Mory Global (ex-Mory Ducros) vers la liquidation judiciaire

 |   |  363  mots
Selon un représentant du personnel,  cette liquidation permet juste de démontrer techniquement que la trésorerie de l'entreprise ne permet plus d'assurer les salaires.
Selon un représentant du personnel, cette liquidation "permet juste de démontrer techniquement que la trésorerie de l'entreprise ne permet plus d'assurer les salaires". (Crédits : Mory Group)
La société née du sauvetage du transporteur Mory Ducros par son actionnaire Arcole industries avait été placée en redressement judiciaire en février. Jusqu'à présent, aucune offre de reprise satisfaisante n'a été présentée.

Le redressement judiciaire du transporteur routier MoryGlobal, successeur de Mory Ducros, prononcé le 10 février, pourrait bientôt voir sa fin. L'administrateur judiciaire va demander le placement de l'entreprise en liquidation judiciaire au 31 mars, a en effet annoncé mercredi à l'AFP un porte-parole de l'entreprise.

L'administrateur judiciaire a annoncé cette décision mercredi 18 mars aux membres du comité d'entreprise. Il reviendra au tribunal de commerce de Pontoise de placer la société ou non en liquidation.

Aucune offre de reprise globale

Suite au placement en redressement judiciaire de MoryGlobal., plusieurs offres de reprise ont été déposées, mais elles sont toutes partielles: aucune offre de reprise de l'ensemble de l'entreprise n'a été reçue.

"Sur les offres qui ont été présentées, l'administrateur judiciaire a noté sur son rapport qu'aucune n'était satisfaisante", a déclaré à l'AFP Jean-Claude Hacquard, élu CGT au comité d'entreprise.

"L'offre de reprise la mieux disante aujourd'hui prévoit la reprise de 126 salariés, nous sommes 2.200", a-t-il précisé, avant d'ajouter: "Il semblerait qu'il y ait eu une offre améliorée présentée hier au soir mais nous n'en avons pas pris connaissance".

Selon ce représentant du personnel, cette liquidation "permet juste de démontrer techniquement que la trésorerie de l'entreprise ne permet plus d'assurer les salaires".

"On va vers une liquidation, vers un drame social comme on en a connu un chez Mory Ducros l'an dernier", a-t-il renchéri.

Six mois d'observation alloués en février

Société née en 2014 du douloureux sauvetage du transporteur Mory Ducros par son actionnaire Arcole industries, MoryGlobal s'est déclaré début février en état de cessation de paiement (faillite) et a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Bobigny. Ce placement, qui gèle temporairement les dettes antérieures de l'entreprise, a été assorti d'une période d'observation de six mois pour qu'elle essaie de trouver une solution au financement de son plan de redressement, ainsi qu'un repreneur.

Le tribunal de commerce de Pontoise avait rejeté fin février la requête de MoryGlobal, qui demandait l'autorisation de vendre certains de ses actifs immobiliers pour pouvoir poursuivre son activité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/03/2015 à 8:35 :
c'est pas dans cette boite ou les syndicats ont vocifere leur victoire a qui veut l'entendre en faisant reintegrer 800 personnes car l'ensemble des regles de droit ( illisible) n'avaient pas ete respectees lors du premier plan?
voila ce que ca donne quand on charge la barque.... on espere que les 2200 - 800 = 1400 salaries qui avaient un avenir se souviendront du nom et de l'adresse de leurs syndicalistes!
a écrit le 18/03/2015 à 20:51 :
Les actifs, camions et entrepôts, vont être vendus. Les acheteurs seront peut-être d'autres compagnies de transport qui embaucheront qui elle voudront. Dommage qu'un grand nom de la logistique française disparaisse! La culture de cette entreprise était devenue perdante.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :