La COP21 est-elle menacée par une grève à Air France ?

 |   |  464  mots
(Crédits : © Gonzalo Fuentes / Reuters)
Depuis plusieurs semaines, l'hypothèse d'une grève pendant a Conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre circule au sein de l'entreprise. La direction est au courant de ce risque.

Une grève d'Air France pendant la COP21, la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015 ? C'est le bruit qui persiste depuis plusieurs semaines dans les milieux syndicaux d'Air France.

« La direction d'Air France et d'Air France-KLM est au courant de ce risque», indique une source informée. Le gouvernement aussi.

"Le mot grève revient souvent"

« Une grève pendant la COP21 ? Certains y pensent au sein des syndicats au sol contestataires », explique un leader syndical.

« En intersyndicale, le mot grève revient souvent, mais pas trop de la part de la CGT», indique un autre leader syndical, sans préciser que la COP21 est clairement visée. Mais d'autres citent aussi les pilotes, dont certains au bureau du SNPL faisaient déjà partie des acteurs du conflit en 1998 lors de la Coupe du Monde de football organisée en France. "Certains au SNPL ont la COP21 en ligne de mire", explique une source syndicale. "Le SNPL et la CGT ont formé une alliance de circonstance », font valoir plusieurs syndicalistes.

"La grève n'est pas à l'ordre du jour", dit le SNPL

Pour autant, le bureau du SNPL a indiqué, lors du conseil du syndicat qui s'est tenu début octobre, qu'il n'envisageait pas de faire grève.

« Un mouvement de grève pendant la COP21 n'est pas à l'ordre du jour pour l'instant », expliquait en fin de semaine dernière à La Tribune Emmanuel Mistrali, le porte-parole du SNPL Air France. « La grève traduit un constat d'échec », ajoutait-il.

Or, les négociations pour trouver un accord sur des mesures de productivité n'ont pas encore repris.

 « Le SNPL a beaucoup à perdre avec une grève. Il n'est pas sûr qu'un elle serait suivie par la base, déjà échaudée par les 15 jours de grève en septembre 2014 », explique un syndicaliste sol.

 « Le SNPL est en train de gagner son bras de fer avec la direction. Aucun syndicat n'a intérêt à ce que les résultats d'Air France, qui s'améliorent, soient plombés par un mouvement social comme l'an dernier. Cela pourrait justifier des mesures de restructuration », explique un fin connaisseur de la compagnie. « Je ne crois pas à un mouvement généralisé. Des embrasements ponctuels à droite à gauche peut être », ajoute-t-il.

Coup d'éclat

« Si seuls les personnels au sol se mettaient en grève, il n'y aurait pas d'impact sur le trafic », note un autre syndicaliste, qui n'imagine cependant pas une grève. « Je ne pense pas qu'il y aura une grève, mais il y aura une pression très forte du SNPL et de la CGT », explique un syndicaliste qui, sans aller donc jusqu'à une grève, imagine cependant un gros coup d'éclat pendant la COP21.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/10/2015 à 15:36 :
C'est une blague ? Ils nous ont fait la même lors de la coupe du monde de foot 98, rappelez vous.
Encore des salariés nantis et égoïstes qui vont bloquer la France pour leur intérêt propres. Il est beau le pavillon France.
a écrit le 29/10/2015 à 8:45 :
" La COP 21 est elle menacée ..."
vous ne pourriez pas etre un peu plus serieux ?
pour venir à cette conference MONDIALE , à votre avis combien auraient voyagés sur Air-France ?
et en plus maintenant ...combien vont changer pour une autre compagnie ?
a écrit le 28/10/2015 à 22:58 :
De quoi retirer le dossier des JO pour Paris...
a écrit le 28/10/2015 à 19:33 :
Je suggère que la conférence commence par annoncer, en exergue, son empreinte CO2. On verrait que tout aurait très bien pu se faire par visio-conférence, sans commune mesure en termes de pollution. Vue sous cet angle, la grève d'Air France serait didactique et positive, pour une fois.
a écrit le 28/10/2015 à 18:58 :
Ils ont raison qu'ils plantent cette conférence bidon Hollande et sa clique veulent se faire mousser
Réponse de le 28/10/2015 à 19:27 :
Grève générale contre la pression fiscale pendant COP 21!Allez chiche tout le monde!
a écrit le 28/10/2015 à 15:31 :
Génant : cela ferait moins de pollution...
a écrit le 28/10/2015 à 14:10 :
Je trouverais rigolo qu'en plus les aiguilleurs du ciel, les douanes, les chauffeurs de taxi, le personnel des hôtels se mettent également en grève ces jours là. Avec évidemment un défilé des enseignants, des fonctionnaires, des retraités, des chômeurs.
a écrit le 28/10/2015 à 13:44 :
Joli ballon d'essai dans la presse. Il n'y a pas que la direction d'AF qui utilise ce procédé...Les evenenement du 5 octobre sont une benediction pour le snpl...qui gagne du temps et se remet a espérer que le conseil d'administration debarque le Pdg. Ce n'est qu'une question de personne. Sauf qu' un autre Pdg (Pepy par exemple) menerait la meme strategie avec un communication differente...
La fameuse chemise du Drh etait tres bien orchestree : les politiques doivent intervenir, signal fort a un concurrent pedateur...bravo
A moyen terme, AF va devenir la patate chaude de tous les politiques pour les 2 prochaines années
Peu problable qu'une compagnie du golfe apres les incidents entre au capital d'un tel bourbier (village gaulois)
Peu de chance que le PDG et le DG restent en poste
Heureusement que le carburant est structurellement a la baisse...
Le seul juge de paix, celui dont on ne parle jamais, c'est le client.
Va t il continuer a prendre AF, transavia etc...et sauver le "fleuron", "le pavillon français" (sic) ?
a écrit le 28/10/2015 à 13:22 :
C'est bon pour le climat ! Vive AF .
a écrit le 28/10/2015 à 12:32 :
Une grève une semaine avant la COP21 aurait autant de succès que la grève des pilotes de juin 1998 pendant le Mondial de Foot !...
Retentissement mondial assuré !...

La pression monte actuellement sur le réel niveau de corruption de la classe politique avec un risque de révélation d’un détournement de fonds publics de plusieurs milliards d’euros réalisé par nos dirigeants en 1991.

La meilleure synthèse du dossier est « Air France et les pilotes : lettre ouvert à Michel SAPIN » :
http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/2015/10/air-france-et-les-pilotes-de-ligne-lettre-ouverte-%C3%A0-michel-sapin-i.html
a écrit le 28/10/2015 à 12:31 :
Ils prendront d'autres vols que AF. Ça doit bien se trouver. Ou le train. Le bus étant réservé aux manants.
a écrit le 28/10/2015 à 12:31 :
En cas de grève AF: je ne prendrais plus cette compagnie
Réponse de le 28/10/2015 à 16:17 :
Idem ce serait honteux eta pas vouloir bosser plus ils bosseront plus du tout. Rien à tamponner du pseudo pavillon national.
a écrit le 28/10/2015 à 12:24 :
Les syndicats entrainent l'ensemble de la société Air France dans un suicide collectif en cas de grève à la COP 21. Je ne suis pas sur que ce soit le meilleur moment pour une revendication.
a écrit le 28/10/2015 à 12:09 :
Ridiculiser cette sauterie de politicards en quête d'image serait une excellente chose ! Bravo AF ! Vous remontez dans mon estime !
a écrit le 28/10/2015 à 11:32 :
En voilà une idée qu'elle est bonne! En plus c'est bon pour la planète des vols d'avions en moins ce sont des tonnes de carbone en moins! La COP 21 noyée dans les Régionales va tourner à la guignolade et FH va pouvoir s'agiter dans tous les sens ce que retiendront les français c'est la gamelle aux régionales. Quant à la planète elle continuera de tourner!
a écrit le 28/10/2015 à 11:20 :
En core bravo au PDG de JUNIAC:il a réussi a plomber les comptes,maintenant il va plomber COP21.Heureusement qu'il s'est fait voter une forte augmentation,parce que je ne suis pas sur qu'il va en profiter encore longtemps
a écrit le 28/10/2015 à 11:19 :
Si il y a greve cela risque bien d'etre le coup de grace pour la compagnie. La seule solution deja apliquee en Suisse et en Belgique est de mettre la compagnie en faillite et de redemarrer sous un autre nom. Cela permet d'appurer le passé sans avoir a faire des pirouettes avec les contrats de travail a 3 vitesses !!
a écrit le 28/10/2015 à 11:16 :
Je note une petite ligne dans cet article "les négociations n'ont pas encore repris" ... on voit bien que les syndicats attendent de laisser pourrir la situation : aux salariés de s'en rendre compte, car ce sont eux qui subiront les conséquences: les syndicalistes sont protégés, eux ... !!!
a écrit le 28/10/2015 à 10:33 :
le résultat est prévisible !! a force de hucher a tout va... un grand flop
a écrit le 28/10/2015 à 9:40 :
Moi j'espère qu'il y aura une grève, qu'Air France perdra définitivement tout crédit, fera faillite et que tous ses employés iront pointer à Pôle Emploi. Ca les fera peut-être un peu redescendre sur terre...
a écrit le 28/10/2015 à 8:19 :
Si ce n'est pas pour la COP21 ce sera pour la fin d'année. excellent pour la resa à deux mois et l'image de la boite

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :