Bonduelle s'émancipe du crédit bancaire

 |   |  1017  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bonduelle)
Le groupe familial, spécialiste du légume est le premier, en France, à lancer une émission d'obligations placées directement auprès de compagnies d'assurance, pour un montant de 145 millions d'euros.

Combiner l'avant-garde et la prudence en matière de financement, c'est le cocktail que Bonduelle vient de mijoter. Le groupe du Nord est en effet le premier dans l'Hexagone à procéder à une émission obligataire en placement privé, c'est-à-dire directement auprès des investisseurs.
Cette entreprise cotée, mais non notée par une agence financière, a émis le 10 septembre 145 millions d'euros d'obligations rémunérées à 3,83?% sur 6,5 ans. La recette : une préparation sans faille en collaboration avec sa banque Crédit Agricole Nord de France et la filiale spécialisée dans les financements de marché Crédit Agricole CIB. « Nous travaillons sur ce projet depuis plus d'un an », indique Clémence Berroeta, directrice exécutive, en charge des « mid caps » [moyenne capitalisation boursière, ndlr] au sein de l'équipe obligataire du Crédit Agricole CIB.

Une pratique courante aux Etats-Unis

L'idée était de calquer l'opération sur ce qui se fait aux États-Unis de manière très courante pour les PME. D'ailleurs Bonduelle en avait l'expérience. Le spécialiste du légume sous toutes ses formes a été, dès 2000, l'une des premières entreprises françaises à avoir émis sur le marché des placements privés américains. Pour y parvenir en France, il fallait...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :