digne du bon beauf.... pas d.arguments pour étayer votre haine du Pn ? La jalousie peut-être....pathétique

le 26/03/2020 à 11:04
Signaler
C'est facile d'avoir les caisses pleines La fille d'amis a été plantée a Papeete Des amis ont été plantés a Cuba Ils ont été rapatriés par AF Arrêtez de critiquer sans arrêt de plus Marc Rocher est passé par nombre de compagnies qui n'ont pas ...

le 26/03/2020 à 11:45
Signaler
Monsieur, Je suis pilote de ligne et salarié d'Air Caraïbes. Je ne suis pas d'accord avec mes patrons sur ce sujet. Je fais partis de l'équipage qui a fermé la ligne de Cayenne et j'ai fais l'avant-dernier ORY-PTP. Mes PNC avaient 440 passagers s...

le 26/03/2020 à 14:57
Signaler
Alors PCH on se renseigne avant d'écrire des inepties pareils le siège social d'AF est à ROISSY, plus précisément au 45 rue de Paris 95747 roissy Charles de Gaulle. Et il a toujours été en France ( centre de Paris il y a encore quelques années) donc ...

le 26/03/2020 à 14:58
Signaler
Alors PCH on se renseigne avant d'écrire des inepties pareils le siège social d'AF est à ROISSY, plus précisément au 45 rue de Paris 95747 roissy Charles de Gaulle. Et il a toujours été en France ( centre de Paris il y a encore quelques années) donc ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.