Le marché ne croit-il plus en Apple ?

L'action Apple n'en finit plus de dégringoler à la bourse. A plus de 700 $ le 21 septembre, elle est aujourd'hui à 460 dollars et pourrait descendre encore plus dans les jours à venir.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Reuters)

La compagnie Apple aurait-elle perdu les faveurs du marché ? Malgré des ventes records avec 47,8 millions d'iPhone vendus et 22,9 millions d'iPad pour le premier trimestre de son exercice décalé 2012/13, l'action de la compagnie à la pomme a perdu 10,4 % terminant à 460,66 $, à cause de prévisions décevantes. Les analystes avaient prévus entre 47 et 50 millions de ventes d'iPhone et entre 22 et 25 millions de ventes d'iPad.
Apple, connu pour toujours annoncer des prévisions volontairement basses, a annoncé un chiffre d'affaires entre 41 et 43 milliards de dollars pour le trimestre entamé en janvier ces chiffres ont effrayé les analystes qui tablaient sur 45,6 milliards de dollars. Entre octobre et fin novembre, Apple a dégagé un bénéfice net de 13,1 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires de 54,5 milliards de dollars, en nette progression par rapport aux 46,3 milliards l'année dernière à la même époque. Les investisseurs n'ont pas pour autant été rassurés. L'iPhone étant selon eux victime d'une chute de popularité, ils doutent de plus en plus de la croissance d'Apple et de sa capacité à sortir des produits innovants. L'action Apple a chuté de 25% depuis le mois de septembre et la compagnie a perdu 170 milliards de dollars de sa valeur sur le marché. Le marché de la télévison HD pourrait-il offrir un second souffle à Apple ? Tim Cook, le patron d'Apple a refusé de se prononcer à ce sujet. Mais beaucoup d'analystes pensent que la marque à la pomme s'apprête à révolutionner l'industrie de la télévision. (Source ;The NY Times et The Wall Street Journal)

Pour aller plus loin, découvrez notre plateforme bourse personnalisable
 

1 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 24/01/2013 à 12:45
Signaler
les marchés détruisent toujours ce qui hier ils ont sublimés , Apple et steves Jobs c'était l'innovation et le miracle économique , mais a présent c'est plus dur , il y a un vide et des concurrents qui aspirent a prendre le moindre client de l'autre ...

à écrit le 24/01/2013 à 12:41
Signaler
Apple n'est pas une mauvaise société, mais son cours de bourse était juste irréaliste, donc la bulle a fini par se dégonfler, c'est tout. On nous répète que les arbres ne montent pas au ciel, mais c'est vrai !

à écrit le 24/01/2013 à 10:57
Signaler
oui bien sur Apple va revolutionner la télé...C est sur que face à Samsung qui fabrique ses propres dalles et celles de bcp d autres , qui a niveau de Recherches Devellopement trés dynamique et vraiment inovant va laisser tranquillement Apple s insta...

le 24/01/2013 à 11:31
Signaler
La pomme est pourrie, surestimee elle tombera naturellement de l'arbre.

à écrit le 24/01/2013 à 10:32
Signaler
Apple à déjà failli fermer ses portes après virer Steeve Jobs. Il est revenu, à sauver la boite comme personne ne pouvait l'imaginer ! Aujourd'hui, il n'est plus là, et ça se sentira rapidement !

à écrit le 24/01/2013 à 6:39
Signaler
Comme dans un certain conte "La pomme semble très belle mais elle est surement empoisonnée".

à écrit le 24/01/2013 à 4:12
Signaler
Qui c est ?

à écrit le 24/01/2013 à 1:05
Signaler
Ca risque de faire mal demain. L'epoque Apple est fini. https://www.google.com/finance?q=NASDAQ:AAPL

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.