Commémorations du 6 juin : la France devait-elle vraiment inviter Poutine ?

 |   |  175  mots
6 juin 2014 : commémoration du Débarquement du 6 juin 1944, en Normandie - cette journée commémorative, rendez-vous international, rassemblera 17 chefs d’État et de gouvernement et près de 1.000 vétérans dont 150 français. / Reuters
6 juin 2014 : commémoration du Débarquement du 6 juin 1944, en Normandie - cette journée commémorative, rendez-vous international, rassemblera 17 chefs d’État et de gouvernement et près de 1.000 vétérans dont 150 français. / Reuters (Crédits : Reuters)
La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, la France devait-elle vraiment inviter Poutine pour les Commémorations du 6 juin ?

Après le rattachement de la Crimée à la Russie et ses provocations concernant l'Ukraine, le président du gouvernement russe Vladimir Poutine est aujourd'hui pointé du doigt par l'Occident, jusqu'à être exclu du G8.

À l'heure du 70ème anniversaire du débarquement allié en France, les dirigeants du monde entier sont conviés à la commémoration en Normandie. Malgré la participation de la Russie à la victoire de la Seconde Guerre mondiale, Poutine a-t-il sa place aux côtés des autres chefs d'Etat ?

28 minutes

MISE AU POINT
Par Sandrine Lecalvez

 

RETROVISEUR
Par Marc-Antoine Deporet

Les soviétiques et l'Opération Bagration
Juin 1944. Les Américains débarquent sur les plages normandes, les Russes de leur côté attaquent à l'est. Retour sur l'opération Bagration, de l'autre côté de l'Europe.

FACE-A-FACE
Pour en débattre, le politologue et conseiller spécial de l'Institut français des relations internationales, Dominique Moïsi, et l'écrivain et conseiller politique de l'ex-opposition ukrainienne, Raphaël Glucksmann.

 

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur Twitter @28minutes
 et sur Facebook

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/06/2014 à 3:33 :
La France devait-elle vraiment inviter Vladimir Poutine ? question à la fois stupide et tendancieuse !
C'est simplement oublier qu'il est le représentant d'un pays, la Russie, qui est le véritable vainqueur de la seconde guerre mondiale en Europe (au pris de 22 Millions de morts russes, soit dit en passant).
Si les américains (qui étaient neutres au début de la guerre) se sont décidés à intervenir en 1944, c'est parce qu'ils avaient compris que les allemands étaient en train de perdre la guerre face aux russes, et que s'ils n'intervenaient pas, la Russie, leur rival, aurait la
victoire totale sur tout le continent européen !

Par ailleurs, lorsque Bush avait été invité lors de précédentes commémorations du 6 Juin, alors qu'il avait envahi et détruit l'Irak en y causant la mort de centaines de milliers d'irakiens, je ne me souviens pas avoir entendu posé ce genre de question...
Alors, le deux poids deux mesures, ça suffit !
a écrit le 11/06/2014 à 3:04 :
La France devait-elle vraiment inviter Vladimir Poutine ? question stupide !
C'est simplement oublier qu'il est le représentant d'un pays, la Russie, qui est le véritable vainqueur de la seconde guerre mondiale en Europe (au pris de 22 Millions de morts russes, soit dit en passant).
Si les américains (qui étaient neutres au début de la guerre) se sont décidés à intervenir en 1944, c'est parce qu'ils avaient compris que les allemands étaient en train de perdre la guerre face aux russes, et que s'ils n'intervenaient pas, la Russie, leur rival, aurait la
victoire totale sur tout le continent européen !

Par ailleurs, lorsque Bush avait été invité lors de précédentes commémorations du 6 Juin alors qu'il avait envahi et détruit l'Irak en y causant la mort de centaines de milliers d'irakiens je ne me souviens pas avoir entendu posé ce genre de question...
Alors, le deux poids deux mesures, ça suffit !
a écrit le 10/06/2014 à 9:55 :
Question sans fondement historique.
a écrit le 07/06/2014 à 7:34 :
J'oubliais ce petit chiffre quant à la venue de Poutine: pertes militaires entre 41 et 45 en Europe; US 184.000 / URSS 11.000.000...
a écrit le 07/06/2014 à 7:30 :
Plutôt que de se demander si la France devait vraiment inviter Poutine, il conviendrait de se demander si la France devait vraiment priver les ses citoyens d'accès à ces festivités.
Quelle curieuse conception d'une commémoration de cette ampleur quand on exclu ceux qui reçoivent tout ce beau monde chez eux: les normands pour ne pas les citer.
Autrement plus pressant en termes de démocratie que la venue de Poutine, non?
a écrit le 06/06/2014 à 11:48 :
La Russie fête la fin de la Seconde Guerre mondiale à la même date de la bataille de Berlin, celle -ci se déroula du 16 avril 1945 au 2 mai 1945. Cette bataille a eu pour issues la victoire décisive soviétique sur l'armée du 3ème Reich, le suicide d'Adolph Hitler, la reddition inconditionnelle de la garnison berlinoise et, finalement, la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

Les alliés, qui sont débarqués en Normandie le 6 juin, ont combattu des forces allemandes déjà affaiblies par les pertes subies précédemment, mais surtout par des nouvelles en venant de l'Allemagne qui parlaient de la victoire de l'Armée rouge sur le front de l'Est et des rumeurs à propos de la mort de Hitler.

Pendant plusieurs années de l'après-guerre la vraie victoire sur les forces de Hitler était attribuée à l'Armée rouge et pas aux forces qui ont débarqué en Normandie. Cependant, avec la guerre froide, les Occidentaux on entamé une systématique visant à remplacer l'importance historique de la bataille de Berlin pour celle du Débarquement du 6 juin. Or le suicide de Hitler a eu lieu le 30 avril 1945, dès que le Fuehrer avait compris que les défaites successives de l'Armée allemande par l'Armée rouge amèneraient à sa reddition inconditionnelle. Hitler donc s'est suicidé un mois et 5 jours avant le débarquement des alliés en Normandie.

Si l'Occident n'était pas aussi injuste qu'il l'est, les commémorations de la fin de Seconde guerre mondiale auraient lieu à Berlin toutes les années entre le 16 et le 2 mai et pas le 6 juin. Cependant croire qu'une telle réctification historique (et morale) serait-elle possible de la part des Occidentaux (notamment de celle des Américains et des Britanniques !) relève plutôt de la naïveté que d'autre chose.
Réponse de le 06/06/2014 à 15:22 :
Hitler s'est suicidé en 1945 peu de temps avant la reddition allemande!
Ce qui n'enlève qu'une partie de votre démonstration.
Réponse de le 06/06/2014 à 15:24 :
J'entendais surtout remettre en cause votre formule selon laquelle le débarquement serait intervenu après le suicide, ...soit après la guerre. En fait, le 6 juin 1944...
Réponse de le 06/06/2014 à 19:31 :
Le débarquement en Normandie a eu lieu le 6 juin 1944 et pas en 45.

Hitler s'est suicidé (selon les expertises les plus dignes de foi) le 30 avril 1945.

Pour le reste, je suis d'accord que l'Armée rouge a pris Berlin avant les alliés, les soviets ont effectivement cassé la colonne vertébrale de l'Armée allemande du Front de l'Est.

C'est dommage que les nouvelles générations d'Européens ne sachent rien de tout cela.
a écrit le 06/06/2014 à 11:43 :
Evidement le front russe et ses millions de morts est la vraie cause de la defaite allemande ,mais par contre Angela Merkel n'a rien a faire en france c'est une honte !!
Réponse de le 06/06/2014 à 12:43 :
mais non, c'est que le couple franco-allemand doit démontrer son bel amour devant tout le monde, ne trouves-tu pas ? ;)
a écrit le 06/06/2014 à 10:56 :
Question stupide et orientée.. L'armée française a défilée un 14 juillet devant Bachar El -Assad et Kadhafi est bien resté cinq jours à Paris !
Réponse de le 06/06/2014 à 12:44 :
c'est que nous sommes même des stupides avec nos questions à trois balles...
a écrit le 06/06/2014 à 10:34 :
La presse fabrique l'opinion ;elle le prouve une fois de plus en posant cette question impertinente. Grâce aux russes et à leurs millions de morts les allemands de l'époque ont perdu sur le front Est, ce qu'ils n'ont pu mobiliser sur le front Ouest. La victoire aussi leur appartient. Dialoguons!
a écrit le 06/06/2014 à 7:30 :
Et les USA plus blanc que la Russie????
Réponse de le 06/06/2014 à 12:45 :
Bien au contraire, mon cher, bien au contraire !!
a écrit le 06/06/2014 à 6:55 :
Et inviter Obama et son Guantanamo thalassotherapie ? Preuve de la belle democratie occidentale
Réponse de le 06/06/2014 à 9:00 :
Il n'y a plus de démocratie en Occident, mon cher, rien que de l'hypocrisie.
a écrit le 06/06/2014 à 6:52 :
"Juste" 27 millions de morts russes (soldats + population) pendant la 2nd guerre mondiale, et le journaliste bobo de la Tribune ose poser la question ?
a écrit le 06/06/2014 à 1:50 :
Bien sûr que oui, la France doit inviter Vladimir Poutine. La Russie est un pays qui aime la France et moi j'aime bien la Russie et Poutine qui ne fait que défendre ses frontières face à l'OTAN installée juste à côté, en Ukraine, à Kiev.
Réponse de le 06/06/2014 à 3:04 :
Propagande ou inculture ! 1) L'Ukraine n'est pas dans l'OTAN 2) cette dernière a été "appelée" par les pays concernés contrairement aux armées "occupantes" soviétiques et russes 3) l'OTAN n'a jamais envahi l'Europe contrairement à la Russie de Staline et celle de Poutine en Géorgie et Crimée 4) Vus les missiles et armes actuelles, l'idée d'avoir un pays "tampon" type Ukraine n'a aucun sens et est une manipulation de Poutine pour intégrer l'Ukraine à l'Union Eurasienne, la Pologne est dans l'Otan est proche d'Odessa par exemple.
Réponse de le 06/06/2014 à 9:40 :
Demandez à De Gaulle ce qu'il en pense!!
Que serait devenue la France, sans De Gaulle?
Et ce qu'est-elle devenue après lui?
Réponse de le 06/06/2014 à 10:54 :
@objection… : Votre point 3 est vraiment particulier. La guerre en Ossétie du Sud à 2008 a été commencée par la Géorgie, il suffit de voir les conclusions de la commission internationale. Pour la Crimée les foules avec des fleurs, c’est évidemment un signe d’envahissement (je connais suffisamment bien la Crimée pour ne pas m’étonner aux résultats du référendum). L’URSS de Staline a envahi l’Europe ? Sauf la guerre en Finlande et conditionnellement l’occupation d’une partie de Pologne à 1939 (conditionnellement parce qu’il n’y avait déjà plus de l'Etat de Pologne au moment de l’intervention des troupes soviétiques), c’est faux.
Réponse de le 06/06/2014 à 13:05 :
C'est exact.
a écrit le 06/06/2014 à 0:30 :
la FRANCE doit inviter Poutine .
a écrit le 05/06/2014 à 22:48 :
Ça me semble évident ! La Russie a perdu 10'600'000 hommes dans cette guerre ; les Américains, 180'000. Sans l'appui de la Russie, jamais les Américains ne se seraient déplacés. C'est à cors et à cris que Staline réclamait l'ouverture d'un front à l'Ouest.

Par ailleurs, Poutine a eu bien raison lors de l'interview d'hier : les hégémonistes ne sont par les Russes, mais bien les Américains.
Réponse de le 06/06/2014 à 3:17 :
La Russie était alliée de Hitler (pacte Ribbentrop/Staline), pas les américains. Les russes ont envahi l'Europe qu'il ont occupé plus de 50 ans et envahissent de nouveau (Géorgie, Ukraine etc), pas les américains. La propagande est différente de la réalité et de la vérité !
Réponse de le 06/06/2014 à 8:56 :
"La propagande est différente de la réalité et de la vérité !"

Effectivement, ce que vous inventez là c'est du n'importe quoi.
Réponse de le 06/06/2014 à 11:03 :
@Entre...: C'est faux. Avant le pacte Molotov-Ribbentrop il y a eu le traité de Munich (à propos la Tchécoslovaquie a donné 25% de la production militaire pour 3eme Reich) et le pacte Hitler-Pilsudski de 1934. Avant 1939 l''URSS a cherché et proposé désespéramment les alliances défensives de l'Europe contre Hitler, pas à cause de sa gentillesse, mais parce que cela correspondait à ses intérêts (gagner le temps pour le réarmement et le développement industriel). Ce n’est pas sa faute, qu’il ne les a pas trouvés. De plus un pacte de non-agression n’est pas égal à une alliance.
Réponse de le 06/06/2014 à 15:41 :
@Entre...: Avant le pacte Molotov-Ribbentrop il y a eu le traité de Munich et le pacte Hitler-Pilsudski de 1934. L'URSS a cherché et proposé désespéramment les alliances défensives de l'Europe contre Hitler, pas à cause de sa gentillesse, mais parce que cela correspondait à ses intérêts (gagner le temps pour le réarmement et le développement industriel). Ce n’est pas sa faute, qu’il ne les a pas trouvés. De plus un pacte de non-agression n’est pas égal à une alliance, la guerre était pré-définie, et personne n'avait des illusions sur la dureté de ce pacte.
a écrit le 05/06/2014 à 22:45 :
NI Poutine, ni OBAMA !
Une HONTE.
a écrit le 05/06/2014 à 21:47 :
Si vous mettez une vidéo de 25 min sur votre site, vous devriez désactiver le rafraîchissement de la page toutes les 5 min car ça coupe la lecture de la vidéo.
a écrit le 05/06/2014 à 19:00 :
Pour répondre à cette drôle de question, voici ce que Jean-Pierre Elkabbach, un des journalistes chevronné qui ont interviewé le Président russe a déclaré :
« Ni Poutine, ni son entourage n’ont cherché à connaître les thèmes des questions. Et j’en connais des dirigeants français qui pourraient en prendre de la graine. L’entretien s’est déroulé de part et d’autre sans préalable, sans conditions et sans tabou. Vladimir Poutine a accepté de répondre à toutes les questions que nous lui avons posées avec Gilles Bouleau »

Voilà, d'autres Présidents occidentaux (et démocratiques !) pourraient bien s'y inspirer.
Réponse de le 05/06/2014 à 19:33 :
oui, car chez nous, tout est préparé à l'avance, pour ne pas mettre les politiques" dans l'embarras", lors des interviews......Donc, Poutine est moins "retord", que ce que l'on veut nous faire croire.......
a écrit le 05/06/2014 à 18:22 :
et pourquoi pas , la france a bien reçu des quantités de dictateurs , la france est t elle nette sur ce point? NE JETON PAS LA PIERRE DIT LE PROVERBE.
ceci est une commémoration, donc laisser la politique dehors
a écrit le 05/06/2014 à 17:59 :
la France devrait-elle recevoir Obama?
Réponse de le 05/06/2014 à 18:13 :
+10
Réponse de le 05/06/2014 à 19:37 :
et pourquoi pas? ! Obama, est bien le Président des Américains, et les Américains, sont bien venus à notre secours, non? en 45? "une fois le morceau avalé, celui ci n"a plus de goût.."...et la reconnaissance..même un peu pour ces jeunes gars de l'époque qui sont venus se faire trouer la peau, chez nous.....
Réponse de le 05/06/2014 à 21:01 :
Variety question on a pas pris de sanctions contre obama que je sache. On ne peutpas dire qqc et faire le contrarie sans passer pour des rigolos.
Réponse de le 05/06/2014 à 22:18 :
Bonne question les Etats Unis ont aussi les mains très sales, dans tous les conflits dramatiques qui se jouent aujourd'hui.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :