Avec Jean Castex, une nouvelle méthode pour gouverner

 |   |  688  mots
(Crédits : POOL New)
ÉDITO. Un sarkozyste remplace un juppéiste à Matignon. La droite peut être rassurée, Macron continuera à réformer, mais avec une méthode nouvelle, plus proche du terrain. Le président prend cependant le risque de propulser Edouard Philippe, désormais libre, en champion de la droite modérée pour la présidentielle.

Avec la nomination de Jean Castex, le « Mr Déconfinement » architecte en chef de la remise en marche du pays depuis le 11 mai, Emmanuel Macron choisit un casting assez inattendu pour Matignon, mais assez machiavélien aussi quand on y regarde de près. On attendait une femme, au profil de directrice de cabinet, par exemple Florence Parly, la ministre des Armées. Mais Jupiter a finalement porté son choix sur un homme, de droite, élu local et inconnu du grand public.

La nomination de l'élu de Prades (petite bourgade des Pyrénées-Orientales) est dans l'air du temps. Alors que la crise sanitaire a révélé les faiblesses d'une France trop jacobine, trop « verticale » et bureaucratique, à l'image de la gestion désastreuse des stocks de masques, nommer un homme de terrain...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/07/2020 à 7:41 :
Il n'a pas encore ouvert la bouche que c'est déja le renouveau ! Miraculeux ou COUE ?
a écrit le 06/07/2020 à 19:21 :
Gouverner ou continuer de se faire enfler par l' UE ? Illustration par l' exemple.

Les décisions d'accords de libre échange sont prises exclusivement par la Commission européenne et les États membres non pas leurs mots à dire ; seule la ratification est signée par les pays membres !
Et cerise sur le gâteau, même si quelques pays refusent la ratification et bien l'accord prend effet immédiatement sans prendre compte de la dite ratification, ce qui est scandaleux !

Les accords commerciaux s’appliquent avant même leur ratification par les Parlements nationaux, comme l’a montré l’accord avec le Canada -CETA-.

‪‪Il est grand temps de se libérer de l’UE et de reprendre le contrôle !‬

Frexit, UPR, vite ..
a écrit le 06/07/2020 à 17:37 :
"Une nouvelle méthode pour gouverner"! Une "couillonade" ou une "cagade"? L'avenir nous le dira.
Gouverner, c'est prévoir...des masques...du gel...des tests.
Il n'y a qu'une méthode pour gouverner, c'est de prendre ses responsabilités, pas d'ouvrir le parapluie à la moindre alerte météo. Si on arrive à rien, on démissionne.
Réponse de le 07/07/2020 à 7:47 :
Ca va changer : les taxes seront nommées "dons gracieux " , le LBD deviendra DBL ( "balls- defense-lancer " : les anglicismes sont trés mode ! ) et les camps de migrants se transformeront en " centres de villégiature temporaire " ............ le nouveau monde en quelqaue sort !
a écrit le 06/07/2020 à 14:52 :
Avec Jean Castex, une nouvelle méthode pour gouverner : déplacement surprise chez les Policiers aujourd'hui "cirage de pompes de retour" l'ancien monde qui n'avait pas disparu revient en force. Les fonctionnaires comme les syndicats du public vont être à la fête avec le Castex énarque haut fonctionnaire va leur déroulé le tapis rouge. Rien de nouveau à l'horizon !
a écrit le 06/07/2020 à 11:55 :
Nous, on n'a pas voté pour Fillon, on n'a pas voté pour Juppé, et on n'a pas voté pour Sarkozy.

Quelle est alors la légitimité démocratique de ce chef de gouvernement sachant que non seulement, il n'y a aucune majorité au parlement pour le parti LR et qu'en plus, la majorité des députés LREM sont issus des rangs de la gauche centriste.

La nomination par le chef de l'état n'a jamais été à elle seule suffisante. Macron est un bidouilleur politique de génie mais je doute que LAREM, qui a déjà perdu sa majorité absolue soutienne un sarkozyste.

On est de plus en plus loin du "en même temps" et des promesses de la campagne.
a écrit le 06/07/2020 à 10:44 :
Il vont être content les soignants :


Jean Castex ,c’est lui qui était par exemple l’un des fervents promoteurs de la tarification à l’acte et de la restructuration du système hospitalier entre 2005 et 2007 quand il était directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des soins au ministère de la Santé (DHOS).C’est lui qui a été à la manœuvre pour introduire la notion d’objectifs dans l’hôpital et une rationalisation des coûts.
Un tournant vu par certains comme le point de départ de la casse de l’hôpital public. Car cette tarification à l’acte, surnommée T2A, a induit “une course absurde à la rentabilité” selon Hakim Becheur, chef de service à l’hôpital Bichat à Paris par exemple. À tel point que beaucoup de responsables politiques se sont engagés, au fil des années à corriger les effets pervers de ce système, sans que cela n’aboutisse réellement.
a écrit le 06/07/2020 à 10:22 :
la méthode n 'est qu un moyen....pour mettre en musique une vision et obtenir l adhésion du plus grand nombre....
ce qui est inquiétant c 'est unPrésident qui dit, rien ne sera plus jamais comme avant et qui, en même temps, nous déclare tranquillement que le ligne de 2017 est la bonne.....
dit en simple..... et c 'est digne du progressisme dans toute sa splendeur..... le peuple a mal compris.... donc on va mieux lui expliquer, mais c 'est nous qui savons le mieux ce qui est bon pour le peuple....
le progressisme est une philosophie politique donnant la primeurs à quelques élites et aux experts....pour gouverner..... d ou la "pédagogie de la réforme" tant vantée par LREM et le PR
on a vu ce que ça donnait pour les masques, les tests, et la réforme des retraites.....
a écrit le 06/07/2020 à 9:03 :
Avec Jean Castex, une nouvelle méthode pour gouverner ...

Dissoudre les sections "blackblocks" des compagnies de CRS et équiper leurs troupes bien entrainées de treillis rangers pour les envoyer travailler intelligemment au front au Malhi.
a écrit le 05/07/2020 à 22:14 :
Une marionnette fantoche servile pour mieux apaiser les crédules gogos. La méthode de Manu le banquier ultralibéral président des riches est toujours la même: les décisions verticales son déjà actées: on demande juste aux "partenaires sociaux" ou aux élus locaux de parapher l'ordonnance comme des béni oui oui, en se glorifiant de l'hypocrite élément langage "dialogue social" . Identique avec le sénat que Manu exècre et qui n'est devenu qu'une chambre d'enregistrement.
Si ce sont des syndicats ou des élus locaux Manu jouit encore plus de les tromper, de les mépriser et de leur cracher dessus; Si ce sont des ponctionnaires comme les soignants et infirmières qui on été assez stupides pour risquer leur vie, il leur propose des médailles sous l'étiquette de mérite. Sans sortir un seul sou pour mieux les payer. Bref en leur crachant dessus comme des kleenex jetables
Manu se fiche de l'avenir de la France. Son premier ministre est juste un exécutant collaborateur servile bien payé à l'abri du besoin et des soucis. Manu sait déjà qu'il va être réélu au second tour car il n'a qu'un concurrent. Bref bravo Manu, tu es le plus fort et le meilleur. Mon héros
a écrit le 05/07/2020 à 18:56 :
les algériens grands démocrates enterrent leurs martyrs mais nos moines martyrs eux , sont où ?... C'est du Macron pur jus , commandant en chef du pipeau .
a écrit le 05/07/2020 à 18:41 :
une nouvelle méthode pour gouverner ...

oui liquider 80 % des hauts fonctionnaires inutiles ramiers qui vident les poches des français

oui boucler 80 % des ruineuses et inutiles contreproductives agences blasblas banquets et des CCI

oui réduire d 80 % le nombre de salariés dans les ministères

oui interdire 100 % des lobbyistes, groupuscules malveillants illégitimes
a écrit le 05/07/2020 à 17:19 :
Les français regretteront l'homme des 80km/h et des plages dites "dynamiques".Castex ne devrait pas avoir grande peine a faire mieux.
a écrit le 05/07/2020 à 16:16 :
déferlante de com depuis 2 jours, que c 'est est effarant.....
serait l action du sieur Rouvel, ................
il est urgent d attendre et de voir....
1: qui est le gouvernement
2: déclaration de politique générale
3: quels sont les premiers actes posés.....

pour les retraites..... urgent de commencer par remettre le pays au boulot, c 'est la meilleure manière de finacer le système

pour le Ségur de la santé: il parait que le Mr miracle est pour partie à l origine de la tarification à l acte de l hopital...... est il le meilleur sur le sujet pour réformer l hopital? l actuel ministre de la santé ayant été rapporteur de la commission du financement de l hopital public en 2016, j ai de sérieux doutes sur leurs capacité à réformer un système qu ils ont approuvés ou mis en place:-))))
Réponse de le 05/07/2020 à 18:31 :
Pendant la période où il sévissait dans l'ombre de la Sarkozie, deux grands plans fondamentaux ont été mis en place, qui ont créé la situation actuelle.

1°) La tarification intégrale à l'activité. 100% des ressources des hôpitaux ont été indexées sur l'activité.

2°) la loi HPST. Cette loi a créé les ARS et mis sous tutelles des financiers les directions de hôpitaux.

Rendons à césar ce qui lui reviens, ces deux réformes ont été portées devant les parlements par la madone des plateaux TV, à savoir Bachelot.
a écrit le 05/07/2020 à 13:34 :
Il n'y a rien à attendre . La France aurait besoin d'un tsunami dans les foncitons publiques
et de la reconnaissance des francs comme souvenir .
a écrit le 04/07/2020 à 18:40 :
Et oui le vrai probléme c'est l'Etat. Une administration obése et complexe où même les incompétents arrivent aux postes à responsabilité. Les gvts passent et aucun n'a le courage de le réformer...
a écrit le 04/07/2020 à 17:55 :
"Jean Castex se rend, ce samedi après-midi, sur le site de recherche et de production de semi-conducteurs du groupe X-FAB, à Corbeil-Essonnes dans l'Essonne."

On peut rappeler que Corbeil-Essonnes fief de Serge Dassault pendant 30 ans vient de passer à gauche.
Sinon, X-FAB s'appelait de 1967 à 2000 IBM France avec4500 salariés puis IBM et Infineon ont créer une joint-venture pour créer ALTIS déjà plus que 2000 salariés suite aux divers plans sociaux et enfin X-FAB avec maintenant de 400 à 600 salariés ave un turnover très important suite aux horaires d'équipes type 6X4 ,4X12 etc..Le site tombe en décrépitude totale , le terrain de foot supprimé, terrain de tennis idem ,les salles de sport idem etc une pelouse qui a été tondu dans la semaine, puisqu'il ne pouvait payer les fournisseurs .Sans oublier la pollution,il a fallu 3 ans a une entreprise canadienne pour dépolluer le site des produits chimiques dans la terre y compris chez les riverains .Pratiquement tout les 1er ministre visite cette usine depuis IBM ,pourquoi, mystère comme le jeudi 10 novembre 2016,c'était Manuel Valls.
a écrit le 04/07/2020 à 15:35 :
A la place de LT, je trufferais l'article de points d'interrogation et j'attendrai de voir.

Voir quelle sera la composition du gouvernement, quel sera le programme du gouvernement et s'il demande un vote de confiance à l'assemblée nationale sur ce programme, etc etc.

Un gouvernement, ça se révèle au long cours. La presse était tout aussi dithyrambique à propos de Philippe à ses débuts.... un homme de droite et droit, flegmatique mais plein d'humour, un homme de terrain qui connaît le privé comme les élus , etc etc.....

Et à l'arrivé, un gouvernement psychorigide accroché à des bétises (80 km/h, âge pivot...) qui n'a réussi aucune négociation sociale, qui s'est mis à dos tous les maires du pays, qui a fait matraquer les pompiers comme les infirmières et qui communique de la pire des façons.

J'ai bien écouté le sieur Castex, je ne suis qu'à moitié rassuré par sa posture de gaulliste social (un concept foireux, le gaullisme n'a été social parce que le PC à l'époque faisait 46% dans les urnes et leur mordillait les mollets, et pas parce que De Gaulle était un grand humaniste).

Et je ne sais pas trop ce qu'il entend par "responsabiliser"... Ce que je vois ce sont des français victimes des plans sociaux, de maladies importées et de l'incurie de l'état à produire des services de base (police, justice, fiscalité...).
Réponse de le 06/07/2020 à 17:50 :
@ Risque?
Je suis entièrement d'accord avec vous sur le concept de "Gaullisme social".
Si les communistes n'avaient pas été là, le "gaullisme social" qui est la transcription du projet du CNR seraient passés à la trappe et les acquis de Mai 68 sans l'Union des Gauches passés à la trappe.
Le Gaullisme est de Droite, libéral, productiviste, capitaliste. Le Gaullisme, ce n'est pas le Général de Gaulle.
a écrit le 04/07/2020 à 13:23 :
Il n'y a rien à attendre . C' est quoi un chef : Kersauzon ... sur le bateau tout le monde est une pièce importante qualifiée et exécute les ordres du capitaine expérimenté . Macron est un troubadour et n'à pas sa place à la tête du pays . Il nous conduit au naufrage .
a écrit le 04/07/2020 à 12:58 :
Belle image de deux frères jacobins, le petit pince le grand qui reste impassible.
a écrit le 04/07/2020 à 11:36 :
Après toutes les bévues voir les péripétie que l'on constate dans la police et même maintenant en Gendarmerie Nationale. Notre nouveau premier Ministre qui est un homme pragmatique dans l'approche des choses, doit demander au Ministre de l'intérieur. De faire procéder au niveau National et des départements d'Outre-Mer à une déclaration d'indépendance à chaque policier et gendarme (relations de familles - exercice par les enfants ou les conjoints d'une activité professionnelle - de prises d’intérêts, sur leurs circonscriptions de leur activité et des circonscriptions voisines. Trop d'agents font leur carrière sur le même lieu et voir même tout leur avancement, créant des relations gênantes dans le temps au détriment d'autres citoyens lambdas.
a écrit le 04/07/2020 à 10:50 :
attendons la nomination des ministres ! surtout dans l agriculture !CETA- GAFA. arretons l importation de la mabouffe qui n est que bissness
a écrit le 04/07/2020 à 10:50 :
attendons la nomination des ministres ! surtout dans l agriculture !CETA- GAFA. arretons l importation de la mabouffe
a écrit le 04/07/2020 à 10:21 :
Un énarque pour une nouvelle méthode pour gouverner ???
Que l'on remette donc des gens sérieux, des polytechniciens et les choses iront mieux en France...
Réponse de le 04/07/2020 à 10:56 :
oui, comme anne Lauvergon....
a écrit le 04/07/2020 à 10:20 :
Un énarque pour une nouvelle méthode pour gouverner ???
Que l'on remette donc des gens sérieux, des polytechniciens et les choses iront mieux en France...
a écrit le 04/07/2020 à 10:19 :
le drame de la Vème république...

une seule persone président peut envoyer 66 millions de francais dans le mur sans pouvoir rien faire... la nouvelle royauté

deputés ne sont là que pour la galerie et votent tout ce qu le gouvernement veut faire passer au détriment des citoyens qui les ont élus..
Réponse de le 04/07/2020 à 14:44 :
ILs appellent ça le fait majori-taire les oncs !
ILs se gargarisent de leur cons-titution soit disant joyau Debré, et quand ils constatent un bug majeur de fonctionnement ils feignent d'en être les instigateurs pour corriger les faiblesse de la 4ème soit disant, en fait et c'est ce que veut dire ce fait majoritaire, c'est un constat à postériori, un fait imprévu, une situation de fait...
Ils sont une majorité à 12 % du corps électoral francais.
a écrit le 04/07/2020 à 10:02 :
Nouveau premier ministre !!!!!!!!!! Le fait du Prince qui semble plus préoccupé par sa réélection que par le sort de la FRANCE
a écrit le 04/07/2020 à 9:30 :
En politique la couleur change mais jamais le goût, encore un des ravages de l'agro-industrie ?
a écrit le 04/07/2020 à 9:09 :
Un 1er ministre collaborateur de plus.. bofff..pas de quoi en écrire plus d'une petite ligne -)
a écrit le 04/07/2020 à 8:59 :
Jusqu'ou pousseront- ils la patience des francais ?
Peuple de France leve toi.
a écrit le 04/07/2020 à 7:46 :
Finalement, on est toujours dans le monde d'avant. La Révolution française n'était en fait qu'un coup d'état de l'administration publique contre la monarchie. Cette administration ne se cache même plus derrière des hommes de paille politiques, elle assume directement tous les pouvoirs. Un fonctionnaire ne devrait logiquement pas avoir le droit de devenir un élu car c'est un conflit d'intérêt majeur : d'anciens fonctionnaires qui contrôlent l'action de l'administration, ce n'est plus de la démocratie.
a écrit le 04/07/2020 à 7:40 :
Et toujours aucune reforme de l'état et de son financement en vue, alors que c'est quand même le premier problème, la première nuisance du pays. Donc malheureusement encore rien a attendre.
a écrit le 04/07/2020 à 5:21 :
Enarque et gaulliste social ! Il y a quelque chose d'impossible qui sonne faux.
Je crois plutôt que, comme tous les énarques, c'est encore un écolier du mensonge, un monarchiste imbu d'une autorité cassante et verticale... Néanmoins laissons lui le temps d'affirmer sa personnalité et de faire ses preuves dans un sens ou dans l'autre.

Le monde d'après et les choses qui changent... il conviendrait tout de même de réfléchir sérieusement aux maux de notre mode de vie et de nos sociétés.

Il ne sert à rien de vouloir décortiquer les vagues envies de changement qui changeront encore demain sous la pression des événements et des craintes si l'analyse n'est pas faite des causes qui nous ont apporté toutes les calamités des dernières années.
Et les mêmes causes perpétueront les mêmes effets.

Or c'est bien l'ultra-libéralisme débridé et la mondialisation effrénée qui nous ont précipité dans le gouffre...

avec la perte totale de toute souveraineté industrielle, commerciale et même alimentaire...
avec l'accélération phénoménale des consommations et la diminution considérable des qualités de produits...
avec l'augmentation inouïe des déplacements de biens et humains par air, par mer et par terre ...
avec la confusion et le mélange inconsidérés des genres et des espèces...
avec la déshumanisation des échanges, le mépris des lois naturelles et des cycles universels...
avec l'impossibilité pour les Etats signataires d'accords multilatéraux de refuser des clauses submergeant leur équilibre...
avec pour seuls guides et gendarmes la finance internationale et la bourse et la neutralisation de la vraie politique indépendante...
etc... etc...

Et par dessus tout l'ignorance et le mépris de la souveraineté du peuple dans les grandes décisions modifiant leur vie de tous les jours.
Là se trouve la plus haute des trahisons à la loi constitutionnelle d'octobre 1958. La France n'est plus une République laïque, démocratique et sociale.
Son gouvernement n'est plus un gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. Sa souveraineté n'est plus populaire.

Sa souveraineté est devenue monarchique, exercée par des castres qui se sont emparé de tous les pouvoirs et qui n'entendent céder aucune décision aux citoyens.

Tant que ce débat sera interdit et que ces causes ne seront pas revues et corrigées, la donne restera faussée..
a écrit le 04/07/2020 à 1:10 :
un identitaire! le politique français en particulier les trois derniers président ont utilisé l'identitarisme pour se sauver de leurs responsabilités!

Du coup, macron va faire pareil, car hormis dire que cela sera difficile, pas un discours de projection, pas une pensée de transformation, un pauvre commercial qui ne sait autrement que je de jouer sur les peurs!

Au moins cela va ouvrir les yeux des minorités !
a écrit le 04/07/2020 à 0:32 :
Il va servir de serpillère spontex !
C'est bob l'éponge ! Y'avait l'feu, les pompiers ont créé une inondation !
a écrit le 03/07/2020 à 22:46 :
Gouverner c'est prévoir! Mais prévoir ce n'est pas gouverner! C'est manipuler!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :