Du rôle de Taiwan dans l'apaisement des tensions en mer de Chine

 |   |  752  mots
(Crédits : DR)
Comment apaiser les tensions en mer de Chine méridionnale. Taiwan a un rôle à jouer. Par Francis Yi-hua Kan, Chercheur associé à l'Institut des Relations internationales, Université nationale Chengchi, Taipei, Taiwan

Les eaux qui entourent Taiwan sont autant d'opportunités et de défis pour les pays voisins. Des ressources abondantes, en plus de la liberté de navigation, ont largement contribué à la croissance et à la vitalité de la région. Néanmoins, des différends de souveraineté sur ces eaux menacent la stabilité et la prospérité régionales. Le récent regain de tension dû à des démonstrations de force de certains acteurs en mer de Chine méridionale, et aux échanges de critiques qui ont suivi entre les Etats-Unis et la Chine continentale, pourrait déclencher une confrontation militaire s'il était laissé sans contrôle. La montée des hostilités en Asie de l'Est mérite une meilleure attention et plus d'efforts de la part de toutes les parties concernées.

Un précédent à succès

Face au différend actuel, il est utile de rappeler un succès antérieur. Le gouvernement de la République de Chine (Taiwan) a présenté en août 2012 une Initiative pour la Paix en mer de Chine orientale concernant le différend de souveraineté sur les îles Diaoyutai entre le continent chinois, les Japonais et les Taiwanais. Nous avons proposé des négociations bilatérales et multilatérales pour que toutes les parties tirent un bénéfice à mettre de côté les questions de souveraineté, partager les ressources naturelles et sauvegarder la liberté et la sécurité de la navigation maritime et aérienne. Cette initiative pour la paix a donné de fructueux résultats.

Adoptant les idéaux et l'esprit de cette initiative, l'Accord sur la Pêche signé en avril 2013 entre Taiwan et le Japon a renforcé la cause de la paix et il offre une leçon constructive pour l'application de moyens pacifiques à la résolution d'un conflit. Cette initiative pour la paix ainsi que la manière de Taiwan de régler les différends régionaux a reçu l'appui des principales puissances dans le monde, comme les Etats-Unis, l'Union européenne et ses Etats membres, ainsi que l'Australie.


L'Initiative pour la Paix en mer de Chine méridionale

Dans le but de désamorcer la montée des tensions en mer de Chine méridionale, le Président Ma Ying-jeou a lancé une autre initiative pour la paix en mai de cette année, demandant à toutes les parties concernées d'observer la plus grande retenue et d'agir avec la plus grande précaution de façon à éviter un conflit. Nous proposons que toutes les parties prenantes discutent à la mise en place d'un mécanisme de coopération dans le domaine maritime et l'établissement d'un code de bonne conduite comprenant des engagements conjoints pour la protection de l'environnement, la recherche scientifique, la lutte contre la piraterie, l'aide humanitaire et les missions de secours après une catastrophe naturelle.

En mettant l'accent tout particulièrement sur le partage des ressources naturelles, nous mettons en avant l'idée de mettre en place d'abord un plan de développement régional, et de s'occuper dans un deuxième temps des questions de développement local. Le principe et l'esprit du droit international doivent être observés et respectés, notamment la Charte des Nations Unies et la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Taiwan et les Philippines ont dans ce domaine joué un rôle de pionniers en arrivant à un consensus sur l'adoption de lois relatives au franchissement des limites des zones économiques exclusives entre les deux pays. Cela peut être une voie à suivre pour trouver une solution aux questions de souveraineté et poser les jalons de la voie à suivre.


Quelles perspectives ?

Précurseur et pacificateur dans la région, Taiwan a proposé ses deux initiatives pour la paix dans l'idée de réduire les tensions et de promouvoir la stabilité face aux différends territoriaux autour de lui. On peut sentir à présent un mouvement grandissant à pousser toutes les parties impliquées à agir concrètement et à discuter avant que les choses ne s'aggravent. Les moyens pacifiques sont la façon la plus légitime pour traiter les différends internationaux. Nous appelons donc toutes les parties concernées à entamer des négociations sur une base multilatérale, en respectant les principes d'égalité et de réciprocité, pour résoudre les problèmes que nous avons en commun et renforcer la stabilité. Travaillons ensemble pour faire de la mer de Chine méridionale une mer de paix et de coopération.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/08/2015 à 18:36 :
J'ai du mal à croire que des chercheurs de cette région du monde soient complétement à coté de la plaque quand ils analysent les raisons des tensions autour de la Mer de Chine Méridionale!
Certe il existe des contentieux territoriaux entre la Chine, le Vietnam, les Philippines, etc. Certe il y a probablement des ressources naturelles que chacun veut s'approprier. Certe il y a beaucoup de nationalismes dans les populations de pays (que les politiques utilisent à leurs profils). Mais LA clé du problème est le grand jeu de superpuissance qui se joue entre la Chine et les USA (avec dans une moindre mesure le Japon), car celui qui réussira imposer ses vues sera la puissance dominatrice de l'Asie du Sud-Est au 21e siècle.
Il ne s'agit donc pas ici de simplement régler pacifiquement un conflit territorial localisé, il s'agit d'un enjeux géopolitique majeur à porté continentale, voir mondiale! Et à ce jeu, je doute que Taiwan puisse avoir un rôle actif sinon celui de pion de ce même jeu...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :