Jean-Claude Gaudin choisit Marseille plutôt que le Conseil constitutionnel

Le sénateur-maire "Les Républicains" de Marseille a décliné une proposition du président du Sénat, Gérard Larcher, de rejoindre les "Sages". Il préfère se consacrer à Marseille et à sa future métropole dont il pourrait devenir président.
Jean-Christophe Chanut
Jean-Claude Gaudin n'ira pas au Conseil constitutionnel, Il n'exclut pas de devenir président de la future Métropole Aix-Marseille-Provence
Jean-Claude Gaudin n'ira pas au Conseil constitutionnel, Il n'exclut pas de devenir président de la future Métropole Aix-Marseille-Provence (Crédits : Reuters)

C'est "non". Le sénateur-maire (LR) de Marseille, Jean-Claude Gaudin, a refusé le siège au Conseil constitutionnel que lui proposait Gérard Larcher, le président du Sénat, selon le quotidien La Provence.

"Je reste à Marseille. Je suis très flatté par cette proposition, mais je me dois de rester dans une ville ou j'ai été réélu il y a dix-huit mois et qui est ancrée en moi", explique le sénateur-maire de Marseille, dans un courrier adressé à Gérard Larcher.

Gérard Larcher songeait à lui pour succéder à Hubert Huenel, ancien sénateur maire de Lapoutroie (Haut-Rhin), décédé, qui avait été nommé au Conseil constitutionnel en mars 2010 par le même Gérard Larcher. Après le refus de Jean-Claude Gaudin, Gérard Larcher a finalement choisi Jean-Jacques Hyest, président "Les Républicains" de la commission des lois du Sénat et co-rapporteur de la loi NOTREe, pour entrer au Conseil Constitutionnel.Ce dernier a accepté.

La présidence de la future métropole dans le collimateur

Jean-Claude Gaudin, lui,  a indiqué qu'en 2017, lorsque la loi sur le non-cumul des mandats entrera en vigueur, il abandonnera son poste de sénateur pour exclusivement se consacrer à la mairie de Marseille et à la Métropole, s'il en devient président. Et il a ses chances.

La Métropole Aix-Marseille-Provence naîtra officiellement le 1er janvier prochain. Ce sera la plus grande de France avec le regroupement de... 93 communes. Les problèmes de péréquation financière risquent donc de ne pas manquer.

Jean-Claude Gaudin pense pouvoir être l'homme qui fera consensus. Mais on n'en est pas là. C'est le futur conseil de la métropole, rassemblant 240 élus locaux en fonction le 1er janvier prochain, qui élira le futur président.

Jean-Claude Gaudin, 75 ans, a été réélu en 2014 à Marseille pour un quatrième mandat. Il est maire de la ville depuis 1995, vingt ans donc. Il est également sénateur des Bouches-du-Rhône depuis 1989, avec une interruption entre 1995 et 1998

Jean-Christophe Chanut

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 18/09/2015 à 11:43
Signaler
Il a raison de garder son siège à Marseille démocratiquement obtenu , on, souffre trop de démocratie confisquée aussi bien dans nos institutions que celles de l'Europe dans leurs modes de désignations , c'est mon avis .

à écrit le 18/09/2015 à 5:48
Signaler
Dommage il manque des informations dans votre article. Que gagne actuellement ce monsieur? Avec tous les avantages et privilèges direct et indirect de l'ensemble de ses fonctions. Et ce qu'il aurait pu toucher s'il avait accepté cette offre.

à écrit le 17/09/2015 à 20:49
Signaler
Il a qd même le courage de déclarer son incompétence pour ce poste qui devrait être réservé a des gens connus pour leur compétence.Jospin aurait du avoir le courage de refuser,aussi,ce n'est pas le cas .On va avoir un jour Taubira puis Rachida D...

à écrit le 17/09/2015 à 18:20
Signaler
Mais Sapin y pense très fort. C'est sûr que les perspectives électorales à venir ne sont pas faramineuses et que sa crédibilité concernant les finances de la France et la croissance est tombée fort bas. Comme Rebsamen qui a rejoint sa mairie pour se ...

à écrit le 17/09/2015 à 18:20
Signaler
bel exemple que la gamelle est bonne ; il est grand temps de réformer nos institutions afin d'assainir les comptes de notre pays

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.