Pas d'investisseur pour Nokia Siemens Network

 |   |  301  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Nokia et Siemens n'ont pas trouvé d'investisseur pour prendre une participation de contrôle dans leur coentreprise NSN, déficitaire, selon le Wall Street Journal.

Nokia et Siemens n'ont pas réussi à conclure un accord avec des investisseurs en vue de leur céder une participation de contrôle dans leur coentreprise déficitaire, rapporte dimanche le Wall Street Journal. Les deux entreprises, qui n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour commenter l'information, envisagent de ce fait d'injecter de l'argent frais dans Nokia Siemens Network (NSN), numéro deux mondial des équipements de réseaux mobiles, poursuit le quotidien.

Des discussions en vue de vendre une part importante de NSN à un consortium comprenant notamment les fonds d'investissement Gores Group LLC et Platinum Equity LLC ne devraient pas aboutir, ajoute le Wall Street Journal. Des analystes ont souligné que des investisseurs potentiels estiment peut-être que Nokia et Siemens se fondent sur une valorisation trop élevée de leur filiale. Cette dernière n'a enregistré que deux trimestres de bénéfices depuis sa création en 2007.

En mettant sur pied NSN il y a quatre ans, Nokia et Siemens, qui détiennent chacun 50% de l'entreprise, avaient espéré que cette dernière allait très rapidement atteindre une rentabilité à deux chiffres. En 2010, NSN a accusé une perte de près d'un milliard de dollars, un résultat négatif qui pèse sur les comptes de Nokia et de Siemens.

Siemens se montre irrité de voir Nokia, qui détient quatre des sept sièges de NSN, incapable de trouver une solution pour améliorer les performances de l'entreprise et pourrait tenter d'en prendre le contrôle, rapporte encore le Wall Street Journal.

Les fonds d'investissement KKR et TPG pourraient encore conclure un accord qui les verrait prendre une participation minoritaire de NSN. Nokia a dit dans le courant du mois de juin qu'il était en pourparlers avec "plusieurs parties" concernant sa part dans NSN.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :