[3/6] Municipales : ce que proposent les rivaux d'Hidalgo sur le logement

 |   |  732  mots
Cédric Villani et Benjamin Griveaux
Cédric Villani et Benjamin Griveaux (Crédits : Mathilde Mazars / SIPA)
S’ils veulent redonner les clés de Paris aux Parisiens, les candidats, à condition d’être élus, devront négocier avec le Parlement et les communes limitrophes de la Métropole.

Rachida Dati est prête à mettre 20 millions d'euros sur la table. Invitée du Grand Jury RTL le 19 janvier dernier, la candidate (LR) à la mairie de Paris a annoncé sa volonté de créer un chèque « Paris d'avenir » de 1 200 euros par an pendant trois ans « pour toutes les familles qui souhaitent s'agrandir ». Concrètement, sous condition de revenus, il s'adressera aux classes moyennes qui ont besoin de déménager à la naissance d'un enfant. Selon nos informations, 16 500 familles sur 27 000 concernées chaque année devraient en bénéficier.

Pour lutter contre la pénurie, Gaspard Gantzer, tête de liste de Parisiennes, Parisiens, espère, lui, créer 30 000 logements supplémentaires : un tiers de logements sociaux, un tiers de logements intermédiaires, et un tiers de logements libres et 5 000 logements étudiants à horizon 2026.

Réguler les loyers par encadrement ou blocage

De son côté,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2020 à 13:23 :
Villani a eu le courage exemplaire que les Parisiens et les Français attendent d'un Homme politique au sens noble ;

Griveaux a craché son venin sur les membres de sa propre famille en les insultant, c'est du macronisme arrogant tout cru, sanctionné par les Français.
a écrit le 27/01/2020 à 13:11 :
Marre de ce parigocentrisme permanent !
a écrit le 27/01/2020 à 12:56 :
Heureusement que les médias sont là pour nous informer de notre décision mais sachez que nous n'avons pas une deuxième chance au grattage!
a écrit le 27/01/2020 à 12:23 :
Ce Monsieur est une déception. Il ne vaut pas plus que les politicards rejettés par la population.
Il est mon député. J'ai voté pour lui. Et c'est la première fois en trente ans que je regrette un tel choix.
Qu'a t'il fait depuis deux ans comme député? Rien !!!!!!!!!
Il parle beaucoup, il pense beaucoup. Ca oui.
Etre député des bouseux d'Orsay, Gif, Saclay, l'un des premiers centres mondiaux en technologies, ne l'intéresse pas.
Sa carrière politique, oui.
A ne pas douter qu'à peine maire de Paris, il se présentera aux prochaines élections présidentielles.
Qu'aura t'il fait entre temps ?
Toujours rien.
Si : faire ses campagnes politiques au frais des contribuables car, à ma connaissance, ce Monsieur est toujours payé pour faire le député. Emploi quasi fictif.
a écrit le 26/01/2020 à 18:53 :
A étudier ! exo totale de la Taxe Foncière sur le Foncier Bati dans le 93 selon revenus.
et quotient familial.
Compensée par taxe sur Taxe Foncière, des biens valorisés à plus de 3000 eur le m2

Paris à 10000 eur/minimum ce n'est plus possible
Chambre de Bonne à 600 eur le m2 : invivable pour employés.
a écrit le 26/01/2020 à 18:28 :
faut commencer par degager les garrido, simmonet et autres amis baveux reenchantes, ca fera de la place pour les gens qui travaillent vraiment et en ont vraiment besoin
a écrit le 26/01/2020 à 15:36 :
Une Mairie comme Paris doit se doter d'un Maire digne de confiance, bien élevé, respectueux de tous,

Griveaux est irrespectueux, sectaire, mal élevé, invectivant, un piètre exemple pour la jeunesse, INDIGNE de responsabilité, juste digne d'être macronist et Laremiste décadent.
a écrit le 26/01/2020 à 15:09 :
Villani ne se retirera jamais, c'est une sorte de forcené illuminé. Macron perd son temps à le recevoir. Maintenant il attend un retour de la part d'Hidalgo pour avoir favorisé sa réélection.
a écrit le 26/01/2020 à 14:14 :
A Paris, c'est Griveaux qui a insulté tout le monde y comprit ses aliés naturels,

on ne votera pas pour grivaux, même si Vilani lache prise.

Macron n'a aucun ordre à donner à Vilani qui doit se maintenir ou plutôt se maintenir et pour le moins se faire respecter
a écrit le 26/01/2020 à 9:50 :
A quand le port du "gilet jaune" obligatoire a Paris pour que toute manifestation ne soit pas reconnue comme tel?
a écrit le 26/01/2020 à 9:10 :
"Rachida Dati est prête à mettre 20 millions d'euros sur la table"

A plus de 10000 euros le mètre carré ça va pas péter loin. Si nos politiciens pouvaient se taire cela permettrait de polluer beaucoup moins que tout ce qu'ils sont capables de proposer.
Réponse de le 26/01/2020 à 18:04 :
2000m² c'est Versailles. :-)
20 milliards ne ferait pas sérieux.
Réponse de le 27/01/2020 à 8:52 :
certes mais entre 20 millions et 20 milliards il y a l'embarras du choix.
Réponse de le 27/01/2020 à 9:24 :
20 millions non plus.

ET si je peux pas répondre et-c...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :