L'UE rétablit des restrictions pour les voyageurs depuis les Etats-Unis, les compagnies américaines voient rouge

Tandis que, dans l'autre sens, les voyages vers les Etats-Unis ne sont toujours pas rouverts aux Européens, l'UE s'appuie sur la situation sanitaire américaine pour faire valoir à son tour ses mesures de protection face au variant Delta. D'un côté comme de l'autre, les restrictions qui se prolongent risquent de peser sur la reprise.

4 mn

Avec la réouverture de l'UE, les Américains se sont empressés d'acheter des billets, de faire leurs valises et de retrouver leurs proches qu'ils n'avaient pas vu depuis près de deux ans, affirme le lobby aérien.
"Avec la réouverture de l'UE, les Américains se sont empressés d'acheter des billets, de faire leurs valises et de retrouver leurs proches qu'ils n'avaient pas vu depuis près de deux ans", affirme le lobby aérien. (Crédits : Kamil Krzaczynski)

Les Etats-Unis ne sont toujours pas prêts à accueillir des voyageurs européens, et la contrainte sera désormais réciproque. L'Union européenne a confirmé lundi le retour de restrictions aux voyages non essentiels vers son territoire depuis cinq pays dont les Etats-Unis. La mesure va aussi concerner le Kosovo, Israël, le Monténégro, le Liban et la Macédoine du Nord. Dans la foulée, le lobby des compagnies aériennes aux Etats-Unis a, lui, fustigé la décision de Bruxelles.

"Les recommandations de l'Union européenne sont un pas en arrière et ont clairement déçu les compagnies aériennes américaines qui ont travaillé avec diligence pour reprendre le service transatlantique en toute sécurité", a déclaré Airlines for America.

"Avec la réouverture de l'UE, les Américains se sont empressés d'acheter des billets, de faire leurs valises et de retrouver leurs proches qu'ils n'avaient pas vu depuis près de deux ans", poursuit le lobby.

Mais si les Etats-Unis n'ont levé encore aucune restriction pour l'UE, malgré cette décision, chaque Etat membre conserve la possibilité de les lever pour les personnes totalement vaccinées.

Le manque à gagner côté européen

De fait, les visiteurs américains sont une manne importante pour le tourisme, notamment hexagonal. En 2018, les touristes en provenance des Amériques étaient la première clientèle extra-européenne en France, notait la DGE (Direction générale des entreprises).

Pour les compagnies européennes, l'enjeu de la réouverture des Etats-Unis est tout aussi important. Tandis qu'elles attendent une décision de la Maison Blanche, "le troisième trimestre est crucial pour une majorité de compagnies aériennes européennes", affirmait en mars le directeur général d'Air France-KLM Benjamin Smith.

Mais avec la propagation du variant Delta, la situation continue de se détériorer outre-Atlantique, avec un taux de nouvelles contaminations en hausse de 12%. C'est trois fois plus que le taux européen (+4%). Aussi, depuis le 4 juillet, le nombre d'hospitalisations aux Etats-Unis repart à la hausse pour atteindre, s'approchant dangereusement du pic de janvier à plus de 340.000 entrées (contre 267.000 au 29 août selon les données Our World in data)

Risque de décès en hausse, vaccination au ralenti

Par ailleurs, la veille, l'UE a été mise en garde par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui observe une hausse du nombre de décès. Elle redoute que la pandémie fasse 236.000 morts supplémentaires d'ici le 1er décembre et s'est déclarée préoccupée par la stagnation du rythme des vaccinations sur le continent.

En région Europe, qui s'étend jusqu'à l'Asie centrale, l'OMS comptabilise 1,3 million de décès.

Autre préoccupation: le rythme des vaccinations a ralenti.

"Au cours des six dernières semaines, il a chuté de 14%, en raison d'un manque d'accès aux vaccins dans certains pays et d'un manque d'acceptation des vaccins dans d'autres", a relevé l'OMS, appelant à augmenter la capacité de production et à dépasser les tentations nationalistes en partageant les doses.

Les Etats-Unis ne fixent encore aucune date

Les frontières américaines sont fermées à l'immense majorité des voyageurs internationaux, qu'ils soient testés ou vaccinés, depuis mars 2020. Mi-août, les Etats-Unis ont même placé la France sur liste noire relevant son avertissement.

Mais la Maison Blanche, qui dit depuis des semaines étudier les conditions de réouverture de ces frontières, a pour la première fois lundi laissé entrevoir les conditions que pourraient poser les Etats-Unis aux voyageurs étrangers, dont les Européens.

"Les agences du gouvernement fédéral continuent à travailler pour développer une procédure cohérente et sûre pour les voyages internationaux, ce qui inclut l'Europe", a dit Jen Psaki, porte-parole de l'administration Biden, lundi lors d'un point-presse.

"Cela impliquera de renforcer les efforts de protection des citoyens américains, y compris en durcissant potentiellement les procédures de test pour les voyages internationaux, et cela peut aussi impliquer qu'en temps voulu les ressortissants étrangers qui viennent aux Etats-Unis soient complètement vaccinés", a-t-elle précisé.

(Avec AFP)

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 31/08/2021 à 20:31
Signaler
je viens d'annuler mon billet Paris-Chicago via JFK acheté en avril ....j'avais espoir que les frontières EU-USA seraient ouvertes pour la Toussaint, hélas, aucune date n'étant fixée, je crains qu'à l'approche de l'automne , l'ouverture ne se fasse p...

à écrit le 31/08/2021 à 17:17
Signaler
L'avion, la 11eme plaie d'Égypte 🤣

à écrit le 31/08/2021 à 17:12
Signaler
L'avion, utilisé à grande échelle pour du transport de masse low cost est une calamité.

le 31/08/2021 à 18:25
Signaler
Il est vrai que le transport d'esclaves était bien plus efficace via des contrats d'apprentissage dans les galères progressant au son du tambour...

à écrit le 31/08/2021 à 11:52
Signaler
Jamais nos dirigeants européens, prêtes européistes, soldats technocratiques n'ont du être aussi satisfaits grâce au covid, et vas y que je t’interdis un truc que je rétablis le lendemain et vas-y que je prends des mesures temporelles pour un certain...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.