Comment CMF soutient l'agriculture urbaine dans les villes de demain

 |   |  587  mots
L'entreprise varadaise a construit une serre pédagogique dans le cadre du projet Clichy-Batignolles, Paris 17e.
L'entreprise varadaise a construit une serre pédagogique dans le cadre du projet Clichy-Batignolles, Paris 17e. (Crédits : DR)
Spécialiste de la serre bioclimatique, CMF déploie son savoir-faire pour favoriser l'intégration de l'agriculture urbaine et répondre aux enjeux des villes de demain, confrontées à une démographie galopante et à des besoins alimentaires, sociétaux, environnementaux croissants.

Autrefois cantonnée au fin fond d'un territoire horticole ou d'une tenue maraîchère, la serre entre en ville. « Sa vocation n'est plus seulement de produire des tomates ou des concombres. Elle a un rôle social, environnemental et sociétal », observe Renaud Josse, PDG de CMF, un fabricant de serres en verre et en plastique engagé dans de nombreux projets de serres urbaines dans l'Hexagone. À Nantes, le projet immobilier des 5 Ponts, imaginé pour offrir en 2020 un accueil de jour et de nuit aux sans-abri, intégrera deux fermes urbaines aux quatrième et sixième étages, ainsi que deux jardins d'hiver privatifs. En région parisienne, la cité maraîchère de Romainville, destinée à favoriser l'insertion, la pédagogie et l'agriculture urbaine, comprendra deux serres.

Occupant 1.000 mètres carrés, celles-ci devraient produire 12 tonnes de fruits, légumes et plantes permettant d'alimenter 200 familles. Au ZooParc de Beauval, dans le Loir-et-Cher, CMF s'est vu confier la réalisation d'un dôme hors norme - 100 mètres de diamètre pour 38 mètres de haut - qui abritera un restaurant et une serre tropicale où se croiseront animaux et visiteurs. Des équipements évidemment non climatisés, où la...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :