Facebook poursuit ses emplettes de start-up israéliennes

 |   |  377  mots
Facebook va acquérir la start-up israélienne Onavo, qui développe des applications de service mobile pour un montant qui pourrait atteindre, selon la presse locale, 200 millions de dollars.
Facebook va acquérir la start-up israélienne Onavo, qui développe des applications de service mobile pour un montant qui pourrait atteindre, selon la presse locale, 200 millions de dollars. (Crédits : Reuters)
Le réseau social a acheté la start-up israélienne Onavo, spécialisée dans les applications de service mobile pour un montant évalué entre 150 et 200 millions de dollars. Facebook devrait également ouvrir son premier centre de recherche et de développement en Israël.

Les start-up israéliennes semblent être du goût de Facebook. Après avoir acheté l'application Snaptu en 2011, la start-up spécialisée dans la reconnaissance faciale Face.com en 2012, avoir renoncé en juin dernier à acheter le GPS Waze  : la firme de Mark Zuckerberg va acquérir Onavo, une autre start-up israëlienne qui développe des applications de service mobile. Le montant du rachat pourrait atteindre, selon la presse locale, entre 150 et 200 millions de dollars.

Le premier centre de recherche et de développement de Facebook en Israël

Facebook ouvrirait ainsi son premier centre de recherche et de développement en Israël. Une nouveauté pour la firme de Mark Zuckerberg qui avait déplacé aux Etats-Unis les activités de Snaptu et de Face.com, mais qui n'avait pu convaincre Waze de faire de même.

Cette fois, Facebook a accepté que la majorité des activités d'Onavo demeure en Israël. Le site internet du quotidien israélien Haaretz a par ailleurs indiqué que 30 des 40 employés d'Onavo travaillent actuellement en Israël, le reste des effectifs étant basés à Palo Alto en Californie.

"Les outils analytiques (d'Onavo) vont nous aider à fournir de meilleurs produits"

Un porte-parole de Facebook a confirmé l'opération dans un communiqué :

Nous nous attendons à ce que la technologie de compression de données d'Onavo joue un rôle central dans notre mission qui consiste à connecter plus de gens à Internet (...) Les outils analytiques (d'Onavo) vont nous aider à fournir de meilleurs produits, plus efficaces et plus mobiles.

Le dynamisme de la Silicon Waddy

Fondée il y a trois ans, Onavo développe des applications destinées à permettre aux usagers de mieux gérer les frais de transmission de données par téléphonie mobile, notamment lors de déplacements à l'étranger. Une autre branche de la société est spécialisée dans la fourniture à des entreprises, d'informations commerciales sur l'utilisation de l'application.

Cette opération prouve une nouvelle fois l'attrait et le dynamisme des start-up israéliennes et de ce que l'on appelle la Silicon Waddy.

A lire aussi :

>> Facebook rachète le spécialiste de la reconnaissance faciale Face.com

>> Facebook lance sa nouvelle application allégée pour les pays émergents

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/10/2013 à 14:14 :
Facebook et Israël une histoire d'amour dirons nous, ou une histoire d'affaires, enfin c'est surtout l'amour des affaires qui les réunit !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :